Login
Menu et informations
DUBOIS, Nicolas (ca 1736-1791 ap.)
État civil
NOM : DUBOIS     Prénom(s) : Nicolas     Sexe : M
Date(s) : 1736 ca  / 1791 ap.
Notes biographiques

Originaire de Soissons, Nicolas DUBOIS exerce dans plusieurs villes avant de se fixer à la cathédrale de Poitiers en 1770. On ne connaît pas son devenir professionnel après la fermeture des chapitres.

• [Vers 1736], Soissons : Naissance de Nicolas DUBOIS (il dit avoir 54 ans en 1790).
 
• [Vers 1755] : Il entre au service de l'Église. En 1790-1791, il dit que depuis l'âge de 19 ans, il a exercé dans différentes villes, animé du "desir de voyager et connoitre diverses villes du Royaume". Il ne précise aucune de ses étapes antérieures.
 
• 1770, Poitiers : Nicolas DUBOIS est reçu comme basse-contre à la cathédrale Saint-Pierre. Il est reçu en titre par acte capitulaire le 7 mars 1771.
• 9 novembre 1772, Poitiers : Le chapitre cathédral de Poitiers confirme son titre à vie avec 12 livres par semaine, "à la charge toutefois d'être tenu à la residence et au point du choeur tout ainsi que les autres chapellains".

• 21 octobre 1790, Poitiers : Nicolas DUBOIS est toujours basse-contre à la cathédrale Saint-Pierre. Il adresse une demande de pension au district de Poitiers. Il dit être âgé de 54 ans et être doté d'une "voix rare". Ses revenus sont de 652 livres. À la cathédrale, il côtoie : Jean-Baptiste DROCOURTFrançois VÉRONFélix Thadée JOLLYFrançois LECANDHenri PISCADORJean Joseph Clovis CAUSSINJean-Baptiste LEMOINELouis LEROUX et Nicolas VIOLETTE.
• 23 octobre 1790, Poitiers : L'état de ses revenus est confirmé par le chapitre de Saint-Pierre.
• [1791], Poitiers : Le directoire du district de Poitiers estime qu'il y a lieu de lui accorder une pension de 200 livres.

Après quoi on perd sa trace...

Dernière mise à jour : 10 avril 2016

Sources
F-Ad86/ L 226 ; F-Ad86/ L 233 ; F-Ad86/ L 278 ; Mellinet, De la musique à Nantes... 1837.

<<<< retour <<<<