Login
Menu et informations
COMMEAU, Demoiselle, à Bouguenais (1756 av.-1767 ap.)

COMMEAU, Demoiselle, à Bouguenais (1756 av.-1767 ap.)

État civil
NOM : COMMEAU     Sexe : F
Complément de nom : Demoiselle, à Bouguenais
Autre(s) forme(s) du nom : COMMAU
COMEAU
COMAU
COMMEAUD
COMMAUD
COMEAUD
COMAUD
COMMEAN
Date(s) : 1756 av.  / 1767 ap.
Notes biographiques

Nous ignorons encore tout de cette demoiselle COMMEAU qui touche l'orgue de la paroisse du Croisic durant environ dix années puis, s'il s'agit bien de la même personne, l'orgue du couvent des Couëts durant quelque sept mois. Situé sur la paroisse de Bouguenais [Loire-Atlantique] à quelque sept kilomètres au sud-ouest de Nantes, le couvent des Couëts est l'une des plus importantes maisons religieuses du diocèse de Nantes et le tombeau de Françoise d'Amboise, ancienne duchesse de Bretagne et refondatrice du couvent, constitue un lieu de pèlerinage.

• De fin 1756 au 15 décembre 1766, Le Croisic [Loire-Atlantique] : À la suite du départ de Georges Bernard LUA, une demoiselle COMMEAU tient les claviers de l'orgue de l'église Notre-Dame de Pitié. Elle perçoit annuellement 300 livres pour ses gages. Sa dernière quittance est datée du 15 décembre 1766. À partir du 1er avril 1767, René Antoine LUA lui succède à cette tribune.

• Du 23 avril jusqu'au 24 novembre 1767, Bouguenais [Loire-Atlantique] : Durant cette période, l'orgue du couvent des carmélites des Couëts est tenu par une demoiselle COMMEAN ou COMMEAU qui perçoit 72 livres pour son traitement, soit 30 livres pour un trimestre. À la suite du départ en novembre 1767 de cette demoiselle, l'orgue du couvent semble être resté vacant puisque les comptes ne mentionnent plus de versement de gages à un organiste jusqu'à l'arrivée, au mois de juin 1773, de Françoise ALLARD.

Mise à jour : 25 octobre 2021

Sources
F-Ad44/ 114 J 4 - 16 ; F-Ad44/ G 383 ; F-Ad44/ H 417

<<<< retour <<<<