Login
Menu et informations
TARDY, le fils (ca 1773-1792 ap.)
État civil
NOM : TARDY     Sexe : M
Complément de nom : le fils
Autre(s) forme(s) du nom : TARDI
Date(s) : 1773 ca  / 1792-11 ap.
Notes biographiques

TARDY fils est en 1790 l'un des enfants de chœur au service de la cathédrale Saint-Louis de La Rochelle. Il est issu d'une famille très pauvre de 8 enfants.

• On peut, avec précautions, supposer que TARDY serait né, sans doute à ou vers La Rochelle, aux alentours de 1773 environ (s'il a été reçu aux environs de l'âge de 7 ans, âge fréquemment observé pour les réceptions d'enfants de chœur)

• [Vers 1780 environ], La Rochelle : Si l'on en croit les documents de 1791, il aurait été reçu enfant de choeur vers 1780 environ puisqu'il était "sur le point de finir son service" lors de la dissolution du chapitre, ce qui semble indiquer qu'il avait alors accompli presque dix ans au service de la cathédrale.

1790La Rochelle : TARDY est enfant de chœur à la cathédrale Saint-Louis jusqu'à la fermeture du chapitre, en compagnie de trois autres garçons, AUGÉLAUNAY et CRAPARD, sous la direction du maître de musique CROUZET. Il est sans doute l'aîné des enfants de choeur. Plusieurs documents font état du fait qu'il devait bientôt recevoir la somme de 320 livres promise aux enfants de choeur sortants afin d'apprendre un métier. De plus, il est précisé que "son père est chargé de 8 enfants et est très pauvre".

• 1791 : TARDY demande une gratification, en même temps qu'un autre enfant de chœur de la cathédrale, CRAPARD. Le district accorde à chacun une gratification de 150 livres, dans le but qu'ils puissent apprendre un métier. Il fait alors une demande d'avance sur cette somme. Ayant déjà reçu 37 livres 10 sols, le district délibère qu'il lui sera payé la somme de 112 livres pour solde de sa gratification en juillet 1791.

• Le 15 septembre 1792, le "citoyen TARDY", en tant qu'ancien enfant de choeur, demande une gratification en vertu de la loi du 1er juillet 1792.
En octobre, le district lui accorde la somme de 320 livres, équivalente à ce qu'il aurait touché du chapitre à sa sortie de la psallette. Comme 150 livres lui ont déjà été payées, il perçoit en complément la somme de 170 livres le 3 novembre 1792.

Après quoi, on perd sa trace...

Dernière mise à jour : 17 mars 2016.

Sources
F-Ad17/ L 309 ; F-Ad17/ L 319 ; F-Ad17/ L 398
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1790 av.  / 1790 ca
Lieux :  Cathédrale Saint-Louis (LA ROCHELLE)  
Fonction :  enfant de choeur  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : non renseigné    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<