Login
Menu et informations
SAZERAC, Louis (1779-1834)
État civil
NOM : SAZERAC     Prénom(s) : Louis     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : SAZERA
SAZERAT
Date(s) : 1779-3-19   / 1834-2-28 
Notes biographiques

Au moment de la suppression des chapitres, Louis SAZERAC fréquente la psallette de Bazas [Gironde], à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Bordeaux. Il fait partie des derniers enfants de chœur accueillis à la cathédrale Saint-Jean-Baptiste. Après la Révolution, il devient gendarme puis marchand dans la commune de Tonnay-Boutonne [Charente-Maritime]

• 19 mars 1779, Bazas : Louis SAZERAC naît du remariage de Jean Sazerac, commis aux tailles, avec Marie Lafitte. Il est baptisé le lendemain dans l'église Notre-Dame-du-Mercadil.

1790, Bazas : Louis SAZERAC fréquente la psallette de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, dirigée par le maître de musique Jean-Baptiste DESBLANCS et qui se compose à cette époque de cinq autres enfants de chœur : Barthelemy LABOYRIE, Raymond PIRAUBE, Jean GIRESSE, Jean MEYNIER, et Pierre BOURGUIGNON.

• 26 novembre 1792, Bazas : L'administration du district de Bazas lui accorde une gratification de 100 livres, à l'instar de ce que pratiquait le chapitre cathédral de Bazas au moment où les enfants de chœur quittaient leur service.

• 30 pluviôse an XIII (19 février 1805), Saintes [Charente-Maritime] : Louis SAZERAC, devenu gendarme, épouse Marie Catherine Rosalie Chauvin, la fille d'un ancien boulanger.

• 13 octobre 1808, Bazas : Son épouse met au monde un petit garçon. L'acte de naissance de son fils présente Louis SAZERAC comme "gendarme de la résidence de cette ville, demeurant aux casernes".

• 1811 - 1818, Tonnay-Boutonne [Charente-Maritime] : La famille s'agrandit de quatre enfants mais trois d'entre eux meurent en bas âge. Lors de la naissance de son cinquième enfant Louis SAZERAC n'est plus qualifié de gendarme mais de marchand.

• 16 avril 1819, Tonnay-Boutonne [Charente-Maritime] : Marie Catherine Rosalie Chauvin meurt

• 16 novembre 1820, Tonnay-Boutonne : Louis SAZERAC épouse en secondes noces Marie Marguerite Doré.

• 1821 - 1825, Tonnay-Boutonne : Trois autres enfants naissent de cette nouvelle union.

• 28 février 1834, Tonnay-Boutonne : Louis SAZERAC, "profession de marchand domicilié au chef lieu de cette commune" s'éteint. Il était toujours marié à Marie Marguerite Doré

Mise à jour : 30 décembre 2016

Sources
F-Ad17/ NMD Nachamps ; F-Ad17/ NMD Saintes ; F-Ad17/ NMD Tonnay-Boutonne ; F-Ad33/ 1 Q 1391 ; F-Ad33/ 1 Q 1412 ; F-Am Bazas/ BMS St-Jean ; F-Am Bazas/ NMD
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  [1784 ca]  / 1790
Lieux :  Cathédrale Saint-Jean-Baptiste (BAZAS)  
Fonction :  enfant de choeur  
Formation ? :  Oui
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : non renseigné    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<