Login
Menu et informations
BOUCHET, Nicolas Augustin (1747-1824)
État civil
NOM : BOUCHET     Prénom(s) : Nicolas Augustin      Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : BOUCHER
BOUCHEZ
BOUCHÉ
Date(s) : 1747-10-17  / 1824-11-8 
Notes biographiques

Originaire d'Orléans, Nicolas-Augustin BOUCHET est choriste et basse-contre à la cathédrale Saint-Cyr de Nevers, où il se marie quatre fois. Auparavant, il a exercé à Notre-Dame de Paris, puis à La Rochelle. Il est aussi qualifié de marchand (1786-1792) puis d'officier municipal (1792). Il semble se livrer au commerce par la suite, jusqu'à son décès en 1824.

• 17 octobre 1747, Orléans : Nicolas Augustin BOUCHER ou BOUCHET est baptisé paroisse Saint-Euverte. Son père est paveur, de même que son parrain.

• On ignore actuellement où il a reçu sa formation musicale. Il se pourrait que ce soit dans l'une des psallettes orléanaises. L'un des deux seuls registres capitulaires survivants de la cathédrale Sainte-Croix couvre la période 1751-1755, soit potentiellement le créneau chronologique durant lequel le jeune BOUCHET aurait pu être sélectionné pour devenir enfant de chœur, et il ne le mentionne pas. Toutefois, l'enfant a pu être recruté à la cathédrale après décembre 1755 (il aurait alors eu 8 ans et quelques mois) ou alors être formé à la maîtrise de la collégiale Saint-Aignan, dont les registres ont été détruits. Dans le premier cas, ses maîtres successifs à la cathédrale auraient été tout d'abord André HATTON jusqu'en septembre 1756, suivi par François GIROUST présent jusqu'au printemps 1769. Dans le second cas, le maître de Saint-Aignan était Antoine FAGUET, sans doute dès le début de 1754 et probablement jusqu'en 1779.

• ? - ?, Paris, cathédrale Notre-Dame : Dans une pétition sans date, le sans-culotte BOUCHEZ affirme avoir exercé durant quatre ans comme "chantre et musicien basse contre dans la cathédrale de Paris".

•  1er mars 1775 - 1776, La Rochelle, cathédrale Saint-Louis : Nicolas-Augustin BOUCHET est choriste durant un an. Dans un autre document il affirme "ayant fait son état du chant l’espace de 5 ans à la cathédrale de La Rochelle ".

• 17 mai 1776 - 1791, Nevers, cathédrale Saint-Cyr : Nicolas-Augustin BOUCHET est musicien basse-contre, à 600 livres d'appointements annuels.

• 27 mai 1776 - 14 mai 1791Nevers, église Saint-Martin : Nicolas-Augustin BOUCHET fait fonction de choriste, à 100 livres d'appointements annuels. Dès son arrivée dans la ville, il a donc cumulé deux postes complémentaires.

• 9 septembre 1777, Nevers, paroisse Saint-Étienne : Nicolas-Augustin BOUCHET, "musicien de la cathédrale de cette ville", épouse Marie Baudron, filles d'un maître tailleur de pierres. Le mariage est célébré en présence de Pierre-Louis MERCIER musicien de la cathédrale

• 14 mai 1782, Nevers, paroisse Saint-Arigle : Nicolas-Augustin BOUCHET se remarie avec Pierrette Wagnien. Le mariage est célébré en présence de Pierre Nicolas ROSÉ musicien de la cathédrale. Cette nouvelle épouse est probablement la nièce d'un musicien de la cathédrale, Louis WAGNIEN.

• 3 juin 1786,  Nevers, paroisse Saint-Arigle : Nicolas-Augustin BOUCHET se remarie avec Jeanne Charlotte Auboir.

• 23 février 1790, Nevers, paroisse Saint-Trohé : Nicolas Augustin BOUCHET se remarie avec Marguerite Augier.

• 1791 - 1792, Nevers, paroisse Saint-Cyr :  Nicolas-Augustin BOUCHET est chantre, à 100 livres d'appointements annuels.

• 30 novembre 1792, Nevers : En compagnie de Claude ROUAN musicien, Augustin BOUCHET "marchand" est témoin de la déclaration de naissance d'un fils de Nicolas Noël Leroux, lui aussi marchand, et de son épouse Marie Rouan.

Décisions administratives postérieures :

• 12 mai 1791, Nevers : décision sur requête de Nicolas-Augustin BOUCHER ci-devant chantre de l'église de Saint-Martin de Nevers, depuis le 1er janvier 1788. accord pour 350# 12s, représentant le montant de ses honoraires dus.
• 31 mai 1791, Nevers : décision sur requête du sieur Nicolas-Augustin BOUCHER, chantre de la ci-devant paroisse Saint-Martin. 50#pour les offices depuis janvier 1788 jusqu'à la fin 1790, soit 351# 12s.
• 24 février 1792, Nevers : décision sur requête du sieur Nicolas-Augustin BOUCHET, chantre de la ci-devant paroisse Saint-Martin. 50# pour les offices depuis janvier 1791, jusqu'à la réunion à la cathédrale.
• 17 mars 1793, Nevers : décision sur pétition de Nicolas-Augustin BOUCHET, ancien chantre de la cathédrale de cette ville, 850# accordés, compte tenu d'une avance.
• [1793 ?] Nevers : Le citoyen BOUCHEZ demande qu’il lui soit payé la somme de deux cent livres qu’il lui sont du pour deux années de son appointement d’une place de chantre qu’il occupoit dans la ci-devant paroisse de St-Cyr, scavoir cent livres pour l’année 1792, et cent livres pour l’année 1793.
 
• 18 novembre 1824, Nevers : On enregistre le décès de « Nicolas Augustin BOUCHER, âgé de 74 ans [...] marchand épicier ».

Mise à jour : 15 avril 2017

Sources
Abbé J. Batteux, « Les orgues et les organistes dans la Nièvre…, 1980. ; F-Ad45/ BMS St-Euverte d'Orléans ; F-Ad58 / 4 E 194-19 ; F-Ad58/ 1 Q 480 ; F-Ad58/ BMS St-Arigle de Nevers ; F-Ad58/ BMS St-Laurent de Nevers ; F-Ad58/ BMS St-Laurent et St-Jean de Nevers ; F-Ad58/ BMS St-Trohé de Nevers ; F-Ad58/ NMD Nevers ; F-Ad58/ état civil en ligne ; F-Am Nevers/ 1 P 2
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1776-5-17  / 1791
Lieux :  Cathédrale Saint-Cyr et Sainte-Julitte (NEVERS)  
Fonction :  basse-contre (Église)  ;  musicien (Église)  
Formation ? :  Non
Période :  1776-5-27  / 1792-2 ca
Lieux :  Église paroissiale Saint-Martin (NEVERS)  
Fonction :  choriste (Église)  ;  chantre (plain-chant)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<