Login
Menu et informations
DONNAT, Jean (1777 av.-1804 fl.)
État civil
NOM : DONNAT     Prénom(s) : Jean     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : DONAT
DONNÂT
Date(s) : 1777-7-30 av.  / 1804 
Notes biographiques

Il est surprenant que ce musicien, dont la très belle voix lui assurait les faveurs du public de Bordeaux et une petite notoriété locale, soit encore si mal connu. L'enquête MUSEFREM a permis d'attester sa présence comme haute-contre à la collégiale Saint-Seurin avant la Révolution, mais n'a pas réussi à ce jour à retracer davantage sa vie et son parcours professionnel.

• 30 septembre 1777, Bordeaux : Le chanoine receveur de la collégiale Saint-Seurin enregistre dans ses comptes une dépense de 378 livres 13 sols et 14 deniers pour le service de onze mois des hautes-contre DONAT et ANDRIEU. Cette somme comprend également les 12 livres qui ont été payées au sieur DONAT pour avoir chanté le jour de la Saint-Seurin.

• 28 août 1783, Bordeaux : Jean DONNAT interprète une scène d'Atys de Piccini lors d'une réunion du Musée. Sur les 38 concerts qui clôturent les séances publiques du Musée, le nom de DONAT revient à 20 reprises jusqu'en 1789. Il y chante en soliste ou accompagne d'autres vedettes locales comme les musiciens Pierre GAVEAUX, Pierre-Jean GARAT ou TEYSSEIRE, ainsi que les chanteuses Mlle Hus ou Mlle Clairville.

• 21 mars 1785, Bordeaux : Le sr DONAT est reçu haute-contre pour remplacer BREANT. "A cause de ses rares talens", 600 livres sont prévues pour ses gages, là où son prédécesseur n'en touchait que 400.

• 1786 - 1789, Bordeaux : Il reçoit chaque année 600 livres pour son service de haute-contre.

• 1er octobre 1788, Bordeaux : Son nom apparaît sur une pièce de comptabilité du chapitre de la cathédrale Saint-André, avec d'autres musiciens extraordinaires recrutés à l'occasion de la béatification de Pacifique de Saint-Séverin le 7 septembre et il obtient 12 livres.

1790, Bordeaux : Un état des dépenses de la collégiale Saint-Seurin mentionne que 2100 livres sont utilisées pour rémunérer les "musiciens externes et joueurs d'instruments formant la chapelle". Leur nom n'est pas précisé mais Jean DONNAT en fait très certainement toujours partie comme haute-contre.

• an V - an VI, Bordeaux : Il figure en tête de deux listes des chanteurs d'opéra du Grand Théâtre. Il touche chaque année 8000 livres.

• 5 brumaire an VII, Bordeaux : Un autre état des artistes du Grand Théâtre, mentionne la présence de "Donat et son épouse" parmi les acteurs d'opéra. La troupe est à cette époque provisoirement accueillie au Théâtre de l'Union.
• 12 frimaire an VII, Bordeaux : Il est imposé par le bureau central du canton de Bordeaux à la directrice du Grand Théâtre pour interpréter avec Mlle Clairville les deux premiers rôles de la pièce Miltiade à Marathon, dont une représentation est prévue le 2 pluviôse, jour de la "fête anniversaire de la juste punition du dernier Roi des Français."
• 25 fructidor an VII, Bordeaux : Jean DONNAT obtient avec le citoyen Valmoré l'autorisation de jouer la comédie et l'opéra au Théâtre de l'Émulation.

• 25 novembre 1807, Bordeaux : A l'occasion de la fête que les loges maçonniques donnent en l'honneur de l'archichancelier Cambacérès, de passage dans la ville, Jean DONNAT se produit aux côtés de Mlle Clairville et de l'orchestre du Grand Théâtre.

• an XII, Bordeaux : Il est cité dans l'Almanach des spectacles de Bordeaux, comme étant "une des plus belles, des plus étonnantes hautes-contre que l'on connaisse"

Dernière mise à jour : 17 août 2016

Sources
De Lamothe Léonce, Les théâtres de Bordeaux... ; F-Ad33/ G 1022 ; F-Ad33/ G 1496 ; F-Ad33/ G 1511 ; F-Ad33/ G 1513 ; F-Ad33/ G 1515 ; F-Ad33/ G 1517 ; F-Ad33/ G 1519 ; F-Ad33/ G 3335 ; F-Am Bordeaux/ D 169 ; F-Am Bordeaux/ R 12 ; F-Am Bordeaux/ R 9 ; Le Musée de Bordeaux et la musique ; Le musée de Bordeaux et la musique ; Les Spectacles de Paris et de toute la France, 1792 ; Vialles Pierre, l'archichancelier Cambacérès
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1785-3-21  / 1790 ?
Lieux :  Collégiale Saint-Seurin (BORDEAUX)  
Fonction :  haute-contre (Église)  
Formation ? :  Non
Période :  1783 ca  / 1804
Lieux :  Grand-Théâtre (Bordeaux) (BORDEAUX)  
Fonction :  haute-contre (théâtre)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : non renseigné    

<<<< retour <<<<