Login
Menu et informations
BEAUCHEMIN, Jean Marie (1743-1805)
État civil
NOM : BEAUCHEMIN     Prénom(s) : Jean Marie     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : BAUCHEMIN
Date(s) : 1743-1-31  / 1805-1-1
Notes biographiques

Jean-Marie BEAUCHEMIN est organiste à la cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc avant de devenir secrétaire, officier public quelques années durant la Révolution puis imprimeur durant une dizaine d'années jusqu'à sa mort en 1805.

• 31 Janvier 1743, Saint-Brieuc [actuel département des Côtes d'Armor] : Jean-Marie BEAUCHEMIN naît et est baptisé paroisse Saint-Michel. Il est le fils de Fleuriant Beauchemin et de Marie Gillette Lecuyer. Son père, son parrain et sa marraine savent signer. Il est le jeune frère de François Paul BEAUCHEMIN, son aîné de quatre ans.

• Quelle formation a-t-il reçue ? Ce point reste à documenter.

• 1er juin 1768, Saint-Brieuc : Jean-Marie BEAUCHEMIN et Jeanne Charlotte Hello se marient 1 mois 1/2 après la naissance de leur fils Jean qui se trouve légitimé "par le mariage". Le célébrant ne donne aucune précision sur la profession alors exercée par le marié.
De ce mariage, naissent au total 13 enfants de 1768 à 1787 dont seulement 2, semble-t-il, décèdent en bas-âge. 

• 21 août 1772 : Jean-Marie BEAUCHEMIN est reçu à vie organiste de la cathédrale Saint-Étienne de Saint-Brieuc.

• 10 avril 1773, Saint-Brieuc : Il est présent au baptême d'un petit-fils de Simon DEPOIX.

• 4 juin 1774 : Simon DEPOIX est à son tour présent au baptême d'un fils de Jean-Marie BEAUCHEMIN.

• 18 juin 1783, Saint-Brieuc : L'organiste devient le parrain d'un des fils de Jean François DERRIEN, le maître de musique.

• 3 juin 1784 : L'une des filles de Simon DEPOIX est présente au baptême d'un des enfants de Jean-Marie BEAUCHEMIN. La relation entre les deux familles perdure donc.
• 28 septembre 1784 : Au mariage du jeune serpent Romain THOMAS, l'organiste Jean-Marie BEAUCHEMIN et le maître de musique Jean François DERRIEN sont présents.

1790, Saint-Brieuc : Jean-Marie BEAUCHEMIN est toujours organiste de la cathédrale Saint-Étienne dont il reçoit des gages de 300 livres. Sous l'autorité de Jean François DERRIEN, il y côtoie les autres membres du corps de musique tels Romain THOMAS (serpent) et les chantres René HAMON, Louis DOMAGE et Jacques-Louis VADET.

• 1790-1792 : Avec les autres musiciens de la cathédrale, Jean François DERRIEN (maître de musique), Romain THOMAS (serpent), René HAMON, Jacques Louis VADET et Louis DOMAGE (chantres), l'organiste effectue diverses démarches en vue d'obtenir des secours financiers. 

• 1790-1791: Il est pensionné comme organiste à 300 livres par an. 

• 1792 : Jean-Marie BEAUCHEMIN est domicilié à Saint-Brieuc et son traitement s'élève à 300 livres par an. Il a touché 75 livres pour le premier trimestre de fructidor an III.
En 1792, il fait don de 1 200 livres, en compagnie de l'ancien maître de musique Jean François DERRIEN qui verse, lui, 1000 livres, pour les volontaires du 1er bataillon de Port-Brieuc. Et il signe cet acte "Beauchemin secrétaire". Le terme de "secrétaire" est-il synonyme d'officier municipal ? Il est également imprimeur et attesté comme tel dès 1792 par la mention "A St.-Brieuc chez J.M. Beauchemin imprimeur du Département des Côtes-du-Nord / 1792" sur un ouvrage.

• Entre avant le 24 avril 1793 jusque au-delà du 17 décembre 1794 : L'ancien organiste se reconvertit dans l'administration nouvellement créée en devenant, durant quelques années, officier municipal. IL signe certains actes du registre d'état civil "M. Beauchemin offer  mp".

• Depuis avant le 6 juin 1795 jusqu'en 1805, Saint-Brieuc : L'ancien officier municipal ne retourne pas vers les orgues de la cathédrale Saint-Étienne mais continue sa carrière d'imprimeur durant plus de dix ans.

• 1er janvier 1805 [11 nivôse an 13] : Jean-Marie BEAUCHEMIN, imprimeur, décède à Saint-Brieuc à l'âge de 62 ans. Il était toujours époux de Jeanne Hello. La déclaration de son décès est effectuée par le secrétaire de mairie et un employé à la mairie qui déclarent tous deux être "amis du défunt".

Mise à jour : 3 février 2017

Sources
F-Ad22/ 1 L 812 ; F-Ad22/ 1 L 846 ; F-Ad22/ 10 L 184 ; F-Ad22/ 1G 219 ; F-Ad22/ 1G 219, Saint-Brieuc ; F-Ad22/ 7 L 30 ; F-Ad22/ BMS 1739-1741, Saint-Brieuc ; F-Ad22/ BMS Saint-Brieuc ; F-Ad22/ BMS St-Michel ; F-Ad22/ NMD St-Brieuc ; F-Ad22/ Saint-Brieuc, N 1793-1795 vue 51-52/409 ; F-Ad22/ état civil en ligne
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1772-8-21  / 1792 ca
Lieux :  Cathédrale Saint-Étienne (SAINT-BRIEUC)  
Fonction :  organiste (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<