Login
Menu et informations
PIGNEL, Charles Louis (1782-1793 ap.)
État civil
NOM : PIGNEL     Prénom(s) : Charles Louis     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : PINEL
Date(s) : 1782-2-16   / 1793-2 ap.
Notes biographiques

La trajectoire brisée d'un petit villageois à la voix prometteuse qui avait – peut-être – rêvé de devenir musicien dans une cathédrale ...

• 16 février 1782, Ô [Orne] : Charles Louis PIGNEL naît dans la paroisse d’Ô, près de Mortrée, à trois lieues au sud d’Argentan. Il est fils de Jean-François Pignel, journalier, et d’Anne Aillard/Alliard. Son parrain est marchand.

• 7 août 1789, Sées [Orne] : Charles Louis PIGNEL est reçu enfant de chœur à la cathédrale, après audition de trois candidats présentés par le Maître de Musique, qui est, depuis le mois de mars précédent, le Comtadin Michel Ange CATINOT.

1790 : Charles Louis PIGNEL fait donc partie des 6 enfants de chœur entretenus par le chapitre de Sées. Parmi ceux-ci, on identifie les frères Jean et Léon HÉLIER, dits BEAULIEU, Frédéric RAIGADE, et un certain GRANGER.

• 2 février 1792 : Quittant la maîtrise de la cathédrale, Charles Louis PIGNEL part à Chahains, village situé à 24 km à l'ouest de Sées, tout près de Carrouges, "pour vivre avec sa mère", devenue veuve. Là, il s'installe au presbytère, auprès du curé du village qui n'est autre, depuis l'été 1791, que son ancien maître de musique, Michel-Ange CATINOT. Ce dernier poursuit peut-être son éducation musicale en échange des services que le jeune garçon peut sans doute rendre au culte (chant ?).
Un an plus tard, c'est encore là que vit Charles Louis PIGNEL, selon le témoignage de 13 "notables" du village qui attestent que "depuis le 2 février 1792, jour où il est arrivé dans la parroisse de Chahains pour vivre avec sa mère, il a toujours résidé dans le presbitère du citoyen Curé". L'attestation est sans doute possible écrite de la main du curé Catinot lui-même.

• 22 février 1793, Chahains : Anne Alliard, sa mère, ose réclamer une indemnité pour son fils, malgré la brièveté de son service... et elle l'obtient (50 livres). Elle sait correctement signer, mais la requête est d'une autre main (qui n'est pas celle du curé Catinot).

• 22 ventôse an II (12 mars 1794), Chahains : Est célébré le mariage entre Michel Ange CATINOT, "ci-devant Curé de Chahains", et Marie-Françoise Pignel, sœur de l'enfant de chœur. La jeune fille est née le 27 juillet 1778, en la commune d'Ô : elle est donc âgée de 15 ans et 7 mois et demi.

Mise à jour : 20 décembre 2016

Sources
F-Ad61/ L 1698 ; F-Ad61/ état-civil en ligne
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1789-8-7  / 1792-2-2
Lieux :  Cathédrale Notre-Dame (SÉES)  
Fonction :  enfant de choeur  
Formation ? :  Oui
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<