Login
Menu et informations
BOUARD, Jean (1753-1820)
État civil
NOM : BOUARD     Prénom(s) : Jean     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : BOUHARD
BOUART
BOUAR
BOÜER
Date(s) : 1753-4-21  / 1820-8-21 
Notes biographiques

Jean[-Baptiste] BOUARD est chantre à la collégiale Notre-Dame de Moulins de 1777 à 1793, parfois donné comme "premier chantre" du chapitre et parfois "maître des enfants de chœur". Il y avait sans doute été enfant de chœur auparavant. Tout au long de sa vie, il continue d'exercer le métier de cordonnier.

• 21 avril 1753, Moulins [Allier] : Lorsque Jean BOUARD naît à Moulins, son père est cordonnier, profession qu'il embrassera lui-même plus tard.

• [Vers 1763], Moulins : Jean BOUARD aurait alors commencé à servir le chapitre Notre-Dame (en 1790 déclare 27 ans de service), sans doute comme enfant de chœur.

• Vers septembre 1777, Moulins : Il devient chantre de la collégiale Notre-Dame.

Sa biographie est retracée par plusieurs éléments d'état-civil : au fil des actes des registres paroissiaux, il est régulièrement qualifié de chantre de la collégiale Notre-Dame et de maître cordonnier.
  
• 16 septembre 1777, Moulins : mariage de « Jean BOUARD, chantre de Notre-Dame et maître cordonnier », avec Marie Burnolle. 
  • 23 avril 1778 : baptême de Geneviève, fille de « Jean-Baptiste BOUARD, chantre de la collégiale » et de Marie Burnolle. 
  • 21 avril 1779 : baptême de Annet, fils de « Jean BOUARD, Me cordonnier et chantre de la collégiale », et Marie Burnolle. 
  
• 3 février 1781 : remariage de « Jean BOUARD, Me cordonnier et chantre de la collégiale de cette ville, veuf de Marie Burnolle », et Gilberte Loyset. 
  • 13 novembre 1781 : baptême de Jeanne, fille de « Jean BOUARD, cordonnier », et Gilberte Louiset. 
  • 26 novembre 1783 : Lors du baptême de Jean-Baptiste, fils de « Joseph ANGÉRAND, musicien », et d'Antoinette Role, son parrain est « Jean-Baptiste BOUARD, Me cordonnier et chantre de Notre-Dame ». 

• 1784, Moulins : Jean BOUARD est qualifié de « chantre de cette église [Saint-Pierre des Ménestraux] ». Il aurait donc cumulé deux postes ?

  • 8 août 1785 : baptême de Jean et Jacquette Bouard, enfants de « Jean BOUARD, chantre de la collégiale », et de Gilberte Loizelle 
  
1790Moulins : Jean BOUARD est toujours chantre de la collégiale Notre-Dame. Les documents de la série L le donnent « premier chantre » du chapitre et parfois « maître des enfants de chœur ». Il déclare des gages de 480 livres par an et obtient une pension de 133 livres par an. Un document le dit « premier chantre dudit chapitre [...] ayant servi 27 ans » (L 624). Ce qui le ferait entrer en service vers 1763, à l'âge de 10 ans. 

• En 1791, il est dit « premier chantre et maître des enfants de chœur » de la ci-devant collégiale.

• 16 mars 1793 : Un certificat de civisme est accordé à « Jean BOUARD, chantre » (A.M. Moulins, 1D 1). 
  
• Au niveau de sa pension, il obtient 133# 6s 8d pour l'an V, et 133# 30s pour l'an VII. Le versement de cette pension est attesté jusqu'en l'an VII (au moins).

• 21 août 1820, Moulins : Jean BOUARD décède à l'âge 68 ans, sans qu'aucune profession ne soit déclarée dans son acte de décès. Il est probable qu'après la perte de son poste à la collégiale il s'était replié sur son autre métier, la cordonnerie.

Mise à jour : 27 octobre 2017

Sources
F-Ad03/ L 367 et 368, L 425, L 624, L 701 bis ; F-Ad03/ L 425 ; F-Ad03/ L 701bis ; F-Ad03/ état civil en ligne ; F-Am Moulins/ 1D 1-2
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1763 ca  / 1790-11
Lieux :  Collégiale Notre-Dame (MOULINS)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  ;  maître des enfants de choeur (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

Il est aussi dit maître des enfants de choeur et par ailleurs est maître cordonnier.

Sa formation à la maîtrise est probable au vu de son âge d'entrée au service de la collégiale (dix ans).


<<<< retour <<<<