Login
Menu et informations
DEVILLERS, Jean Albert (1723-1809)
État civil
NOM : DEVILLERS     Prénom(s) : Jean Albert     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : DE VILLERS
DE VILLIERS
DEVILLIERS
Date(s) : 1723-11-11   / 1809-4-12 
Notes biographiques

* 11 novembre 1723, Gand : naissance de Jean Albert DEVILLERS et baptême en l'église Saint-Bavon. Il est le fils de Fleurus Baudoin et de Françoise Isabelle Cochon.
 
* [vers 1730], Lille : Jean Albert DEVILLERS entre comme enfant de chœur en la collégiale Saint-Pierre.
 
* [vers 1741], Lille : Jean Albert quitte la psallette
 
* [entre 1741 et 1760], Lille : il est successivement ou concomitamment violoncelle, serpentiste, cornet d'Espagne dans la même collégiale Saint-Pierre.

* 21 mai 1753, Lille : "harmoniste", Devillers épouse en l'église Sainte-Catherine Marie-Catherine Meurillon.

* 13 mars 1754, Lille : baptême en l'église Sainte-Catherine de leur fils Henry Albert Joseph. Il est toujours harmoniste.

* 20 avril 1758, Lille : baptême en l'église Sainte-Catherine de leur fille Catherine Thérèse. Il est toujours mentionné comme harmoniste.
 
* [En 1760], Lille : Jean Albert Devillers devient organiste de la collégiale Saint-Pierre.

• [1761], Lille : Il est engagé comme musicien au théâtre de la ville.

* 7 octobre 1761, Lille : baptême en l'église Sainte-Catherine de leur fille Amélie Henriette. Son état d'organiste de la collégiale est mentionné pour la première fois.

* 22 octobre 1764, Lille : baptême en l'église Saint-Étienne de leur fille Isabelle Sophie dont le parrain est Clément Joseph LOMBART.

• 1785-1786, Lille : L'Almanach du Commerce, des Arts et Métiers des villes de Lille, Douai...pour 1786 le mentionne parmi les quatre violoncelles qui jouent dans l'orchestre du théâtre [Comédie].

* 18 novembre 1788, Lille : leur fille Catherine épouse en l'église Sainte-Catherine Jean-Baptiste Salembier, futur procureur.

* 25 novembre 1788, Lille : leur fille Isabelle épouse en l'église Sainte-Catherine Louis Désiré Leclercq, maître tailleur.
 
* 1790, Lille : Devillers est encore en poste comme organiste. Il exerce aussi des fonctions à différents autres offices paroissiaux. Ses gages d'organiste et ceux tirés de son service en paroisse s'élèvent, en argent et en nature (12 rasières de blé) à 544 livres 14 sols 9 deniers en 1790.

* 6 septembre 1792, Lille : il rédige sa requête individuelle et réside alors rue des Fossés neufs.

• 4 mars 1796, Lille : Il fait toujours partie comme musicien du théâtre de la ville et figure dans un tableau fourni par le directeur de cette époque à la municipalité.

* 22 novembre 1808, Lille : décès de son épouse à leur domicile de la rue des Fossés-Neufs. Jean-Albert est présenté comme "artiste".

* 12 avril 1809, Lille : veuf, Jean Albert Devillers meurt à son domicile, on mentionne sa qualité d'ancien organiste de la collégiale Saint-Pierre.

Sources
F-Ad59/ L 4894 ; F-Ad59/ L 5126 ; F-Ad59/ L 5133 ; F-Ad59/ L 5142 ; F-Ad59/ L 8973 ; F-Ad59/5MI044R035 ; F-Ad59/5MI044R036 ; F-Ad59/5MI044R269 ; F-Ad59/5MI044R32 ; Voyage musical dans l'Europe des Lumières...
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1760 ca  / 1790
Lieux :  Collégiale Saint-Pierre (LILLE)  
Fonction :  organiste (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<