Login
Menu et informations
DUMAS, François (1751-1798 ap.)
État civil
NOM : DUMAS     Prénom(s) : François     Sexe : M
Date(s) : 1751-3-5   / 1798-3 ap.
Notes biographiques

François DUMAS, originaire de Besse-et-sainte-Anastaise [Puy-de-Dôme], a une carrière assez itinérante, aux confins du Puy-de-Dôme et de l'Allier. Il est tour à tour organiste et sous-chantre, à Besse, Lezoux et enfin à Gannat [Allier] en 1790. Par la suite, il retourne dans son département d'origine, où il occupe divers postes d'instituteur.

• 5 mars 1751, Besse [Puy-de-Dôme] : baptême de François DUMAS, fils de François et Geneze (?) RIVET, leur profession n'est pas indiquée. À son décès, son père est maître tailleur.

• [?-?], lieu de formation inconnu.

• [1770 ca - 1775 ca], Besse : François DUMAS est organiste, mais aussi tailleur d'habits.
• 16 janvier 1770, Besse : François DUMAS organiste épouse Marie Boutiron, fille d'un tanneur.

• [1775 ca - 1787] ? : lieu d'exercice inconnu.

• [1787-1788], Lezoux [Puy-de-Dôme] : François DUMAS est sous-chantre du chapitre Saint-Pierre.
• 2 octobre 1787, Clermont-Ferrand [Puy-de-Dôme] : François DUMAS sous chantre de Lezoux épouse Marie Bathilde Claudine Bussières en la paroisse Saint-Pierre. Antoine CHAUFOUR, sous chantre de cette église est témoin. 

• [1788-1790], Gannat [Allier] : François DUMAS est organiste et sous-chantre des communalistes de l'église Sainte-Croix de Gannat. Ses revenus sont de 5 livres par mois.
• 18 octobre 1790,  Gannat : baptême de Thomas François DUMAS, fils légitime de François DUMAS sous chantre dans cette église et de Batilde BUFFIERE.

• [1790-1791] François DUMAS fait une demande de pension au Comité ecclésiastique. Il se plaint au district de Gannat de ne pas avoir été payé correctement les mois de septembre à décembre 1790. Il lui manque 10 livres par mois, non versés par les communalistes. 
• 28 janvier 1791 : Le district lui accorde 40 livres pour compenser cette perte.
• 15 avril 1791 : Le directoire lui accorde un secours de 50 lt et donne un avis favorable pour qu'il bénéficie de l'arrêté du 24 juillet 1790, et prolonge son traitement pour l'année 1790. Il reste en fonctions jusqu'en mai 1791. 

Carrière ultérieure :
• [1791] : Après la fermeture des chapitres et communautés religieuses il devient instituteur à Neschers [Puy-de-Dôme]. Il occupe aussi un temps le poste de greffier dans cette même commune.
• 27 juillet 1793 : François DUMAS, instituteur de la jeunesse à Neschers [Puy-de-Dôme], prononce des propos inciviques à Plauzat [Puy-de-Dôme]. Le jury « le condamne à etre déporté pour le Restant de sa vie, declare Ses Biens acquis au profit de la Republique ». A-t-il bénéficié d'une grâce ?
• [1792-1795] : François DUMAS devient chasseur à cheval au 25e régiment duquel il se retire après deux ans de service pour cause d'infirmités.
• [1795] : François DUMAS devient instituteur à Plauzat [Puy-de-Dôme] puis employé de l'administration municipale.
• 27 octobre 1796, Authezat [Puy-de-Dôme] : François DUMAS joueur de violon déclare la naissance de jumeaux.
• Mars 1798 : Instituteur particulier à Authezat [Puy-de-Dôme], sa commune de résidence, François DUMAS adresse une demande afin d'occuper la place d'instituteur de la commune des Martres de Veyre [Puy-de-Dôme]. Après avoir testé ses capacité à enseigner la lecture, l'écriture et les mathématique, le jury d'instruction de l'arrondissement de Clermont-Ferrand donne un avis favorable à son engagement.

On perd alors sa trace.

Mise à jour : 29 juin 2015

Sources
F-Ad03/ Archives hospitalières, Gannat, 10 ; F-Ad03/ L 58 ; F-Ad03/état civil en ligne ; F-Ad63/ L 2166 ; F-Ad63/ U/TRA/45 ; F-Ad63/état civil en ligne ; F-Ad63/état-civil en ligne ; F-An/ DXIX/093/816/26
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1788  / 1790
Lieux :  Église Sainte-Croix (GANNAT)  
Fonction :  organiste (Église)  ;  sous-chantre (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée :     
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<