Login
Menu et informations
DUCLOS, Jean Robert (1724-1799 av.)
État civil
NOM : DUCLOS     Prénom(s) : Jean Robert     Sexe : M
Date(s) : 1724-2-4  / 1799-11-3 av.
Notes biographiques

Jean Robert DUCLOS, serpent et basson à la cathédrale Notre-Dame de Paris, a mené une carrière exemplaire, gravissant tous les échelons au sein du bas-chœur, de simple clerc de matines en 1744 à chanoine-prêtre de Saint-Denis-du-Pas en 1763.

• 4 février 1724, lieu inconnu : Naissance de Jean Robert DUCLOS.

• 31 août 1744, Paris : Laïc, originaire du diocèse de Paris, DUCLOS succède à SONGY comme serpent à la cathédrale Notre-Dame. Il est reçu clerc de matines [musicien].

• 22 avril 1750, Paris : Il succède à Louis DESHARBES comme chapelain de Sainte-Catherine, bénéfice sous-diaconal.

• 8 mars 1751, Paris : Jean Robert DUCLOS, bénéficier sous-diacre, clerc parisien, a l'autorisation de se présenter à la prochaine ordination afin d'y recevoir les quatre ordres mineurs. Le chanoine de La Banne est chargé de l'examiner.

• 1er décembre 1751, Paris : DUCLOS, chapelain de Sainte-Catherine, acolyte, peut se présenter au séminaire afin de s'y préparer à recevoir le sous-diaconat.

• 6 septembre 1752, Paris : DUCLOS, sous-diacre du diocèse de Paris, succède à GOULET comme chanoine sous-diacre de Saint-Denis-du-Pas. Son bénéfice passe à Henri Charles COTTIN.

• 30 juillet 1754, Paris : Il est privé avec deux confrères et un clerc de matines du pain capitulaire pendant huit jours pour s'être absenté de la messe et des vêpres.

• 7 septembre 1757, Paris : Il peut se retirer trois mois au séminaire afin d'y suivre les exercices spirituels préparatoires au diaconat.
• 17 décembre 1757, Paris : Il est ordonné diacre par Mgr de Beaumont dans la chapelle du palais épiscopal. 

• 6 septembre 1758, Paris : Il peut se retirer trois mois au séminaire afin d'y suivre des exercices spirituels préparatoires à l’ordination sacerdotale.
• 20 novembre 1758, Paris : DUCLOS, diacre du diocèse de Paris, succède à GOULET comme chanoine-diacre de Saint-Jean-le-Rond. Son canonicat n'est pas octroyé pour l'instant (il ne le sera à QUENTIN que le 20 juin 1760).
• 9 décembre 1758, Paris : On l'autorise à recevoir la prêtrise à la prochaine ordination. 

• 9 avril 1761, Paris : Jean Robert DUCLOS, prêtre du diocèse de Paris, chanoine-diacre de Saint-Jean-le-Rond, succède à DUCHESNE comme l'un des deux vicaires de Saint-Aignan

• 23 juillet 1762, Paris : Il assume la fonction de secrétaire capitulaire pendant l'absence de Pingot.
• 13 octobre 1762, Paris : Il est nommé clerc de chantre et petit distributeur.

• 12 janvier 1763, Paris : DUCLOS succède à GAILLARD comme chanoine-prêtre de Saint-Denis-du-Pas.

• 30 juillet 1765, Paris : "Le sr Marin Recev[eu]r du Chapitre remboursera au sr Duclos petit distributeur la somme de sept livres quatre sols pour les frais de carosse dont il s'est servi conjointement avec les autres beneficiers et chantres de l'Eglise de Paris pour aller selon l'usage chanter la messe en l'eglise paroissiale St Laurent le jour de la fete du saint".

• 13 octobre 1766, Paris : "Le sr Marin Recev[eu]r du Chapitre remboursera au sr Duclos petit distributeur la somme de sept livres quatre sols pour les frais de carosse dont il s'est servi conjointement avec quelques autres beneficiers et chantres de l'Eglise de Paris pour aller selon l'usage chanter la messe en l'eglise paroissiale St Laurent le 9 aoust dernier fete de ladite paroisse".

• 23 août 1769, Paris : "Le sr Marin Recev[eu]r du Chapitre remboursera au sr Duclos petit distributeur la somme de sept livres quatre sols pour les frais de carosse dont il s'est servi pour aller selon l'usage chanter la messe en l'eglise paroissiale St Laurent le 10 de ce mois fete patronale de ladite paroisse".

• 6 octobre 1769, Paris : L'office de grand distributeur dont était titulaire Jean CHEVALIER lui est octroyé par le chapitre.

• 1773, Paris : GAURIER lui succède comme "clerc de mr le Chantre" chargé de percevoir à l'hôtel-de-ville le montant des distributions dues pour la procession de la réduction de Paris.

• 1775, Paris : L'Almanach musical indique qu'il est basson de la cathédrale.

• 10 septembre 1784, Paris : Jean Robert DUCLOS est autorisé à s'absenter jusqu'au 1er novembre.
• 15 octobre 1784, Paris : Il se démet de l'office de grand distributeur qu'il détenait depuis le 6 octobre 1769. 

• 11 novembre 1785, Paris : Jean Robert DUCLOS, chanoine-"diacre" [sic] de Saint-Denis-du-Pas et "cydevant grand distributeur de l'Eglise de Paris", reçoit 200 livres après avoir été malade l'année précédente.

• 13 août 1790, Paris : Il obtient une semaine de congé pour aller soigner sa santé à la campagne, avec maintien des distributions au chœur.

• 26 novembre 1790, Paris : Il donne sa déclaration à la municipalité du bénéfice de chanoine-prêtre de Saint-Denis-du-Pas ; le montant de ses revenus s'élève à 3 049 livres 18 sols.

• 12 avril 1791, Paris : Jean Robert DUCLOS occupe une pièce au premier étage de la maison attachée à son bénéfice canonial de Saint-Denis-du-Pas (n°14 du cloître Notre-Dame, maison mitoyenne de celle de la communauté des chantres, cour des Chantres).
• 1er octobre 1791, Paris : Jean Robert DUCLOS obtient du bureau de liquidation un traitement définitif de 1 835 livres 11 sols et 9 deniers.

• 3 novembre 1799, Paris : Il réside encore au 119, enclos de la Cité au moment de son décès. L'acte de partage entre ses héritiers est mentionné à cette date dans la table de succession.

Mise à jour : 17 mai 2017.

Sources
Almanach musical de 1775 ; Almanach musical de 1779 ; Almanach musical, 1776 ; F-An/ ; F-An/ ET/ XIX/ 853  ; F-An/ LL 232/ 24/ 1  ; F-An/ LL 232/ 26/ 1 ; F-An/ LL 232/ 27/ 2 ; F-An/ LL 232/ 28/ 1 ; F-An/ LL 232/ 29 [1] ; F-An/ LL 232/ 29 [2] ; F-An/ LL 232/ 30/ 1 ; F-An/ LL 232/ 30/ 2 ; F-An/ LL 232/ 39/ 1 ; F-An/ LL 232/ 39/ 2 ; F-An/ LL 232/ 42 ; F-An/ LL 232/31/1 ; F-An/ LL 232/31/2 ; F-An/ LL 232/32/2  ; F-An/ LL 232/36/1 ; F-An/ LL 445 ; F-An/ LL 446 ; F-An/ LL/ 232/ 31 ; F-An/ S 7051 ; F-An/ S 840 ; F-An/ S 86/B ; Tables de successions

<<<< retour <<<<