Login
Menu et informations
ROUSSEAU, Pierre Marie (1766-1808)
État civil
NOM : ROUSSEAU     Prénom(s) : Pierre Marie     Sexe : M
Date(s) : 1766-5-5  / 1808-3-14
Notes biographiques

Pierre-Marie ROUSSEAU originaire de Saint-Georges-de-Montaigu [Vendée] devient tout d'abord chantre et régent d'école à Talmont en Vendée. On le retrouve pour quelques années à La Rochelle, dans le département adjacent de la Charente-Inférieure, en tant que préposé aux douanes. Il finit par retourner dans son village d'origine pour redevenir instituteur jusqu'à sa mort.

• 5 mai 1766, Saint-Georges-de-Montaigu [Vendée] : Pierre-Marie ROUSSEAU naît le 5 mai et est baptisé le lendemain dans ce petit village situé à environ 70 km au nord de Luçon. Il naît du légitime mariage de Pierre Rousseau et de Michelle Badion (ou Badéon?).

• [Vers le milieu de l'année 1789], Talmont [aujourd'hui Talmont-Saint-Hilaire, Vendée] : On retrouve Pierre-Marie ROUSSEAU 70 km plus au sud, dans ce village au bord de la mer, où il devient chantre et régent d'école. Il y est donc en activité en 1790.

• 14 juin 1791, Talmont : "Chantre & régent de cette paroisse" où il demeure "de fait depuis 2 ans", Pierre-Marie ROUSSEAU épouse Jeanne Gourousseau, majeure, fille de feu Jean Gourousseau et de defunte Magdeleine Soucadoche. Le mariage se fait en présence de Jean-Baptiste Marvilleau de Belair, le maire de cette ville, de Pierre Jean François Renaud, procureur de la commune, d'Alexandre Aujard, de Pierre Mauquignon et André Farquin.

• 31 octobre 1792, Talmont : Lors de la rédaction de l'acte de décès de sa femme Jeanne Gourousseau, "âgée d'environ 40 ans", Pierre-Marie ne semble pas être présent. Curieusement, il n'est même pas mentionné.

• 16 avril 1793, Jard-sur-Mer [Vendée] : Pierre-Marie ROUSSEAU, 26 ans, chantre et instituteur de la jeunesse de la commune de Talmont, "y demeurant", veuf de Jeanne Gourousseau et fils de Pierre Rousseau, marchand, et de Michelle Badion, épouse en secondes noces Aimée Brochard, couturière, demeurant à Jard. Ce village se situe à une dizaine de km de Talmont, juste au bord de la mer. Aimée Brochard est "âgée de 23 ans ou environ, fille majeur de défunts Loüis Brochard, capitaine de navire, et Marie Martineau décédée en la paroisse de Croix de vie, district de Chalans". Sont présents au mariage deux amis du futur : Jean-Baptiste Seguy et Jérôme Crémier, tous deux préposés à la douane du commerce extérieur et demeurant à Talmont. Du côté de la future on retrouve son oncle Pierre Cailletou et Jacques Cailletou, son cousin germain. Pierre Marie ROUSSEAU signe de son nom accompagné de l'indication de son identité professionnelle : "régent".

• 9 novembre 1796, Talmont-Saint-Hilaire : Pierre-Marie ROUSSEAU, instituteur, et Aimée Brochard ont un fils Pierre François Généreux qui tire son 3ème prénom du témoin présent Joseph Généreux Ballon.

• 24 novembre 1798, La Rochelle [Charente-Maritime] : Pierre-Marie ROUSSEAU déménage avec sa femme Aimée Rosalie Brochard à La Rochelle, ancienne capitale de l'Aunis et maintenant grande ville du nouveau-département de Charente-Inférieure, située à environ 70 kilomètres au sud de Talmont. Désormais préposé aux douanes, il devient père pour la seconde fois d'un garçon, Joseph. Sont présents à la déclaration de naissance Joseph Lassonnerie, liquoriste, 36 ans, et Louis Catherine Tissounet, lieutenant d'ordre aux douanes, 37 ans.

• 4 mars 1801, Saint-Georges-de-Montaigu [Vendée] : Après quelques années Pierre-Marie ROUSSEAU revient en Vendée comme instituteur dans son village d'origine où naît un nouveau fils, Jean-Aimé. Jean Proux, oncle de l'enfant,  60 ans, sabotier, et Michelle Badion, grand-mère de l'enfant sont témoins de l'acte de naissance.

• 14 mars 1808, Saint-Georges-de-Montaigu : Pierre-Marie ROUSSEAU, 40 ans, instituteur, époux de Aimée Rosalie Brochard, décède "en sa maison audit bourg de St-Georges" sur les 7h du soir. Sont présents pour l'acte de décès Jean Prout, 66 ans, journalier, oncle du décédé "du costé maternel à cause de Jeanne Badion, sa femme", et Jean Badreau, 60 ans, maçon, " parant au troisième degré au décédé", tous deux demeurant aussi au bourg de Saint-George.

Mise à jour : 13 août 2017

Sources
F-Ad17/ État civil La Rochelle ; F-Ad85/ AD2E217/6 ; F-Ad85/ BMS AC288 ; F-Ad85/ BMS Saint-Georges ; F-Ad85/ BMS Talmont ; F-Ad85/ NMD AD2E217/4 ; F-Ad85/ NMD AD2E288/3 ; F-Ad85/ NMD Jard-sur-Mer
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1789-6 ca  / 1793-4 ca
Lieux :  TALMONT-SAINT-HILAIRE (VENDÉE)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  ;  maître d'école / instituteur  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<