Login
Menu et informations
GIRAUD, Jean (ca 1689-1753)
État civil
NOM : GIRAUD     Prénom(s) : Jean     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : GIRAUT
GIRAULT
GERAUT
Date(s) : 1689 ca  / 1753-3-31 
Notes biographiques

L'exemple de Jean GIRAUD illustre la polyvalence de nombreux musiciens d'église qui exerçaient un second métier à côté de leur service. Ce vitrier est notamment attesté à Bazas [Gironde], puis à Bordeaux  dans la première moitié du XVIIIe siècle.

• [vers 1689] : Jean GIRAUD naît.

• 3 juillet 1714, Bazas [Gironde] : Le nom de Iean GERAUD, "musicien et maître vitrier" commence à apparaître dans les registres paroissiaux de ce gros bourg , à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Bordeaux. Il signe "Jean Giraud parrain" au baptême de son filleul.

• 26 février 1715, Bazas [Gironde] : Il épouse Marie Andrieu. L'acte de mariage le qualifie de musicien. La cérémonie est célébrée en l'église Notre-Dame, en présence de Barthélémy ROUMIEU. La présence de cet organiste laisse supposer que Jean GIRAUD est un de ses collègues à la cathédrale Saint-Jean-Baptiste.

• 1715 - 1724, Bazas : Il devient père de cinq enfants. Son aîné est le futur maître de musique Barthelémy GIRAUD. Les actes de baptême de ses enfants indiquent qu'il exerce comme musicien, mais le qualifient aussi parfois comme "maître vitrier" et "marchand".

• 20 avril 1724, Bordeaux : Un nommé GIRAUD, haute-contre, est reçu par le chapitre de la collégiale Saint-Seurin. S'agit-il de Jean GIRAUD ? (notice à faire Ad33/ G 1012)

• 3 août 1732, Bordeaux : Marie Andrieu décède. Jean GIRAUD habite à cette époque dans la paroisse Saint-Mexant. L'acte de sépulture de son épouse ne précise pas s'il est toujours musicien, mais le présente à nouveau comme "maître vitrier".

• 9 novembre 1734, Bordeaux : Jean GIRAUD épouse en secondes noces Marie Longuet la fille d'un cordonnier. La jeune mariée est la sœur de l'organiste Marie LONGUET. Parmi les témoins qui participent à la cérémonie célébrée en l'église Sainte-Eulalie, on relève la présence de Robert Léonard MONTAZEAU-DUSSEAUT.

• 10 février 1735, Bordeaux : Sa nouvelle épouse met au monde une petite fille.

• 12 novembre 1736, Saint-Germain-du-Puch [Gironde] : Cette enfant meurt dans cette petite localité de l'Entre-deux-Mers où elle avait été placée en nourrice.

• 6 avril 1737, Bordeaux : Jean GIRAUD fait baptiser un petit garçon qui reçoit pour marraine Marie LONGUET.

• 31 mars 1753, Bordeaux : Jean GIRAUD, "maître vitrier",  s’éteint. Il est enterré dans l'église Saint-Mexant.

Mise à jour : 22 février 2017

Sources
F-Ad33/ 3 E 46196 ; F-Ad33/ BMS Saint-Germain-du-Puch ; F-Am Bazas/ BMS Notre-Dame ; F-Am Bazas/ BMS Saint-Jean de Bazas ; F-Am Bazas/ BMS St-Jean-Baptiste ; F-Am Bordeaux/ BMS St-André ; F-Am Bordeaux/ BMS St-Mexant

<<<< retour <<<<