Login
Menu et informations
GRANGER (ca 1780-1790 ap.)
État civil
NOM : GRANGER     Sexe : M
Date(s) : 1780 ca  / 1790 ap.
Notes biographiques

Le jeune GRANGER, dont le prénom reste à découvrir, ne fait qu'une très éphémère apparition dans les sources, comme enfant de chœur à la cathédrale de Sées, recruté peu de temps avant la Révolution.

• 24 octobre 1788, Sées [Orne] : Le chapitre organise un concours pour recruter deux enfants de chœur. Ayant entendu chanter plusieurs garçons, il choisit Léon HÉLIER dit BEAULIEU et Frédéric RAIGADE.
Mais le même jour, dans un second temps, les chanoines décident de renvoyer CHARDON, recruté un an plus tôt, car après une année passée à la maîtrise il n'a guère fait de progrès, et de recruter à sa place "le nommé GRANGER de la paroisse de St Laurent". On peut supposer qu'il était en quelque sorte arrivé en 3ème position lors de cette audition... Ce jeune GRANGER "sera le 4ème enfant de chœur". Le rang qui lui est attribué (4ème sur 6 enfants de chœur traditionnellement entretenus par le chapitre de Sées) laisse supposer qu'il est peut-être un peu plus âgé que les deux garçons recrutés le même jour, qui seront les 5ème et 6ème enfants de chœur. Peut-être même avait-il commencé à travailler sa voix ailleurs ? Le registre capitulaire ne donne pas davantage de précision.
Le maître de musique est alors Jean Louis FASQUEL. Un mois après la nomination des trois nouveaux enfants de chœur, le jeune maître quitte Sées pour Meaux.

Durant l'hiver 1788-1789, c'est le grand enfant de chœur, probablement Jean HÉLIER, qui tient "la maîtrise dans le bon ordre".

• 9 mars 1789, Sées : Un nouveau maître de musique est enfin nommé à la cathédrale, le Provençal Michel Ange CATINOT. On peut penser que c'est alors seulement que commence réellement la formation musicale des trois recrutés de l'automne précédent.

• Le jeune garçon semble toujours enfant de chœur à la cathédrale en 1790, mais il n'effectue aucune démarche spécifique et on le perd alors de vue. À ses côtés on identifie les frères Jean et Léon HÉLIER, tous deux dits BEAULIEUFrédéric RAIGADE et Charles Louis PIGNEL.

Mise à jour : 24 juillet 2016

Sources
F-Ad61/ RC 1788-1790, sans cote
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1788-10-24  / 1790 ap.
Lieux :  Cathédrale Notre-Dame (SÉES)  
Fonction :  enfant de choeur  
Formation ? :  Oui
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : célibataire    

Age tout à fait approximatif, déduit de l'âge généralement observé à la réception dans une maîtrise, majoré d'un an au vu du rang qui lui est attribué lors de son entrée.


<<<< retour <<<<