Login
Menu et informations
CAUSSIN, Jean Joseph Clovis (ca 1757-1831)

CAUSSIN, Jean Joseph Clovis (ca 1757-1831)

État civil
NOM : CAUSSIN     Prénom(s) : Jean Joseph Clovis     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : COSSIN
Date(s) : 1757 ca  / 1831-5-16 
Notes biographiques

Originaire du diocèse de Noyon, Clovis CAUSSIN est formé à Péronne, en Picardie. Il effectue le reste de sa carrière à Poitiers. Il meurt en poste en 1831 dans cette même ville.

• Vers 1757, Péronne (diocèse de Noyon) : Jean Joseph Clovis CAUSSIN naît vers 1757, selon l'âge qu'il déclare avoir en 1790, 33 ans. Son nom d'usage pourrait être Clovis CAUSSIN.
 
• Vers 1763-vers 1771, Péronne : Il est enfant de chœur à la collégiale Saint-Jean-Baptiste pendant 9 ans environ.

• Sa mère est veuve avec huit enfants. Il quitte Péronne, encouragé par différents conseils.

• On ignore actuellement où il a exercé durant les premières années de sa carrière.
 
• 8 septembre 1778, Poitiers : CAUSSIN se présente pour être engagé par le chapitre cathédral de Saint-Pierre, qui le recrute en qualité de musicien haute-taille pour un salaire de 600 livres.

• 4 février 1783, Poitiers : Il épouse Perrine Louise Petit, couturière pour femmes, fille de défunt Antoine PETIT, qui était musicien au chapitre de Saint-Pierre-le-Puellier.

• Septembre 1784, Angers : Clovis CAUSSIN vient chanter à la cathédrale à l'occasion de la Saint-Maurice, en compagnie de Jean HOURTICOULOU. Tous deux sont dits "musiciens de Poitiers". CAUSSIN reçoit 12 livres du chapitre angevin.
 
• 29 avril 1790, Poitiers : Clovis CAUSSIN est toujours musicien haute-taille de la cathédrale. Une délibération du chapitre de Saint-Pierre lui accorde 11 livres par semaine. À la cathédrale, il côtoie : Jean-Baptiste DROCOURTFrançois VÉRONFélix Thadée JOLLYFrançois LECANDHenri PISCADORNicolas DUBOISJean-Baptiste LEMOINELouis LEROUX et Nicolas VIOLETTE.
• [octobre 1790], Poitiers : Il fait une demande de pension et rédige une supplique, appuyée par un certificat du chapitre cathédral de Poitiers (daté du 18 octobre 1790). Il se dit inquiet à cause de ses enfants "acablés sous le poids de la faim et de l'indigence"… "des enfants qui l'entourent en lui demandant le pain qui leur est nécessaire…"
• 23 octobre 1790, Poitiers : Le chapitre cathédral certifie la déclaration de ses revenus.

• [1791], Poitiers : Le directoire du district de Poitiers estime qu'il y a lieu d'accorder à Clovis COSSIN une gratification de 200 livres.

• 17 janvier 1792, Poitiers : Il est témoin et signe au mariage d'Henri PISCADOR. Il est dit "musicien".
• 31 décembre 1792 : Le citoyen Jean Joseph Clovis CAUSSIN, musicien, demeurant paroisse de St-Pierre, vient déclarer à la maison commune la naissance de Louis Clovis, né de la citoyenne Louise Perrine Petit, son épouse. Il signe avec fierté "Caussin musicien perre". L'acte ne précise pas s'il exerce toujours à la cathédrale constitutionnelle, mais on peut le supposer.

• 10 mars 1794, Poitiers : Il "retire du cereteria lexpesion de la deliberation de si devant chapitre de St piere en dat du 29 avril 1790 qui [lui] acordet 11 livres par semenne en qualite dhauttalle du dit chapitre a poitiers le 20 vantos an II. [signature] Caussin". Ce document autographe donne une claire idée de son niveau d'alphabétisation.

• 3 mai 1815, Poitiers : Lors du mariage de son fils Louis Clovis, Jean Joseph Clovis est dit musicien. Il est grand-père le 16 août 1819.

• 16 mai 1831, Poitiers : Jean Joseph Clovis CAUSSIN décède à l'âge de 73 ans. Il semblait toujours être attaché à une église comme "choriste". Son décès est d'ailleurs déclaré par deux jeunes amis, René JAMAIN, 33 ans, et Jean VIBRON, 31 ans, tous deux choristes à Poitiers.

Dernière mise à jour : 9 mai 2016

Sources
F-Ad86/ BMS Notre-Dame-la-Grande ; F-Ad86/ L 226 ; F-Ad86/ L 233 ; F-Ad86/ L 278 ; F-Ad86/ NMD Poitiers ; F-Ad86/ NMD Saint-Jean-Baptiste ; F-Ad89/ BMS-NMD St-Pierre

<<<< retour <<<<