Login
Menu et informations
MAURAGE, Louis François Joseph (1758-1803)

MAURAGE, Louis François Joseph (1758-1803)

État civil
NOM : MAURAGE     Prénom(s) : Louis François Joseph     Sexe : M
Date(s) : 1758-1-1  / 1803-7-2
Notes biographiques

Formé dès l'enfance à la collégiale Saint-Nicolas d'Avesnes-sur-Helpe, sa ville natale, Louis François Joseph MAURAGE y exerce entre 1772 et 1790 des fonctions cantorales tout en assurant l'ordre dans l'église. Après la suppression du chapitre, il devient huissier du juge de paix mais meurt à la fin du Consulat.

• 1er janvier 1758, Avesnes-sur-Helpe: Louis François Joseph MAURAGE, fils d'Albert Joseph, maître boulanger (1780) et de Reine Catherine Algrin, vient au monde et il est baptisé le jour même en l'église paroissiale Saint-Nicolas.

• [1772], Avesnes-sur-Helpe: Il est reçu enfant de chœur en l'église collégiale et paroissiale Saint-Nicolas.
 
• [1778], Avesnes-sur-Helpe: il est reçu comme chantre et musicien mais aussi bedeau et bâtonnier dans la même église.

• 18 avril 1780, Avesnes-sur-Helpe: Louis François Joseph, "bâtonnier du chapitre royal de cette ville" épouse Marie Françoise Chalant, native de Valenciennes.

• 1790, Avesnes-sur-Helpe: il est toujours en place comme bâtonnier et chantre de la collégiale. Il perçoit 300 livres de revenus par an. Selon l'article 3 des statuts capitulaires, " le chapitre est tenu d'avoir un maitre de musique qui enseigna les enfants de chœur, un bedeau qui fit les fonctions de chantre et de musicien et un organiste et carillonneur et ces suppôts etoient en même tems attachés à la cure". A ses côtés œuvrent alors le chanoine César Joseph ROSSIGNOL, maître de musique et Charles Joseph LACROIX, organiste et carillonneur.

• 2 juillet 1803, Avesnes-sur-Helpe: Louis François Joseph MAURAGE, huissier du juge de paix, meurt à 9 heures du matin à son domicile.

Mise à jour : 4 août 2019

Sources
F-Ad59/ 5MI 001 R 007 ; F-Ad59/ 5MI01R002 ; F-Ad59/ L 5126 ; F-Ad59/ L 5127 ; F-Ad59/ L 5747

<<<< retour <<<<