Login
Menu et informations
ALLARD, André Joachim (1751-1825)
État civil
NOM : ALLARD     Prénom(s) : André Joachim     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : ALARD
AILLARD
ALLAR
Date(s) : 1751-3-20  / 1825-9-10
Notes biographiques

André Joachim ALLARD naît à Barbâtre dans le Bas-Poitou. Il est le fils d'un chantre et régent et devient à son tour chantre et régent à Notre-Dame-de-Monts puis à Noirmoutier-en-l'Ile.

• 20 mars 1751, Barbâtre [Vendée] : André Joachim ALLARD, fils d'André ALLARD et de Marie-Françoise Durand, naît à Barbâtre, l'un des villages de l'île de Noirmoutier, annexe de la paroisse de Noirmoutier. C'est la localité la plus proche du continent, par le passage du Gois découvert deux fois par jour, c'est donc un lieu de circulation actif. Son parrain est René Durand, son oncle maternel et sa marraine Suzanne Charrier.

• 20 juillet 1779, Saint-Hilaire-de-Riez [Vendée] : André Joachim ALLARD, garçon majeur âgé de 28 ans, originaire de la paroisse de Saint-Nicolas de Barbâtre, "domicilié de fait de celle cy" [Saint-Hilaire], fils de M. André ALLARD régent de la paroisse de Notre-Dame-des-Monts et de feue Marie-Françoise Durand, épouse Marie-Madeleine Robin, fille majeure âgée de 34 ans, "originaire et domiciliée de fait de cette paroisse", fille de feu Joseph Robin et Jeanne Dupont. Sont présents notamment le cousin germain de l'époux, le beau-frère et le frère de l'épouse et plusieurs autres amis et parents dont notamment le père de l'époux qui signe "A. Allard, perre régent à Notre Dame de Monts".

• 17 septembre 1780, Saint-Hilaire-de-Riez : Est baptisée Marie-Andrée, née du légitime mariage d'André ALLARD et de Marie Robin son épouse.

• Novembre 1782 - janvier 1783, Noirmoutier-en-l'Ile : À la mort de son père André Nicolas ALLARD, chantre et régent à Noirmoutier, André Joachim semble prendre sa place au moins pour quelques mois. Il signe quelques actes de sépulture "Allard chantre". Mais dès avril 1783, le chantre et régent Jacques COMMAILLEAU semble le remplacer dans les signatures. André Joachim, on ne sait pour quelles raisons, déménage avec sa famille à Notre-Dame-de-Monts, où son père avait d'ailleurs exercé un temps antérieurement, entre janvier et juillet 1783.
• 19 juillet 1783, Notre-Dame-de-Monts [Vendée] : André Vincent naît à 7h du soir, fils du sieur André Joachim ALLARD régent de cette paroisse et de Marie-Magdeleine Robin. Le parrain est le curé Denogent qui célèbre le baptême et la marraine est Marguerite-Germaine Denogent, la sœur de ce curé. On lit dans ce double choix les liens forts qui unissent le maître d'école au clergé paroissial auquel il prête sans doute déjà régulièrement assistance en chantant au lutrin.

• Avant octobre 1789 et au moins jusqu'en novembre 1792, Barbâtre : Le chantre André Joachim ALLARD est présent à plusieurs inhumations. Il est presque tout le temps décrit comme chantre dans l'acte et signe "Allard régent". Il ne semble être requis que lors d'inhumation d'enfants en bas âge, voire des nourrissons.

• 17 janvier 1813, Noirmoutier-en-l'Ile [Vendée] : André Joachim ALLARD, chantre de cette paroisse, "demeurant quartier de Barbâtre", perd sa femme Marie-Magdeleine Robin âgée de 67 ans. L'acte est dressé en présence de Jean Souzeau, laboureur, 28 ans, gendre de la défunte, et Prudhomme, bouvier (ou vacher), 39 ans.

• 27 février 1821, Noirmoutier-en-l'Ile : André Joachim ALLARD, ex-chantre, âgé de 69 ans et veuf de Marie-Magdeleine Robin, épouse en seconde noce Marie Chantreau, journalière, âgée de 39 ans. Tous deux sont domiciliés  quartier de la Guérinière. L'acte a été dressé en présence d'André-Vincent Allard, 37 ans, fils d'André Joachim ALLARD, et de Jean Chantreau, 35 ans, frère de la contractante, tous deux laboureurs, mais aussi de Jean Tessier, marin, 27 ans, et de Sorin, journalier, 26 ans.

• 20 février 1822, Noirmoutier-en-l'Ile : André Joachim ALLARD, instituteur, 70 ans, "demeurant quartier de la Guérinière" présente un garçon de lui et de Marie Chantreau son épouse, né ce jour à 5h du matin, qu'il souhaite appeler Charles André. Deux laboureurs sont présents.

• 10 septembre 1825, Noirmoutier-en-l'Ile : André Joachim ALLARD ex-chantre et régent, veuf de Marie-Magdeleine Robin, et époux de Marie Chantreau, fils de feu André ALLARD, chantre, et de feue Marie-Françoise Durand, meurt à 74 ans "en sa demeure sise quartier de la Guérinière en cette commune". Son gendre Jean-François Souzeau, journalier, 40 ans, et Charles Pierre Fouassor, cabaretier, 70 ans, sont témoins à son acte de décès deux jours plus tard.

Mise à jour : 6 juin 2017

Sources
F-Ad85/ 2 E 011/2 ; F-Ad85/ BMS AC011 ; F-Ad85/ BMS AC164 ; F-Ad85/ BMS AC226 ; F-Ad85/ EDépôt163 ; F-Ad85/ NMD AD2E163/10 ; F-Ad85/ NMD AD2E163/14 ; F-Ad85/ NMD AD2E163/15 ; F-Ad85/ NMD AD2E163/16
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1789 av.  / 1792-11 ca
Lieux :  BARBÂTRE (VENDÉE)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  ;  maître d'école / instituteur  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<