Login
Menu et informations
GUITTARD, Pierre (ca 1774-1791 ap.)
État civil
NOM : GUITTARD     Prénom(s) : Pierre     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : GUITTAR
GUITARD
Date(s) : 1774 ca  / 1791 ap.
Notes biographiques

En 1790, le chapitre de la cathédrale Notre-Dame de Tulle compte quatre enfants de chœur. Ceux-ci reçoivent une instruction et perçoivent une rémunération calculée selon le nombre d'années passées au service du chœur. Pierre GUITTARD avait été admis à la maîtrise à un âge tardif, et y était resté pendant environ 5 ans. 

• Si l'on se fie à l'âge déclaré fin 1790 (16 ans et demi) Pierre GUITTARD serait né courant 1774. Son lieu de naissance n'est pas précisé.

• [Vers 1785] : GUITTARD est reçu enfant de choeur au chapitre de la cathédrale Notre-Dame de Tulle (il a 11 ans, ce qui est relativement tard pour débuter comme enfant de chœur, peut-être a-t-il eu une formation antérieurement dans un autre chapitre ?) et retrouve BORIE servant de messe depuis deux ans. Cette même année, le chapitre s'élargit et engage un nouveau musicien, joueur de serpent : Marin BARON. L'ensemble musical est désormais composé d'Alexis COMBESBernard et Antoine GUILHEMY comme chantres, Simon GUILHEMY à l'orgue ainsi que François HAMO au serpent, accompagné désormais du nouvel arrivant. Ils sont sous la direction du maître de musique Joseph DUPUY

• [1787] : Antoine-Guillaume LESTRADE rejoint BORIE et GUITTARD dans les rangs des enfants de chœur de Notre-Dame de Tulle pour servir l'office divin et être formés au chant ecclésial.

• [1788] : C'est au tour de BROUSCHE d'enfiler le costume d'enfant de chœur. Cette année marque également le décès du maître de musique Joseph DUPUY.

• Février 1789, Tulle : Dieudonné GAUBERT est reçu au poste de maître de musique et reprend la direction du bas chœur.

• 1790 : Toujours enfant de chœur, Pierre GUITTARD a 16 ans et demi. Cela fait 5 ans qu'il sert et se forme à la maîtrise de la cathédrale, il gagne désormais 5 livres par mois. En effet, la rémunération des enfants de chœur est calculée selon leur nombre d'années passées au service du chapitre. Il bénéficie également d'avantages en nature et reçoit tous les ans, outre ses gages, un habillement complet, habit veste et culotte, ainsi qu'un "entretien de souliers et de sabots" tout au long de l'année. 
• 15 août 1790, Tulle : Simon GUILHEMY, l'organiste, est chargé de l'enseignement des enfants de chœur. Il est désigné pour remplacer le maître de musique Dieudonné GAUBERT qui quitte officiellement le chapitre le lendemain. 
• 13 novembre 1790, Tulle : Les quatre enfants de chœur adressent une demande de gratification au Comité ecclésiastique. La supplique est appuyée par les chanoines qui sollicitent un traitement juste pour les jeunes garçons: "Ces pauvres enfants privés de tous ses avantages espèrent de votre justice et de votre humanité le traitement que l'équité de l'assemblée nationale leur destine et que vous voudrés bien donner un avis favorable à leur demande".
La supplique est certifiée comme véritable, par Meynard , chanoine sindic. 
• 25 novembre 1790, Tulle : La municipalité de Tulle propose de payer les gages de l'année 1790 aux enfants de chœurs et de leur accorder 40 livres pour apprendre un métier. 
• 27 novembre 1790, Tulle : Vu l'avis de la municipalité de la ville, le certificat du sindic du "cy devant chapitre", le directoire du district de Tulle accorde à chacun une somme de 50 livres destinée à l'apprentissage d'un métier. Cette somme doit être versée au maître chez lequel ils entreront en apprentissage. Le directoire leur octroie l'avantage de bénéficier de leur traitement pour "la présente année".

• 11 février 1791, Tulle : Le directoire du département de la Corrèze accorde une gratification de 60 livres à chacun des "4 petits vicaires", afin qu'ils apprennent un nouveau métier.

• [1792-1793] : Le culte catholique cesse d’être célébré à la cathédrale Notre-Dame de Tulle, qui voit s'ériger à sa place la célébration de la déesse Raison. Après avoir été pillé et saccagé, l'édifice fait office de fabrique à canons. 

L'enquête reste à mener pour savoir ce que devint ensuite le jeune GUITTARD, qui n'avait alors pas encore vingt ans.

Mise à jour : 25 mars 2017

Sources
F-An/ DXIX/091/779/38 ; F-An/ DXIX/091/779/39
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1785 ca  / 1791 ca
Lieux :  Cathédrale Notre-Dame (TULLE)  
Fonction :  enfant de choeur  
Formation ? :  Oui
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : non renseigné    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<