Login
Menu et informations
CORNEILLE, Louis (ca 1713-1758)
État civil
NOM : CORNEILLE     Prénom(s) : Louis     Sexe : M
Date(s) : 1713 ca  / 1758-2-12
Notes biographiques

Louis CORNEILLE est un maître de musique originaire de Poitiers. Sa carrière s'est déroulé principalement à La Rochelle où sa famille s'est implantée, puisque sa sœur s'est mariée avec l'un de ses collègues musiciens. Il y finit ses jours semble t-il dans la douleur, étant malade et inapte à travailler.

• Vers 1713, Poitiers : Louis CORNEILLE naît et est baptisé probablement à l'église paroissiale Saint-Hilaire-entre-les-Églises. Il est le fils de Jean Corneille et Renée Josette.

• On peut supposer qu'il a reçu sa formation musicale dans l'une des actives psallettes de Poitiers (notamment Saint-Hilaire-le-Grand ou la cathédrale Saint-Pierre), mais cela reste à établir fermement.

• Le 26 avril 1735, Louis CORNEILLE épouse Catherine Denis à l'église paroissiale Saint-Étienne de Poitiers, après avoir obtenu un certificat du curé de sa paroisse d'origine Saint-Hilaire-entre-les-Églises où il est mentionné comme "musicien de St-Pierre". Louis CORNEILLE semble donc alors être en poste comme musicien à la cathédrale Saint-Pierre de Poitiers.

• Le 1er mai 1739, Vernon [Vienne] : Sa fille Anne décède âgée d'environ trois semaines dans le village de Vernon, situé à environ 50 km de Poitiers, où elle avait peut-être été envoyée en nourrice.

• De juillet 1740 à août 1748, La Rochelle : Louis CORNEILLE et Catherine Denis deviennent à nouveau parents de quatre fils et deux filles. Louis est dit "musicien" lors du baptême de sa fille Marie-Anne le 24 juillet 1740, puis lors de tous les autres baptêmes de ses enfants il est dit "maître de musique". À partir de 1741, Louis CORNEILLE semble progressivement remplacer Eutrope FRIOU, le maître de musique en place à la cathédrale Saint-Louis depuis au moins 1731 jusqu'à son décès en 1751.
D'ailleurs Louis CORNEILLE le choisit comme parrain de sa fille Marie-Anne en 1740. François GERBOIN, collègue musicien de la cathédrale et ami, signe également parmi les témoins. Ce dernier devient ensuite son beau-frère et plus tard le parrain de son quatrième fils, Louis-Ovide, baptisé le 31 août 1748.

• En 1743, Louis CORNEILLE et son épouse assistent au mariage de sa sœur Anne Corneille qui épouse son ami et collègue musicien de la cathédrale François GERBOIN, à l'église paroissiale Saint-Sauveur le 23 avril.
Le 9 septembre de la même année, les jeunes mariés François GERBOIN et Anne Corneille choisissent Louis CORNEILLE comme parrain de leur première fille, Anne-Françoise, baptisée à l'église paroissiale Saint-Barthélémy. La profession de Louis CORNEILLE n'est alors pas mentionnée.

• De novembre 1747 à septembre 1749, Louis CORNEILLE reçoit du chapitre diverses sommes correspondant à son salaire, soit 37 livres 10 sols par mois. On remarque parmi les comptes du chapitre qu'il reçoit souvent des avances sur ses gages. Le chapitre déduit également régulièrement des sommes directement sur son salaire, sommes qu'il doit à des tierces personnes. Notamment en 1748, Louis CORNEILLE avait contracté une dette envers Eutrope FRIOU, la somme de "27 livres 10 sols" est déduite de ses gages et remise en son nom à FRIOU.

• De la Toussaint 1749 au 21 mars 1750, Louis CORNEILLE a été 51 jours absents pour cause de maladie. En décembre 1750, on apprend qu'il est toujours malade et semble ne plus travailler, il est dit dans les comptes du chapitre de la cathédrale de La Rochelle "Donné au Sr Corneille pour subvenir à ses besoins pendant sa maladie, selon les ordres du chapitre, 24 lt".

• Le 13 février 1752, Louis CORNEILLE assiste à l'enterrement de sa sœur Anne et soutient son ami et collègue musicien François GERBOIN, devenu veuf après seulement neuf années de mariage. Lors de ce triste événement, Louis CORNEILLE est alors mentionné comme simple "musicien de la cathédrale". Peut-être à cause de sa maladie et ses trop nombreuses absences, le chapitre l'a semble-t-il démis de ses fonctions de maître de musique. 
En 1755, c'est Claude Gabriel MARANDON qui semble lui succéder au poste de maître de musique de la cathédrale Saint-Louis, et encore après lui, bien plus tard, on trouvera à ce poste en 1790, Marc Antoine CROUZET

• Le 13 février 1758, Louis CORNEILLE est inhumé au cimetière de la paroisse de Saint-Sauveur de La Rochelle, décédé la veille à l'âge de 45 ans. Il est dit "musicien originaire de Poitiers"

• Le 25 novembre 1773, La Rochelle : Sa fille Marguerite épouse René Braud, un "marchand libraire de Poitiers" dont le frère exerce la même profession, à l'église paroissiale Saint-Sauveur. Sa veuve Catherine Denis est toujours vivante et assiste au mariage de leur fille.

Mise à jour : 2 octobre 2017

Sources
F-Ad17/ 2 E 312/116 vue 23 ; F-Ad17/ BMS Saint-Barthélemy ; F-Ad17/ BMS Saint-Sauveur ; F-Ad17/ G 332 ; F-Ad17/ GG 259 BMS 1743 vue 28 ; F-Ad17/ GG 262 BMS 1746 vue 24 ; F-Ad86/ BMS Saint-Hilaire-entre-les-Eglises ; F-Ad86/ BMS Saint-Étienne ; F-Ad86/ BMS Vernon

<<<< retour <<<<