Login
Menu et informations
OFFROY, Marie Anne Thérèse (1752-1835)
État civil
NOM : OFFROY     Prénom(s) : Marie Anne Thérèse     Sexe : F
Autre(s) forme(s) du nom : OFROY
AUFFROY
ONFROY
Date(s) : 1752-3-29   / 1835-12-25 
Notes biographiques

Parmi le petit nombre des musiciennes chartraines à l'époque de la Révolution, Marie Thérèse OFFROY représente le modèle de ces "para-moniales" [S. Granger, Revue de Musicologie, 2008, p. 295] attachées autant à la musique qu'à la religion.

• 29 mars 1752, Nantes : On connaît la date de naissance de Marie-Thérèse OFFROY grâce à un tableau général des pensionnaires ecclésiastiques datant de l'an VIII... et son acte de décès révèle qu'elle est née à Nantes, fille de Jean Offroy et de Marie-Thérèse Souris.

• Fin 1775, Paris : Une demoiselle OFFROY est organiste des Hospitalières de la Miséricorde de Jésus, rue Mouffetard (Almanach musical pour 1776). Est-ce elle ? Probablement pas, puisque cette demoiselle OFFROY figure toujours à ce poste dans l'Almanach pour 1783, à une date où Thérèse est déjà attestée à l'Abbaye de l'Eau. Il y aurait donc deux demoiselles OFFROY organistes dans la même période chronologique (sauf à imaginer une longue inertie de l'Almanach qui aurait maintenu plusieurs années durant une information dépassée ?).

• [1778], Ver-lès-Chartres [aujourd'hui en Eure-et-Loir] : Marie Anne Thérèse OFFROY devient “sœur donnée” à l'abbaye cistercienne de l'Eau.

1790, Ver-lès-Chartres : Thérèse OFFROY fait toujours partie de l'effectif de l'abbaye. Mentionnée dans la liste des religieux de l'abbaye de l'Eau, elle est la seule femme à Chartres dont le nom apparait adressé au Comité ecclésiastique à Paris. Elle dit être âgée de 36 ans, et revendique 12 ans de service comme organiste.

• 1792, Chartres : Il est attribué une pension de 400 livres à Marie Anne Thérèse OFFROY, “personne donnée” de l'Abbaye de l'Eau. Le tableau récapitulatif des pensions établi en l'an VIII indique qu'elle touche effectivement 400 F.
• 18 octobre 1792, Chartres : La demoiselle OFFROY fait paraître une annonce dans les Affiches de Chartres et du pays chartrain. Elle est dite "ci-devant organiste de l'abbaye de L'Eau et donne avis qu'elle enseigne la musique vocale, le clavessin, le forte piano, l'épinette, & en ville ou chez elle". Elle demeure chez madame veuve Pierre, près la Halle.

• 1800, Châteauneuf-en-Thymerais (Eure-et-Loir) : Citée dans un acte administratif, Marie Thérèse OFFROY s'est installée à Châteauneuf-en-Thymerais. Sa pension est toujours de 400F.
Nous perdons ensuite sa trace.... jusqu'à son décès, trente cinq ans plus tard, à une trentaine de km de là, en direction du nord-ouest.

• Le jour de noël, vendredi 25 décembre 1835, à 5 h et demie du soir Marie Anne Thérèse OFFROY, "ancienne organiste", s'éteint en la communauté de Saint-Nicolas de Verneuil-sur-Avre. Son décès est déclaré le lendemain par l'homme de confiance de la communauté, qui sait qu'elle est née à Nantes (Loire-inférieure), et qu'elle était fille de feu Jean Offroy et de feue Marie Thérèse Souris. Âgée de 82 ans, elle était restée célibataire, ce qui confirme le statut proche de celui d'une moniale qui avait été le sien lorsqu'elle était organiste de l'abbaye de l'Eau et auquel elle est restée fidèle.

••• Bibliographie :
Sylvie Granger, « Les musiciennes de 1790 : Aperçus sur l'invisibilité », Revue de Musicologie, t. 94, no. 2, 2008, p. 289-308.

Mise à jour : 13 février 2017

Sources
Ch. Métais, Cartulaire de Notre-Dame de l'Eau..., 1908. ; F-Ad27/ NMD Verneuil-sur-Avre ; F-Ad28/ L 441/B3 ; F-Ad28/ V 139 ; F-Ad28/ V 140 ; F-Ad28/ V 141 ; F-An/ DXIX/001/011/13 ; F-Bm Chartres/ Juss R34/2 tome 1
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1778 ca  / 1791 av.
Lieux :  Abbaye cistercienne de l’Eau (VER-LES-CHARTRES)  
Fonction :  organiste (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non    
Ecclesiastique ? : clerc
entre crochets    
Situation maritale : célibataire    

Son statut de "donnée" est en quelque sorte intermédiaire entre le statut de laïc et de clerc.


<<<< retour <<<<