Login
Menu et informations
NEZ VIGNETTI, Pierre Victor (1772-1851)
État civil
NOM : NEZ VIGNETTI     Prénom(s) : Pierre Victor     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : VIGNETTI
VIGNETI
NEZ-VIGNETI
Date(s) : 1772-7-20  / 1851-3-11 
Notes biographiques

Fils d'un violoniste de la Musique du roi et de la fille d'un entrepreneur de spectacles de Tours, Pierre Victor NEZ VIGNETI pourrait être le VIGNETI qui apparaît fugacement parmi les violons de la Musique du roi en 1791-1792, à moins qu'il ne s'agisse de son père. Celui-ci bénéficie depuis 1778 d'un arrangement passé avec LENOIR DUCLOS, qui oblige ce dernier à faire le service. Dans la mesure où Pierre Victor NEZ VIGNETI fait toute sa carrière comme commis de la Marine, on peut se demander s'il a réellement été musicien un jour... et si ce n'est pas son père qui refait une apparition sur les listes des musiciens du roi. Dans le doute, nous avons conservé une notice à ce fameux fils, d'autant qu'il illustre le destin de plusieurs enfants de musiciens ayant servi comme fonctionnaires au XIXe siècle.

• 20 juillet 1772, Versailles : Pierre Victor, fils de Pierre Jean Vincent NEZ VIGNETI, ordinaire de la Musique du roi, et de Louise Catherine Pillerault, voit le jour. Il est baptisé le lendemain en l’église Notre-Dame, avec pour parrain le bedeau de l’église et pour marraine la veuve d’un limonadier. Le père est absent, alors même qu’il n’est pas sur l’état des musiciens partis à Compiègne, du 9 juillet au 27 août (O1 3035). Peut-être profite-t-il du voyage de la Cour pour donner des concerts.

• 1791-1792, Paris : "VIGNETTI" est violon de la Musique du roi, partageant sa place avec DUCLOS. Ce nom apparaît sur les derniers états de la Musique du roi, à partir du quartier d’avril 1791 (O1 842, n°98). Il s’agit peut-être du fils de VIGNETTI et la situation partagée avec DUCLOS semble indiquer que ce dernier subit toujours l’arrangement passé avec le père en 1778. Mais, étant donnée la suite de la carrière de Pierre Victor, on peut se demander s'il a vraiment pratiqué la musique un jour... et alors, cette apparition d'un VIGNETI parmi les musiciens du roi, témoignerait du retour du père à Paris.

• 1793-1836, divers lieux : Pierre-Victor NEZ-VIGNETI est commis de la Marine.

• 19 octobre 1828, Toulon [Var] : Deuxième publication (la première est du 12 octobre) du mariage entre Pierre Victor NEZ VIGNETI, né à Versailles, domicilié à Toulon, commis de la marine, fils majeur de feu sieur Pierre Jean Vincent NEZ VIGNETI, musicien ordinaire de la musique du Roi, et de feue dame Louise Catherine Pillerault, et Marguerite Borin, née à Saint-Marc, île de Saint-Domingue, domiciliée à Toulon, veuve de M. Jean Fuderie Corvinus, colonel du 2e régiment de ligne. Le mariage n'a pas été célébré à Toulon et il n'est pas certain qu'il ait eu lieu. En effet, lors de son mariage avec Rose Thérèse Blanc, en 1834, NEZ VIGNETI n'est pas qualifié de veuf et le divorce a été aboli depuis 1816.

• 21 juillet 1834, Toulon [Var] : Pierre Victor NEZ VIGNETI, commis de marine né à Versailles, domicilié à Toulon, fils majeur de feu  Pierre Jean Vincent NEZ VIGNETI, vivant musicien, et de feue Louis Catherine Pillerault, épouse Rose Thérèse Blanc, sans profession, née à Belgentier [Var], domiciliée à Toulon, fille majeure.

• 12 mai 1836, Toulon [Var] : Par ordonnance royale, Pierre-Victor NEZ-VIGNETI, commis de la Marine, obtient une pension de 1 388 francs « pour plus de 12 années d’activité dans ce grade ». De fait, le total de son temps de service est de 42 ans 9 mois et 23 jours, dont 6 ans 10 mois et 2 jours en campagne. (Bulletin des lois, IXe série, Partie supplémentaire, tome 9, Bulletin n° 207, août 1836, p. 646-647). Il avait donc commencé sa carrière à l’été 1793.

• 11 mars 1851, Le Luc [Var] : Pierre Victor NEZ-VIGNETI, commis de marine en retraite, époux de Rose Blanc, s'éteint.

Mise à jour : 6 février 2021

Sources
F-Ad78/ 1081444 ; F-Ad83/ 2 MI EC1985R1 ; F-Ad83/ 7E146_114 ; F-Ad83/ 7E146_125 ; F-Ad83/ 7E146_132 ; F-Ad83/ 7E146_137 ; F-Ad83/ 7E146_138

<<<< retour <<<<