Login
Menu et informations
DOUTRELIGNE, Concorde (ca 1753-1791 ap.)
État civil
NOM : DOUTRELIGNE     Prénom(s) : Concorde     Sexe : M
Date(s) : 1753 ca  / 1791-4-3 ap.
Notes biographiques

Après une carrière d'aumônier dans la Royale, Concorde DOUTRELIGNE intègre le couvent des récollets de Givet (Ardennes), dont il devient l'organiste.

• [vers 1753], lieu ? : Naissance de Concorde DOUTRELIGNE.

• [années 1770-1780] : Il est aumônier des vaisseaux du roi, puis rejoint l'ordre des récollets.

• 28 avril 1790, Givet [Ardennes] : La municipalité du lieu procède à l'inventaire des biens, revenus et charges du couvent des récollets. Parmi les religieux, on relève le P. Concorde DOUTRELIGNE, 37 ans, ancien aumônier des vaisseaux du roi, organiste. Il demande à quitter la maison et l'ordre des récollets.

• Février 1791, Lompret [Nord] : Concorde DOUTRELIGNE intègre le clergé constitutionnel du lieu.
• 3 avril 1791, Lompret : Le curé Six, qui a refusé de prêter le serment constitutionnel, a célébré un Te Deum pour le rétablissement de la santé du roi, mais refuse d'en chanter un autre pour la nomination de l'évêque constitutionnel Primat. La municipalité fait donc appel à l'ancien récollet DOUTRELIGNE, qui disait la messe à Lompret depuis 2 mois. La cérémonie est chahutée : trois membres de la municipalité accusent Six d'avoir parlé en chaire contre la constitution, d'avoir insulté les députés français et d'avoir tenté d'empêcher DOUTRELIGNE de célébrer le Te Deum en faisant éteindre les cierges et en emportant le Saint-Sacrement.

On perd ensuite la trace de Concorde DOUTRELIGNE.

Dernière mise à jour : 7 mai 2016

Sources
F-An/ F19/598
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :   ?  / 1790
Lieux :  Couvent des récollets (GIVET)  
Fonction :  organiste (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : clerc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<