Login
Menu et informations
THIBAUDEAU, François (ca 1781-1790 ap.)
État civil
NOM : THIBAUDEAU     Prénom(s) : François     Sexe : M
Date(s) : 1781 ca  / 1790-10 ap.
Notes biographiques

Né vers 1781, en un lieu qui reste à découvrir, François THIBAUDEAU est en 1790 enfant de chœur à la cathédrale Notre Dame de Luçon.

• Vers 1781, Luçon ou près de Luçon ? : Selon l'âge indiqué par les documents 1790 (9 ans), on peut supposer qu'il est né vers 1781, sans doute à proximité de la cathédrale du diocèse.
 
• Vers 1786, Luçon : François THIBAUDEAU est reçu comme enfant de chœur à la cathédrale de Luçon. Dès l'année suivante (1787), il sera formé par le nouveau maître de musique, Michel Claude SIROL.
 
1790, Luçon : François THIBAUDEAU est toujours enfant de chœur à la cathédrale de Luçon. Selon un "tableau récapitulatif des musiciens d’Église officiant dans les cathédrales, collégiales et monastères du département de la Vendée" envoyé au Comité ecclésiastique à Paris, il y est depuis 4 ans et est âgé de 9 ans, ce qui l'aurait fait entrer à la psallette à l'âge de 5 ans (cet âge très précoce laisse soupçonner quelque approximation dans la manière dont le tableau a été rempli, peut-être sa durée de service a-t-elle été sciemment majorée).
En tout état de cause, il est donc le plus jeune garçon de la maîtrise de Luçon où il côtoyait Pierre-Henry SIROL, Victor BROUSSEAU, Louis PONSIN, Jacques GUINOT et Jean-Baptiste PILORGET. Les six enfants de chœur étaient éduqués depuis 1787 par Michel Claude SIROL.
Le 1er octobre 1790 une quittance signée "Giraudeau" mentionne "36 livres pour les apointements du petit Thibaudeau enfant de chœur depuis le 1er janvier jusqu'à ce jour."
Comme pour les autres enfants de chœur, la liste envoyée au Comité ecclésiastique rappelle que "lorsque les enfants de choeur avoient fini leur tems, le chapitre étoit dans l'usage de leur faire apprendre un métier" et indique qu'ils recevaient alors 600 livres.
Le département accorde une somme de 1 500 livres à répartir entre les enfants de chœur "à raison de leur âge". François THIBAUDEAU étant le dernier entré à la psallette, il n'aura probablement reçu qu'une faible part de cette somme.

L'enquête reste à mener pour savoir ce qu'il devint ensuite...

Mise à jour : 6 avril 2017

Sources
F-Ad85/ 2 G18 ; F-An/ DXIX/091/783/01-02
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1786 ca  / 1790 ap.
Lieux :  Cathédrale Notre-Dame (LUÇON)  
Fonction :  enfant de choeur  
Formation ? :  Oui
Formation maîtrisienne attestée : oui    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<