Login
Menu et informations
BIDAULT, Alexandre (1789- fl.)
État civil
NOM : BIDAULT     Prénom(s) : Alexandre     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : BIDOS
Date(s) : 1789  / 
Notes biographiques

Alexandre BIDAULT est en 1790 maitre des deux ou trois enfants de chœur de la toute petite collégiale Saint-Louis de La Saussaye, dans l'Eure. Depuis 1789, ces deux enfants sont ses propres enfants. Il est à la tête de deux autres chantres, eux-mêmes fils et petit-fils du précédent maître.

• mi-février 1789, La Saussaye (Eure) : Alexandre BIDAULT, originaire de la paroisse d'Harcourt, se propose comme maitre des enfants de chœur à la collégiale Saint-Louis, en remplacement de Pierre DANAIS décédé à la fin de l'année précédente. Il demande d'abord 500 livres de gages annuels, mais doit se résoudre à accepter les 300 livres de son prédécesseur. Confronté à d'autres prétendants, Pierre OSMONT et François HAMEL, il semble essentiellement recruté sur ses capacités vocales : le chapitre fait son choix « après les avoir entendus chanter au chœur a plusieurs offices ». Trois autres chantres, Jean-Pierre DANAIS (père), Jean-Pierre DANAIS (fils) et Pierre Modeste BOCQUET composent le corps de musique de la collégiale.

• 1er avril 1789, La Saussaye : Après la sortie des deux enfants de chœur dont il avait la charge, Alexandre BIDAULT fait engager par le chapitre de la collégiale pour les remplacer, ses deux fils, Louis Alexandre et Amand Léonard.

1790, La Saussaye : Alexandre BIDAULT est toujours maitre des enfants de chœur de la collégiale Saint-Louis. Ses fonctions comprennent également la charge de chantre. On perd ensuite sa trace.

Mise à jour : 24 octobre 2017

Sources
F-Ad27/ G248
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1789-2-11  / 1790 ca
Lieux :  Collégiale Saint-Louis (LA SAUSSAYE)  
Fonction :  maître des enfants de choeur (Église)  ;  chantre (plain-chant)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée :     
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<