Login
Menu et informations
ROUSSEL, Claude Alexis (1759-1820)
État civil
NOM : ROUSSEL     Prénom(s) : Claude Alexis      Sexe : M
Date(s) : 1759-6-14   / 1820-5-25 
Notes biographiques

Ayant probablement été enfant de chœur puisqu'il prétend avoir été au service de l'église "depuis [sa] plus tendre enfance", Claude Alexis ROUSSEL est attesté comme chantre à la cathédrale de Sens durant les dernières années de l'Ancien Régime. Durant la Révolution, il se reconvertit (classiquement) en maître d'école.

• Claude-Alexis ROUSSEL est né le 14 juin 1759, à Mareil-en-France [actuellement Val d’Oise]. Il est fils de Claude Roussel, arpenteur royal, et de Marie-Anne Cureau. Baptisé le lendemain, il a pour parrain le fils d'un jardinier.

• Où a-t-il reçu sa formation musicale ?

• [date à trouver, avant septembre 1787] , Sens : Claude-Alexis ROUSSEL devient chantre à la cathédrale Saint-Étienne de Sens.

• Le 5 septembre 1787 à Sens, Claude Alexis ROUSSEL, chantre à la cathédrale, épouse Louise Eustochie Mitelette, fille majeure de l'ancien marguilier de la cathédrale. Ses deux témoins sont Blaise RÉMY, chantre à la cathédrale, et Charles Avron[t] marguillier à la cathédrale. Plusieurs enfants naissent de cette union (27 août 1788, 11 juillet 1789 …).

• Le 9 février 1790, les sieurs Pierre DUVAL et Claude Alexis ROUSSEL, "tous deux chantres à la cathédrale", sont témoins au mariage d'André Thomas, maçon, et de Catherine Vallée, paroisse Saint-Hilaire.
1790, Sens : Claude-Alexis ROUSSEL figure parmi les chantres de la cathédrale Saint-Étienne qui signent la supplique envoyée au comité ecclésiastique où ils expliquent que «dès leur plus tendre enfance, ils sont attachés au service de l'église » et que leur éducation a été «consacrée uniquement pour un aussi respectable usage »… Il perçoit 587 livres et 14 sols.

• 1791, Sens : Le directoire du département de l'Yonne estime qu'il doit être accordé à  Claude-Alexis ROUSSEL une année de gages en gratification. Il est âgé de 32 ans.
• Le  mars 1791 "Claude ROUSSEL chantre" est parrain d'une fille du sieur Mathieu-Simon Mitelette, maître de pension, son beau-frère. Son épouse, Louise "Eustoquie" Mitelette, en est la marraine. Il signe "Claude Roussel".

• 1792, Sens : Claude-Alexis ROUSSEL figure toujours dans la liste des chantres de la cathédrale, avec le serpent Pierre FERREGU et les chantres Joseph BODEREAU, Pierre DUVAL, Casimir LÉGER, Louis MADIN, Pierre MARTIN, et Blaise RÉMY. Il a donc continué son service à la cathédrale constitutionnelle.

• En mars-avril 1795, à l'occasion de la naissance rapidement suivie du décès d'un fils, on apprend que Claude-Alexis ROUSSEL est devenu "instituteur des écoles primaires de cette commune", et qu'il est domicilié à Sens, rue Haut-le-pied.

• 25 mai 1820, Sens : À quatre heures de l'après midi, meurt en son domicile de la "rue de la petite Bonne Vierge" le sieur Claude-Alexis ROUSSEL, instituteur, âgé de 61 ans, époux de dame Louise-Eustachie Mitelette. Le décès est déclaré le jour même par son neveu Charles-Louis-Savinien Mathieu, bonnetier, et par Jean Havard, crieur public.

Mise à jour : 28 juin 2017

Sources
F-Ad89/ BMS St-Hilaire de Sens ; F-Ad89/ L 685 ; F-Ad89/ NMD Sens ; F-Ad95/ BMS Mareil ; F-An/ DXIX/092/790/06,14,15

<<<< retour <<<<