Login
Menu et informations
ADRIEN, Simon, cadet (1752-1820)
État civil
NOM : ADRIEN     Prénom(s) : Simon     Sexe : M
Complément de nom : cadet
Autre(s) forme(s) du nom : ADRIAN
ADERIAN
Date(s) : 1752-7-22   / 1820-12-9 
Notes biographiques

• 22 juillet 1752, Montpellier : Naissance de Simon ADRIEN cadet, baptisé le 24 paroisse Notre-Dame, à Montpellier. Il est fils de Pierre, qui signe ADERIAN, et de Judith Pomarède.

• 2 décembre 1765, Montpellier : Un sieur ADRIEN (son père ?) est reçu pour violon à la chapelle de musique du chapitre cathédral.

• [1775]-1787, Montpellier  : Pendant douze ans, il est postulant à la cathédrale Saint-Pierre de Montpellier.

• 1787-1790, Montpellier : Simon ADRIEN cadet est reçu comme violon du chapitre cathédral de Montpellier aux appointements de 6 livres 5 sols par mois, soit 75 livres annuelles. Il est au rang des musiciens appellés seulement les dimanches et fêtes, ce qui explique son bas salaire. Il est âgé de 38 ans en 1790.

• 1790, Montpellier : Il fait une demande de pension au Comité ecclésiastique et signe toutes les pétitions collectives des musiciens du chapitre cathédral Saint-Pierre de Montpellier à l'administration nouvelle.

• 26 janvier 1791, Montpellier : Le directoire de département de l'Hérault lui accorde une pension viagère de 60 livres. Un premier paiement de 15 livres est ordonné le 22 avril.
• 29 octobre 1791, Montpellier : Du fait que les services des musiciens de l'ancien chapitre ont continué depuis janvier 1791, ils reçoivent tous une rémunération en plus de leur pension pour les services extraordinaires. Simon ADRIEN cadet, comme la plupart de ses collègues, touche 48 livres prises sur le budget prévu pour les frais du culte. 

• Juillet 1792, Montpellier : Selon les nouvelles dispositions de la loi du 26 août 1791, il n'a droit qu'à une gratification de l'équivalent d'une année de salaire, soit 75 livres.

• 1804-1807, Montpellier : Il joue de l'alto au théâtre de Montpellier.

• 9 décembre 1820, Montpellier : Toujours musicien, veuf [le nom de son épouse n'est pas précisé], il meurt maison Turenne, rue des Étuves.

Dernière mise à jour : 7 octobre 2017.

Sources
Cyril TRIOLAIRE, "Les musiciens d’Église à la fête et au théâtre, entre Révolution et Empire" (2008) ; F-Ad34 / G 1759 ; F-Ad34 / L 2748 ; F-Ad34 / État civil en ligne ; F-Ad34/ 5MI1/ 115 ; F-Ad34/ L 2743 ; F-An/ DXIX/090/742/49,80,81 ; F-An/ DXIX/090/742/81,13,76
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1787  / 1790
Lieux :  Cathédrale Saint-Pierre (MONTPELLIER)  
Fonction :  violon (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : non renseigné    
Situation maritale : non renseigné    

<<<< retour <<<<