Login
Menu et informations
DENIS, Marie Élizabeth, "la Fille" (1753-1834)

DENIS, Marie Élizabeth, "la Fille" (1753-1834)

État civil
NOM : DENIS     Prénom(s) : Marie Élizabeth     Sexe : F
Complément de nom : "la Fille"
Autre(s) forme(s) du nom : DENYS
Date(s) : 1753-11-18  / 1834-5-1 
Notes biographiques

En approchant de Saumur, "petite ville arrosée par la Loire", le voyageur est saisi par le château fortifié à la pierre si blanche campé sur son éperon rocheux. Au XVIIIe siècle l’organisation religieuse catholique de Saumur s’articule autour de trois paroisses dont l’une Notre-Dame de Nantilly est dite "plébéanne [ou paroissiale] et matrice". Un seul curé officie dans les trois églises, Saint-Pierre et Saint-Nicolas étant "succursales" ou "fillettes", desservies chacune par des vicaires. Entre 1777 et 1789 l'organiste qui touche l'orgue s'appelle George DENIS. Il est originaire de Verdun [Meuse] et s'est préalablement installé à Nantes et Angers. Sa fille Marie Élizabeth est pressentie pour le remplacer à la tribune avant même son décès.

• 18 novembre 1753, Verdun [Meuse] : Marie-Élizabeth DENIS est baptisée le jour de sa naissance à la collégiale Saint-Sauveur. C'est l'aînée d'une nombreuse fratrie et la seule de genre féminin. Ses grands-parents sont parrain et marraine.

• Une question reste en suspens : quelles motivations conduisent cette famille installée confortablement à quitter Verdun où elle jouit d'une position qui semble avantageuse ? Car son avenir est loin d'être dessiné clairement. Si la première étape connue de son itinérance est à ce jour Nantes, il est possible que les DENIS aient fait halte auparavant. Reste à savoir où ?

• [1765-1767], Nantes : En quittant Verdun, George DENIS et sa famille traversent le royaume d'est en ouest pour s'établir en pays nantais ainsi que l'attestent deux naissances et un décès. En septembre 1765 est baptisée une petite Anne-Nicole, fille du sieur Georges DENIS et d'Anne Morlet. Deux ans plus tard, en 1767, c'est Hubert-Georges qui voit le jour. La profession de son père précise "organiste et claveciniste" ainsi que leur domicile près le Bon Pasteur. La marraine retient l'attention car il s'agit de Marie-Élizabeth, sœur aînée de l'enfant. Ce petit dernier, confié en nourrice, ne survivra qu'un mois.

• 31 décembre 1778, Saumur : François Joseph DENIS, frère de Marie Elizabeth, assiste à l'inhumation du musicien Pierre BONAL en compagnie de son père George DENIS. L'orgue relève d'une pratique familiale.

• vers la fin de l'année 1786, Bouguenais [Loire-Atlantique] : En l'absence de mademoiselle Hardouin organiste du couvent des carmélites des Couëts, l'orgue est tenu durant un mois par une demoiselle DENIS qui perçoit pour cela 13 livres. Il s'agit très probablement de Marie Elizabeth.

• 4 novembre 1789, Saumur : L'assemblée capitulaire de Notre-Dame de Nantilly souhaite que "la fille DENIS" soit nommée organiste alors que son père George DENIS décédé, n'est inhumé que le 29 dudit mois. Le chapitre prend donc ses dispositions. Il mandate le sieur Drapeau, procureur et secrétaire du chapitre, afin de nommer "conjointement avec messieurs de la fabrique" un organiste, en l'espèce la fille DENIS. Le père a lui-même été organiste à Notre-Dame de Nantilly entre 1780 et 1784. Il est fort plausible que Marie-Élizabeth DENIS ait côtoyé Marie VALLIOT qui a vécu à Saumur avant d'être organiste de la collégiale du Puy-Notre-Dame.

• 1er mai 1834, Saumur : Marie-Élizabeth décède à l'hospice de la Providence de Saumur. Les jardiniers qui déclarent son décès ont des informations tronquées. Si elle est née à Verdun, elle a 81 ans et non les 77 annoncés. Par ailleurs le temps semble avoir gommé le patronyme de sa mère. Elle restera donc la fille DENIS. L'acte précise qu'elle était entrée à l'hospice en 1808 à 55 ans.

Marie-Élizabeth qui a probablement eu l'occasion de remplacer son père à l'un des orgues de Saumur aura-t-elle exercé comme organiste un jour ?...

Mise à jour : 27 août 2021

Sources
F-Ad44/ H 418 ; F-Ad44/ Nantes, BMS St-Léonard, St-Nicolas ; F-Ad49/ G 2315 ; F-Ad49/ NMD 1831-1835 ; F-Ad55/ BMS St Sauveur, St Pierre L'Angelé de Verdun

<<<< retour <<<<