Login
Menu et informations
LEMOINE, François Marie (ca 1759-1791 ap.)

LEMOINE, François Marie (ca 1759-1791 ap.)

État civil
NOM : LEMOINE     Prénom(s) : François Marie     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : LE MOINE
Date(s) : 1759 ca  / 1791 ap.
Notes biographiques

François-Marie LEMOINE serait né vers 1749 à "Bricontre" (peut-être Brie-comte-Robert aujourd'hui en Seine-et-Marne ?). Si l'on sait peu de chose sur le début et la suite de sa vie, du mois est-il avéré qu'en 1790 il chantait la haute taille en la cathédrale d'Évreux.

• 26 janvier 1789, Évreux : François Marie LE MOINE, natif de Bricontre, diocèse de Paris, est reçu comme haute taille à la cathédrale. Il obtient 15 livres de gages hebdomadaires (12 livres + 3 livres de gratification) et 18 livres pour les frais de son voyage, ce qui doit correspondre à une distance d'environ 70 km. Fin octobre 1789, le chapitre lui avance 48 livres, dont il se remboursera sur ses appointements ; même chose le 1er février 1790 : il semble avoir des difficultés financières…

1790, Évreux : François Marie LE MOINE, chante toujours la haute taille à la cathédrale. En 1790, il déclare 790 livres de revenus annuels. Il est marié et père d'un enfant. Il est également possible qu'il donne en ville des cours de musique. Dans sa supplique il déclare en effet : "Puisse le ciel inspirer à l’auguste Assemblée Nationale […] de conserver la musique cet art qui fait partie de l’éducation des enfants de famille, et qui s’en trouveroient privé dans la plus grande partie des villes si on suprimoient cet art."

• 21 juin 1791, Paris : Le comité ecclésiastique reçoit une supplique collective des musiciens de la cathédrale d'Évreux : "La sagesse de vos décrets ne nous a jamais permis de douter un instant que votre bienfaisance ne s'étendit sur tous les musiciens attachés, dans les églises cathédrales, d'une manière si particulière et si utile au culte divin". En plus de François Marie LEMOINE, signent aussi Pierre BERTIN, maître de musique, Charles Louis MONNIER, Louis Denis André LANDRY, Jean-Baptiste MACÉ, Jean-Baptiste VESCHE, Jean-Baptiste Justin ANCQUETIN, François GÉRIN, Julien André Louis CHAUMIER, Pierre Thomas RENOULT et Marie-Adélaïde DULONG, organiste.

On perd ensuite sa trace.

Mise à jour : 1er juillet 2017

Sources
F-AD27/ G 1914 ; F-AD27/ G 1915 ; F-Ad27/ 57 L 52 ; F-Ad27/ G 1914 ; F-Am Evreux/ 5P1 ; F-An/ DXIX/091/764/05
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1789-1-26  / 1791
Lieux :  Cathédrale Notre-Dame (ÉVREUX)  
Fonction :  haute-taille (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée :     
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<