Login
Menu et informations
HOUDRY, Henri Étienne Louis, cadet (ca 1780-1861)

HOUDRY, Henri Étienne Louis, cadet (ca 1780-1861)

État civil
NOM : HOUDRY     Prénom(s) : Henri Étienne Louis     Sexe : M
Complément de nom : cadet
Autre(s) forme(s) du nom : OUDRY
HOUDRI
OUDRI
Date(s) : 1780 ca  / 1861-2-3 
Notes biographiques

Fils d'un musicien d'Église mort alors qu'il était enfant, Henri HOUDRY est l'un des derniers enfants de chœur de la cathédrale de Poitiers à la fin de l'Ancien Régime. Il deviendra ensuite professeur d'écriture.

• [Vers 1780], à Paris : Étienne Louis Henri HOUDRY est né vers 1780-1781. Sa mère, Marianne Bernay, le dit âgé de 10 ans à la fin de 1790 ou au tout début de 1791. Son acte de mariage le dit âgé de 28 ans en 1808, et son acte de décès le dit âgé de 79 ans au tout début de 1861. Son prénom d'usage semble avoir été Henri.
Il est le fils cadet de Jean HOUDRY, antérieurement repéré comme maître d'école dans un bourg au nord de Paris. On ignore actuellement quelle était sa fonction lors de la naissance de son fils : peut-être avait-il trouvé un emploi valorisant sa voix dans une église parisienne.

• 21 juin 1783, Poitiers : Henri a environ trois ans. Son père Jean HOUDRY, qui est dit "du diocèse de Paris", devient musicien basse taille à la collégiale Saint-Hilaire-le-Grand. On ne précise pas d'où arrivent immédiatement le musicien et sa famille, toutefois il reçoit 120 livres pour ses frais de voyage : le niveau de cette somme est important et laisse supposer un long voyage.

• 17 août 1786, Poitiers : Son père, Jean HOUDRY, meurt, toujours musicien de Saint-Hilaire-le-Grand. Son frère aîné, Joseph, est alors immédiatement reçu comme enfant de choeur à la collégiale.
• [Vers la fin de 1786], Poitiers : Si l'on en croit ce que déclare Marianne Bernay vers la fin de 1790, Henri HOUDRY aurait été reçu enfant de choeur à la cathédrale Saint-Pierre vers la fin de l'année 1786, peu après la mort de son père : "ayant près de 10 ans est enfant de choeur a St-Pierre depuis près de 4 ans"... Peut-être la mère a-t-elle un peu exagéré la durée de service de son fils pour obtenir une meilleure gratification.

• 1790, Poitiers : Henri HOUDRY est toujours enfant de choeur de la cathédrale de Poitiers. Il a reçu l'enseignement du maître Jean-Baptiste DROCOURT en compagnie de Pierre-Hilaire BONNINAntoine BATTREAU, Benjamin JOUBERT et Jean LAMBERTON.
Au tout début de 1791, après la dispersion du chapitre de la collégiale Saint-Hilaire où il était lui-même enfant de choeur, son frère Joseph le rejoint à la psallette de la cathédrale constitutionnelle.

• 7 novembre 1791, Poitiers : Le directoire du département de la Vienne, estimant qu'Henri HOUDRY sert depuis 5 ans, décide par arrêté de lui verser une gratification de 50 livres, soit 10 livres par année de service.

• On ignore actuellement ce qu'il a fait durant les années qui suivent.
Lorsqu'on retrouve sa trace, il a adopté l'un des talents passés de son père, dont la signature se signalait par sa qualité : il est devenu professeur d'écriture.

• 11 juillet 1808, Poitiers : "Monsieur Étienne Louis Henry HOUDRY professeur d'écriture" épouse une poitevine de 29 ans, Louise Lécuyer, fille d'un menuisier. Il est dit pour sa part âgé de 28 ans, né à Paris, et demeurant à Poitiers. Le métier déclaré pour son défunt père est "écrivain". Sa mère, Marie Anne Bernay, qui demeure également à Poitiers, est présente et consentante. Elle signe "Vve Houdry". Le marié a une signature très travaillée, avec un double paraphe circulaire. Son frère Joseph n'est pas évoqué.

• 3 février 1861, Poitiers : Le sieur Étienne Louis Henry HOUDRY décède en sa demeure située au n° 52 de la rue des Trois Piliers, âgé de 79 ans. Il est qualifié de propriétaire. L'acte précise qu'il était natif de Paris (mais sa date de naissance n'est pas précisée), époux de dame Louise Lécuyer, fils de feu Jean HOUDRY écrivain, et de feue dame Marie Anne Félicité Bernay.

Dernière mise à jour : 3 mai 2016

Sources
F-Ad86/ D Poitiers 1861 ; F-Ad86/ L 233 ; F-Ad86/ L 235 ; F-Ad86/ M Poitiers 1808

<<<< retour <<<<