Login
Menu et informations
BARDET, François Louis, (le fils) (1751-1821)

BARDET, François Louis, (le fils) (1751-1821)

État civil
NOM : BARDET     Prénom(s) : François Louis     Sexe : M
Complément de nom : (le fils)
Date(s) : 1751-3-18  / 1821-1-7 
Notes biographiques

Tout paraissait ouvrir à François BARDET fils un destin d'organiste – allié sans doute à un petit commerce pour arrondir les revenus procurés par un orgue paroissial dans une petite ville... Mais la Révolution, conjuguée à l'exceptionnelle longévité de son père, en décidèrent autrement.

• 18 mars 1751, Le Lude [Sarthe] : Lorsque François-Louis BARDET naît dans cette petite ville située aux confins de l'Anjou et du Maine, dans le ressort du diocèse d'Angers, son père François BARDET est organiste de la paroisse officiellement depuis 1745 (et sans doute depuis plus longtemps).

• 4 juillet 1779, Le Lude : À la demande de son père, la fabrique lui accorde la survivance de l'orgue de la paroisse. Comment le service va-t-il se partager entre le père et le fils ? Rien dans le document ne le précise.

• 11 janvier 1780, Baugé [Maine-et-Loire] : François-Louis BARDET épouse Éléonore Savary, fille de sa belle-mère, seconde épouse de son père. Il est alors dit "marchand trinqualier". Tient-il déjà l'orgue du Lude ou son père continue-t-il son service ? Sa nouvelle épouse vit "de fait" à Baugé (écrit le curé) au moment de son mariage et non pas chez sa mère et son beau-père au Lude. Le couple semble s'installer alors à Baugé, renonçant à l'orgue du Lude, au moins provisoirement. Il y a une vingtaine de km entre ces deux petites villes, soit environ 5 heures de marche.

• 18 janvier 1785, Le Lude [Sarthe] : Sa belle sœur Marie Savary épouse elle aussi un organiste, Pierre COLLET, alors maître de musique et organiste à La Flèche, à 20 km à l'ouest du Lude, aussi dans le diocèse d'Angers.

• En 1790, et au moins jusqu'en septembre 1792, Le Lude : Un François Bardet reçoit des paiements de la fabrique paroissiale pour son service à l'orgue. Le père ou le fils ? Vraisemblablement plutôt le père... puisque le couple François Bardet (fils) / Éléonore Savary semble bel et bien installé à Baugé.

• 26 juin 1798, Baugé : Lors du décès d'Éléonore Savary, son mari est dit quincailler.

• Juin 1801, Angers : François Bardet (fils) se remarie, avec Anne Renou, une jeune couturière. Il est dit marchand, demeurant à Baugé. Son père vit toujours au Lude.

• 8 janvier 1821, Chalonnes [Maine-et-Loire] : L’acte de décès de François BARDET, mort la veille, le présente comme "propriétaire" et époux d'Anne Renou. Il a 69 ans et demeure à Chalonnes, à 24 km au sud-ouest d'Angers.

Mise à jour : 23 février 2018

Sources
F-Ad49/ BMS en ligne ; F-Ad49/ NMD Chalonnes ; F-Ad49/ état-civil en ligne ; F-Ad72/ BMS Le Lude ; F-Ad72/ BMS en ligne ; M. Vanmackelberg, "Le buffet d’orgue du Lude...", 1986  ; archives paroissiales via bibliographie

<<<< retour <<<<