Login
Menu et informations
ALLOU, Charlotte Nicole (1701-1780)
État civil
NOM : ALLOU     Prénom(s) : Charlotte Nicole     Sexe : F
Date(s) : 1701-1-19   / 1780-1-28
Notes biographiques

D'une famille d'organistes, Charlotte Nicole ALLOU (1701-1780) a touché l'orgue de l'église paroissiale Saint-Maclou de Pontoise (Val-d'Oise) pendant de longues années comme suppléante de sa sœur aînée, avant d'être officiellement désignée pour lui succéder en 1763. Elle réduit considérablement ses activités à partir de 1768 et prend sa retraite en 1775.

• 19 janvier 1701, Pontoise : Charlotte Nicole ALLOU naît du mariage de Guy ALLOU, organiste de la paroisse Saint-Maclou, et de Marie Catherine Bullot. Elle est baptisée le lendemain à Saint-Maclou. Son parrain est Nicolas Fancé, conseiller du roi, élu en l'élection de Pontoise, sa marraine Charlotte Midy, épouse de Jacques de Maria, sieur de Tonnoy, brigadier des gardes du corps du roi. Elle est la sœur cadette de Marie Catherine, Madeleine et Guy François ALLOU, qui seront organistes tout comme elle.

Charlotte Nicole ne semble pas avoir été titulaire d'un orgue au cours de ses jeunes années, mais les données manquent pour être totalement affirmatif. Elle a sans nul doute suppléé à maintes reprises son père, puis ses deux sœurs. 

• 4 décembre 1763, Pontoise : Le conseil de fabrique de la paroisse Saint-Maclou décide de maintenir à vie la demoiselle ALLOU, son organiste (probablement Marie Catherine). Sa sœur cadette Charlotte ALLOU est nommée pour la seconder et la remplacer à son décès, avec 200 livres par an jusqu'au décès de son aînée, les mêmes appointements ensuite.

• 10 avril 1768, Pontoise : La demoiselle ALLOU (probablement Charlotte Nicole), organiste, propose pour lui succéder la demoiselle DUBACQ, l'une de ses élèves, qui est acceptée en tant qu'organiste en survivance. Faut-il comprendre qu'à cette date, Marie Catherine ALLOU n'exerçait plus du tout et que Charlotte Nicole touchait seule l'orgue ? Ce n'est pas exclu, car on sait qu'elle était infirme.

• 13 janvier 1773, Pontoise : Marie Catherine ALLOU, organiste de la paroisse Saint-Maclou, fille majeure, décède après avoir reçu le sacrement d'extrême-onction, à l'âge de 84 ans. Elle est inhumée le lendemain au cimetière de la paroisse. Charlotte Nicole ALLOU devient donc officiellement seule titulaire de l'orgue, avec Marie Marguerite Geneviève DUBACQ comme survivancière, mais seule cette dernière semble toucher l'instrument. 

• 31 décembre 1775, Pontoise : La demoiselle DUBACQ est reçue organiste à vie aux appointements de 300 livres à la place de la demoiselle ALLOU, qui obtient une pension de retraite de 150 livres.

• 28 janvier 1780, Pontoise : Charlotte Nicole ALLOU, fille majeure, meurt à l'âge de 80 ans environ, munie du sacrement d'extrême-onction. Elle est inhumée le lendemain au cimetière neuf en présence du sieur FOURNIVAL, organiste.

Mise à jour : 11 août 2017

Sources
F-Ad95/ G 849 ; F-Adio Pontoise/ document non coté ; F-AmPontoise/ GG31 ; F-AmPontoise/ GG40 ; J-M. Baffert, Les orgues de Pontoise..., 2005

<<<< retour <<<<