Login
Menu et informations
FAGEAU, Bertrand (ca 1734-1791 av.)
État civil
NOM : FAGEAU     Prénom(s) : Bertrand     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : FAGO
FAGOT
FAGEOT
FAJAU
Bernard
Pierre
Date(s) : 1734 ca  / 1791-7-13 av.
Notes biographiques

Bertand FAGEAU est un organiste présent à Mont-de-Marsan puis Dax [Landes] dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. On perd sa trace quelques années avant le début de la Révolution.

• Vers 1734 : Selon son acte de mariage, Bertrand FAGEAU est originaire d'une paroisse du diocèse de Lombez qui s'appelle Mongaillard, mais cette localité n'a pu être identifiée avec précision. Plusieurs toponymes du Sud-Ouest portent ce nom. On relève en effet un Mongaillard, sans t, dans le Lot-et-Garonne, et trois Montgaillard dans les Landes, les Hautes-Pyrénées et l'Ariège. Mais aucun de ces villages n'appartenait au diocèse de Lombez qui recouvrait lui une partie des actuels départements du Gers et de la Haute-Garonne.

• 19 février 1759, Mont-de-Marsan : Bertrand FAGEAU, organiste, épouse en l'église La Madeleine Cécile Lassere (parfois appelée Dufrêne). Il a alors 25 ans.

• 1759 - 1775, Mont-de-Marsan : Il devient père de neuf enfants dont au moins deux, Jean-Baptiste et Antoine Théodore se forment probablement à ses côtés à la musique. Les baptêmes des nouveaux-nés qualifient à chaque fois Bertrand FAGEAU d'organiste. Un seul le présente comme maître de musique ce qui laisse supposer qu'il dispensait aussi en ville des leçons privées.

• 23 décembre 1771 : Les Annonces, affiches et avis divers de Paris font la promotion d'un "Trio pour 2 violons & basse", par M. FAGEAU, organiste de Mont-de-Marsan, qui est vendu au prix de sept livres chez le sieur Le Menu, rue du Roule et "aux adresses ordinaires".

• 23 novembre 1781, Dax [Landes] : Les chanoines de le cathédrale Notre-Dame reçoivent Bertrand FAGEAU pour succéder à Antoine Germain BERTIN. Ses gages annuels se montent à 600 livres.

• 12 mars 1782, Dax : Devenu veuf, Bertrand FAGEAU "organiste de cette Eglise" (cathédrale de Dax), domicilié au Mont de Marsan" épouse Françoise Lachaume. La mariée vit à Dax mais ses parents demeurent eux aussi à Mont-de-Marsan. On relève parmi les témoins qui participent à la cérémonie la présence du musicien allemand Jean Christophe BEYER.
• 26 juin 1782, Dax : Une petite fille, Jeanne Louise, naît de cette seconde union. Jean Christophe BEYER est choisi pour être son parrain et sa marraine est la future épouse de ce dernier.

• 17 janvier 1783, Dax : Bertand FAGEAU reçoit une gratification de 36 livres, "attendu le besoin où il se trouve". Son nom ne figure plus ensuite dans le registre capitulaire de la cathédrale Notre-Dame.

• 16 janvier 1784, Dax : "Sur le rapport que leur [ont] fait differens organistes que l'orgue de leur eglise etait hors de service par la vetusté" les chanoines dacquois font venir de Toulouse le facteur MICOT pour confirmer le délabrement de leur instrument et le charger d'en construire un nouveau. La livraison est programmée pour la fin d'année 1785 et représente une dépense de 14 000 livres.

On ignore si Bertrand FAGEAU devient le titulaire de ce nouvel orgue et s'il continue à vivre à Dax. Sa fin de vie n'a pu être reconstruite que partiellement en poursuivant l'enquête sur le devenir de ses enfants.

• mai 1784, Bordeaux : Son fils, Jean-Baptiste, semble toucher l'orgue du Couvent des Grands Carmes. Jean-Baptiste FAGEAU vit peut-être avec lui dans la capitale de la Guyenne.

• 13 juillet 1791, Pondensac [Gironde] : Un autre fils, Jean-François-Marie, qui exerce lui comme maître écrivain se marie. Il est présenté comme fils de "feus Bernard [sic] FAGEAU organiste et de demoiselle Marie Dufrene".

• 20 prairial an VII (8 juin 1799), Bordeaux : Ce même Jean-François-Marie Fageau, après avoir divorcé, se remarie. Il est toujours professeur d'écriture et cette fois-ci l'acte de mariage le dit fils de "feus Pierre [sic] FAGEAU organiste et de Cecille Lasserre, habitants du Mont de Marsan".

• 1er août 1813, Dax : Jeanne Louise, issu du second lit de Bertrand FAGEAU, meurt à l'âge de 30 ans. Elle était couturière et célibataire. Son acte de décès rappelle que son père était de son vivant organiste.

• 2 mai 1844, Bayonne : Lors du mariage de son dernier fils, Antoine Théodore, celui-ci déclare être le fils "Bertand FAGEAU, organiste, et de Dlle Cécile Dufrêne, conjoints, absents aux dernières nouvelles depuis fort longtemps".

Mise à jour : 18 mai 2020

Sources
Annonces, affiches et avis divers, 1771 ; F-Ad33/ BMS Podensac ; F-Ad33/ NMD Podensac ; F-Ad40/ 2 Mi 36 ; F-Ad40/ 2 Mi 36  ; F-Ad40/ BMS Mont-de-Marsan ; F-Ad40/ BMS Mont-de-Marsan La Madeleine ; F-Ad40/ E dépôt 88/ 66 GG 23 ; F-Ad40/ NMD Dax ; F-Ad64/ NMD Bayonne ; F-Am Bordeaux/ NMD Section Sud

<<<< retour <<<<