Login
Menu et informations
MARIS, Pierre (1730-1797 ap.)
État civil
NOM : MARIS     Prénom(s) : Pierre     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : MARIN
Date(s) : 1730 entre crochets  / 1797 ap.
Notes biographiques

• [1730 ou 1731] : Naissance de Pierre MARIS. Il a 61 ans en juillet 1791.

• [vers 1754], Narbonne : Pierre MARIS est engagé comme maître de musique au service de la cathédrale Saint-Just de Narbonne.

• 1757-1781 : Il compose au moins huit noëls à grand chœur chantés à la cathédrale de Narbonne.

• 1765 : Décès de l'épouse de Pierre MARIS, Marie-Françoise SOURY, qui est ensevelie dans le cloître de la cathédrale.

• 1780, Béziers : Un MARIS est convoqué avec une haute-contre de Narbonne pour la fête de Saint-Nazaire à la cathédrale de Béziers.

• Jusqu'en 1790, Narbonne : Pierre MARIS est maître de musique de la cathédrale Saint-Just de Narbonne, au service de laquelle il reçoit avant la Révolution un traitement annuel de 1200 livres, en plus d'autres avantages.

• [1790-1791] : MARIS adresse une demande de pension au directoire du ditrict de Narbonne.
• 7 juillet 1791 : Le directoire délibère sur sa demande et décide de lui accorder une pension de 900 livres annuellement à condition qu'il continue son service en l'église cathédrale les dimanches et jours de fête.
• 19 juillet 1791 : Le directoire du district, sur avis du directoire du département et dans l'attente des dispositions de l'Assemblée Nationale, doit payer à Pierre MARIS la somme de 1043 livres pour son traitement du deuxième quartier de l'année en cours (avril à juin 1791), comprennant la nourriture d'un sous-maître, de 8 enfants de choeur et d'un domestique, puis l'équivalent en livres de 20 setiers de blé qui lui sont dûs pour la mème période et enfin 260 livres pour la nourriture de toutes ces personnes pendant le mois de juillet.
• 10 décembre 1791 : Il reçoit du directoire, qui se dit témoin "de l'assiduité et de l'importance du service" de Pierre MARIS, 1200 livres annuelles.

• An II [1793-1794] : MARIS jouit d'un traitement ou secours de 1500 livres pour le premier quartier de l'an, plus 800 livres selon la loi du deuxième jour des sans-culottides et lois antérieures.
• An IV [1795-1796] : MARIS ne perçoit que 1136 livres 5 sols.

• 1797 : Il vit toujours à Narbonne et y enseigne le clavecin.

Sources
B. Michel, Le noël à grand chœur…, 2012 ; F-Ad11/ 1 L 1236 ; F-Ad11/ 1 L 228 ; F-Ad11/ 3 L 13 ; F-Ad11/ 6 L 223 ; F-An/ DXIX/01
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  [1754]  / 1791-12 ap.
Lieux :  Cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur (NARBONNE)  
Fonction :  maître de chapelle / maître de musique (Église)  ;  chargé des enfants de choeur  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : veuf    

<<<< retour <<<<