Login
Menu et informations
DANAIS, Jean Pierre, fils (1765-1822)
État civil
NOM : DANAIS     Prénom(s) : Jean Pierre     Sexe : M
Complément de nom : fils
Date(s) : 1765-8-15  / 1822-3-11 
Notes biographiques

Jean Pierre DANAIS fils, est à la suite de son grand-père et de son père, chantre de la petite collégiale normande de la Saussaye lorsque survient la Révolution.

• 16 août 1765, La Saussaye (Eure) : Baptême en la paroisse Saint-Martin-la-Corneille de Jean Pierre DANAIS, né la veille, fils de Jean Pierre DANAIS, tailleur, et de Marie Geneviève Thoüet.

• quand ?, La Saussaye (Eure) : Jean Pierre DANAIS est enfant de chœur de la collégiale Saint-Louis. Dans une supplique de 1789, en effet, il déclare aux chanoines « je sais bien que je me suis trouvé élevé chez vous, et que je vous en dois des obligations » ...

• 27 novembre 1784, La Saussaye (Eure) : Jean Pierre DANAIS épouse Marie Geneviève Thouet, de dix ans son aînée, en présence de son père et de son grand-père. Aucune profession n'est indiquée ; seul indice d'un possible rattachement à la collégiale, il est marié par un chanoine et non par le curé de la paroisse Saint-Martin-la-Corneille. En 1786, le couple accueille un fils qu'il prénomme à son tour Jean Pierre, et en 1789 une fille, Marie Adélaïde Elisabeth. Dans son acte de baptême, le père est alors clerc et chantre de l'église collégiale et paroissiale de La Saussaye.

• 30 août 1786 - 1790, La Saussaye : Jean Pierre DANAIS est chantre de la collégiale Saint-Louis. On ne sait pas encore quand il a pris cette fonction. Le 16 mai 1788 il devient clerc de la collégiale à la demande de son grand-père Pierre DANAIS alors maître des enfants de chœur. Cette nouvelle place représente une augmentation d'honoraire certaine, mais pour des fonctions principalement non musicales : dans le règlement qui lui est rappelé, « chanter au chœur à tous les offices qui s’y font tous les jours » n'arrive qu'en 13e position, bien après les cloches à sonner, l'église à balayer, les araignées à ôter, les chiens à chasser ... Quelques jours plus tard son père, Jean Pierre DANAIS, de retour de Rouen, devient lui aussi chantre en aide de la collégiale. À partir de l'été 1788 le chœur est renforcé par l'engagement de Pierre Modeste BOCQUET, et un nouveau maître, Alexandre BIDAULT est nommé en février 1789.

• 11 mars 1822, Le Thuit-Signol (Eure) : Le décès de Jean Pierre DANAIS, en sa maison, est déclaré par son fils, tourneur mécanicien et son gendre tisserand. Le Thuit-Signol est situé à moins de 4 km à l'ouest de La Saussaye.

Sources
F-Ad27/ 8 Mi 4069 ; F-Ad27/ 8 Mi 4075 ; F-Ad27/ 8 Mi 4188 ; F-Ad27/ G248 ; F-Ad27/ G248
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1788-5-16 av.  / 1790
Lieux :  Collégiale Saint-Louis (LA SAUSSAYE)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<