Login
Menu et informations
BLANCHET, Louis (ca 1763-1791 ap.)
État civil
NOM : BLANCHET     Prénom(s) : Louis      Sexe : M
Date(s) : 1763 ca  / 1791 ap.
Notes biographiques

• [1763 ca], où ? : Naissance de Louis BLANCHET, probablement dans le diocèse de Rouen.

• [1770 ca], où ? : En 1791, alors âgé de 28 ans, il revendique 21 ans de services, ce qui indique un début de "carrière" dans une maîtrise.

• 5 juillet 1784, Tours : Il reçoit 96 livres pour le défrayer de ses dépenses de voyage pour être venu depuis Chartres se faire auditionner à la collégiale Saint-Martin. Il n'a pas été retenu ainsi que CHAGNET qui l'accompagne.

• 15 août 1784, Chartres : BLANCHET se présente à la cathédrale comme musicien passant. Le lendemain, il propose de jouer un motet de sa composition à la messe canoniale, puis offre ses services. Le 18 il est retenu, et le 20 obtient un canonicat de Saint-Nicolas à la place du musicien contre-basse Charles DESHAYES qui vient d'être licencié.

• Août 1787, Chartres : BLANCHET, musicien serpent à la cathédrale, demande et obtient du chapitre un congé de 15 jours.

• 2 mai 1789, Chartres : BLANCHET, musicien serpent à la cathédrale, demande et obtient du chapitre un congé de 15 jours, prolongé le 23 (!) mai jusqu'à la Pentecôte, retenu "dans sa patrie" pour "affaires de famille".

• Mars 1790, Chartres : Dispensé de mâtine pendant 15 jours, "attendu qu’il est incommodé". En juin, il remet ses lettres de sous-diaconat et demande à être dispensé d'office les jours simples pour se préparer au diaconat. En juillet, il demande et obtient 15 jours de congé, puis fait une nouvelle demande, acceptée, le 9 septembre pour aller à Rouen recevoir l'ordre du diaconat. Congé prolongé jusqu'au 29, "attendu des affaires particulières qui l’empêchent de se rendre plus tôt à Chartres".

• 1791 (?), Chartres : Tableau des musiciens de la cathédrale établi par l'administration départementale : Louis BLANCHET est recensé sous la colonne "4°) Musiciens et chantres qui volontairement se sont retirées" [sic]. Il est alors désigné comme serpent basson et chanoine de St-Nicolas.

Sources
F-Ad28/ G 334 ; F-Ad28/ G 336 ; F-Ad28/ G 337 ; F-Ad28/ L 554 ; F-Adio Tours/ registre capitulaire St-Martin n°31

<<<< retour <<<<