Login
Menu et informations
MILLOT, Alban (1735-1816)
État civil
NOM : MILLOT     Prénom(s) : Alban     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : MILOT
Date(s) : 1735-3-17  / 1816-8-3
Notes biographiques

Alban MILLOT est représentatif des chantres recteurs d'école souvent rencontrés dans les paroisses bourguignonnes. Il est issu d'une famille qui en compte plusieurs, son père, un de ses oncles, un de ses cousins… le sont aussi.

• Il naît et est baptisé le 17 mars 1735 à Saint-Brancher, paroisse du diocèse d'Autun [aujourd'hui dans l'Yonne]. Son père, Simon MILLOT, est dit "chantre et recteur d’école de cette église".

• 15 avril 1740, Saint-Brancher : Alban, âgé de 5 ans, perd sa mère, Anne Delangre, dont le curé de la paroisse écrit "Cétoit une bonne chrétienne, bien charitable envers les pauvres"… Dès le 22 novembre 1740, son père Simon Millot "maître chantre de cette église" se remarie, avec Edmée Dausoir, veuve de Jean Bique, un manouvrier de la paroisse. Ses oncles Mathieu et Germain MILLOT sont venus de Magny, village situé à 8 km au nord de St-Brancher, pour la cérémonie.

• 23 novembre 1756, Saint-Brancher : Le curé de la paroisse célèbre le même jour trois mariages, entremêlant les liens entre les familles Dausoir / Millot / Duban... Alban MILLOT épouse Joseph [sic] Dausoir, fille d'un manouvrier, tandis que sa soeur Marie Millot épouse Jean Bique, fils de leur belle-mère. Son père, Simon Millot, est toujours dit "chantre de cette église". Aucun métier n'est indiqué pour les trois jeunes mariés.

• 10 mai 1758, Saint-Brancher : Lors du baptême de son premier enfant, Alban MILLOT est à son tour dit "chantre de cette église". Le parrain est son père, Simon Millot, "ayeul paternel" de l'enfant.

Durant les années suivantes, Alban et Simon semblent avoir exercé ensemble à la fois comme chantres et comme maîtres d'école du village.

• 3 mai 1765, Saint-Brancher : Joseph Dausoir "femme d’Alban MILLOT, recteur d’école de l’église de St-Branché", meurt à l'âge d'environ 32 ans. Trois jours plus tard meurt une autre des soeurs Dausoir, âgée de 33 ans. Le père et le fils Millot sont présents aux deux inhumations, le premier "ancien recteur d’école", le second "recteur d'école". Est aussi présent l'oncle paternel du jeune veuf, Germain MILLOT, recteur d'école [et chantre] à Magny.

• 2 juin 1767, Saint-Brancher : Toujours qualifié de "recteur d'école", Alban MILLOT se remarie, avec Françoise Guibier, fille d'un laboureur maréchal. Simon Millot est présent, qualifié d'"ancien recteur d’école".

• 11 février 1768 : Alban Millot, fils du défunt, entouré de  plusieurs autres parens et amis... assiste à l'inhumation de "Me Simon MILLOT, ancien recteur d’école".

• 19 janvier 1779, Saint-Brancher : Alban MILLOT assiste au mariage de son cousin de Magny, Pierre MILLOT, "chantre de l’église paroissiale de Magny", avec Jeanne Chevillotte. Il y retrouve son oncle paternel, Germain MILLOT, lui aussi venu de Magny.

• 6 février et 3 juillet 1787, Saint-Brancher : Catherine et Marie MILLOT, issues du premier mariage d'Alban Millot, se marient à leur tour. Les deux actes désignent leur père sous sa double qualification : "Chantre et recteur d’école".

Durant les années qui suivent, il est de la même façon plusieurs fois attesté comme chantre. On pressent qu'il joue un rôle-clé au service de la paroisse, rôle qui va jusqu'à "baptiser" lui-même une enfant âgée de deux jours le 28 octobre 1791 : "a été baptisée [sic] par moi, Alban MILOT recteur d’école et secrétaire de la Municipalité de St-Branché, à cause du cas de nécessité...". Le nouveau curé constitutionnel fraîchement arrivé entérine le lendemain.

• 2 décembre 1793, Saint-Brancher : « Millot officier public » établit son premier acte de naissance. Françoise Guibier « femme d’Alban Millot Recteur d’école » sert de témoin. À partir de là, c'est lui qui enregistre les naissances, mariages et décès de la commune.

• 1er novembre 1794, Saint-Brancher : Leur fils de vingt ans, Simon, meurt "chez ledit Millot son père". Le jeune homme était "volontaire de la 1ère réquisition", ce qui confirme l'engagement de la famille.

• Le 3 août 1816, à Saint-Brancher s'éteint en son domicile Alban MILLOT "propriétaire et chantre de l’église de Saint-Brancher". La formulation laisse entendre qu'il avait poursuivi son service de chantre au travers des décennies...

Sources
F-Ad89/ état civil en ligne
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1758 av.  / 1791 ap.
Lieux :  SAINT-BRANCHER (YONNE)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  ;  maître d'école / instituteur  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<