Login
Menu et informations
FORON, Louis François (1760-1828)
État civil
NOM : FORON     Prénom(s) : Louis François     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : FORRON
Date(s) : 1760-8-31  / 1828-11-13
Notes biographiques

Louis François FORON est né le 31 août 1760 à Accolay, paroisse du diocèse d'Auxerre située à une vingtaine de km au sud d’Auxerre, et à 2 km à l’ouest de Vermenton, sur la rive gauche de la Cure, qui comptera 900 habitants en 1793. Il est le fils de François Foron, recteur des écoles – et très probable chantre – de cette paroisse. Sa mère, Edmée Desbois / Dubois, est qualifiée d’"honnête femme". Son parrain est curé de Nitry, paroisse située à 15 km à l'est d'Accolay.

L'un de ses frères, Jean François, devenu perruquier, se marie à Accolay le 26 novembre 1782. Parmi les témoins est cité Thomas PIAULT, recteur des écoles.

• En février 1789, Louis FORON devient recteur des écoles de la paroisse d'Accolay. Il remplace Jean AUBRY (qui lui-même avait succédé à Thomas PIAULT dont on sait qu'il pratiquait le plain-chant et le plaçait au 1er rang de ses compétences, avant arithmétique et écriture).

• 15 juin 1790, Accolay : Au détour d'un acte de mariage, Louis Foron est dit en toutes lettres "chantre de notre église". Les nombreux autres actes dont il est signataire en 1789 et 1790 le disent en général plutôt "recteur de nos écoles", ce titre sous-entendant bien sûr la fonction de chantre paroissial.
Il en est ainsi au moins jusqu'au début de 1791.

• 14 novembre 1828, Accolay : Frédéric Gachy, jeune instituteur de 29 ans, accompagne le gendre du décédé, cordonnier, pour déclarer le décès survenu la veille, de  Louis FORON, époux d’Edmée Momon. Le défunt est dit "propriétaire"...

L’église Saint-Nizier d’Accolay date du 12ème siècle. Jadis, elle possédait une superbe lutrin de 2 m de haut, surmonté d'un aigle. Celui-ci a été volé le 21 mars 1991 (source : site Petit Patrimoine). On peut penser que c'est autour de cet aigle que se serraient le père et le fils FORON, Thomas PIAULT et d'autres hommes du village pour chanter les dimanches et fêtes.

Sources
F-Ad89/ Accolay D 1825-1832, vue 35/76 ; F-Ad89/ BMS Accolay
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1789-2  / 1791-2 ap.
Lieux :  ACCOLAY (YONNE)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  ;  maître d'école / instituteur  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<