Login
Menu et informations
CARRIÈRE, François Ferdinand (1744-1789)

CARRIÈRE, François Ferdinand (1744-1789)

État civil
NOM : CARRIÈRE     Prénom(s) : François Ferdinand     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : CARRIERE
CARIÈRE
Date(s) : 1744-4-17   / 1789-4-19
Notes biographiques

Hors génération 1790, puisqu'il décède précocement en 1789, François Ferdinand CARRIÈRE est originaire de Picardie. Après un passage à la cathédrale de Paris, il poursuit et termine sa carrière à Poitiers où il épouse une organiste.

• 17 avril 1744, Roye [Somme] : François Ferdinand CARRIÈRE naît et est baptisé en l'église paroissiale Saint-Pierre. Il est le fils de Jean Carrière, "cavalier de la maréchaussée établie en cette ville" et de Charlotte Soyer, maîtresse couturière. Il est le jeune frère de Jean CARRIÈRE qui deviendra lui aussi musicien d'Église.

• On peut penser qu'il a été éduqué dans une psallette de Picardie.

• 26 mars 1766, Paris : "Laïc du diocèse d'Amiens", François Ferdinand CARRIÈRE est reçu parmi les clercs de matines [musiciens] de la cathédrale Notre-Dame.

• 9 décembre 1767, Paris : Toujours clerc de matines, il est autorisé à recevoir la première tonsure cléricale à la prochaine ordination.
• 27 décembre 1767, Paris  : Il est tonsuré dans la chapelle du palais épiscopal par Mgr Henri Hachette des Portes, évêque in partibus de Cydon.

• À une date indéterminée entre [fin 1767 et 1772], le jeune homme quitte Paris et arrive à Poitiers.

• 15 septembre 1772, Poitiers : François Ferdinand CARRIÈRE épouse Marie Anne HUET, organiste de Saint-Pierre-le-Puellier. Le marié est dit musicien, sans précision de poste, âgé d’environ 26 ans, fils majeur de monsieur Jean Carrière, "ancien gendarme", et de Mme Charlotte Soyer. Ses parents ont donné leur consentement devant notaire à Roye en Picardie, leur domicile, le 29 août.

• 26 juillet 1773, Poitiers : Leur premier enfant, Marie Anne Marguerite Victoire, naît, et est baptisée le lendemain à la paroisse Saint-Hilaire-de-la-Celle. Le père, François Ferdinand CARRIÈRE, est dit maître de musique, aucun qualificatif professionnel n'est attribué à la mère.

• 8 juillet 1774, Poitiers : Leur deuxième enfant, Marie Henriette, naît et est baptisée le lendemain paroisse St-Hilaire de la Celle. Le père est dit maître de musique, aucun qualificatif professionnel n'est attribué à la mère.

• 19 avril 1789, Poitiers : À sa mort, François Ferdinand CARRIÈRE est dit basse contre de la cathédrale et natif de Roye en Picardie, âgé d’environ 48 ans. Il est inhumé le 20, sous le parvis de la cathédrale.

• Cent trente ans plus tard, un ouvrage sur les artistes en Poitou lui attribue à tort le métier et le poste qui étaient ceux de sa femme, écrivant "Il était organiste de Saint-Pierre-le-Puellier" (Pierre Rambaud, "Musiciens, Compositeurs et Professeurs de musique, Maîtres de psallette, fabricants d’instruments de musique”, dans Notes et documents sur les artistes en Poitou jusqu'au XIXe siècle, 1920, p. 186).

Dernière mise à jour : 28 mars 2016

Sources
F-Ad80/ 5MI D978  ; F-Ad86/ BMS Poitiers, Saint-Hilaire de la Celle ; F-An/ LL 232/31/2 ; F-An/ LL 232/31/3

<<<< retour <<<<