Login
Menu et informations
VARLET, Charles Albert (1760-1804 ap.)
État civil
NOM : VARLET     Prénom(s) : Charles Albert     Sexe : M
Date(s) : 1760-7-12  / 1804-8-12 ap.
Notes biographiques

Charles Albert VARLET est basse-taille à la cathédrale Notre-Dame de Paris de 1781 à 1790. Par la suite, il devient chanteur dans les chœurs à l'Opéra.

• 12 juillet 1760 : Charles Albert VARLET naît en un lieu qui reste à découvrir.

• 27 juin 1781, Paris : Il est reçu comme clerc de matines [musicien] à la cathédrale Notre-Dame ; il vient du diocèse de Beauvais et n'est pas clerc.

• 1785, Paris : Il est basse-taille à Notre-Dame et enseigne la "vocale" d'après les Tablettes de renommée des musiciens.

• 9 juin 1787, Paris : Albert VARLET est tonsuré dans la chapelle du palais épiscopal par l'ancien évêque de Senez.

• 17 juin 1789, Paris : Il prend possession de la chapelle Sainte-Catherine desservie à Notre-Dame, bénéfice sous-diaconal. Il succède à Jean Louis BERTIN.

• 23 août 1789, Paris : Il demande à entrer au séminaire pour y suivre, pendant neuf mois, les exercices spirituels préparatoires à l'obtention du sous-diaconat.
• 9 septembre 1789, Paris : Le chapitre désigne le sous-chantre Desfieux pour déterminer s'il peut recevoir les quatre ordres mineurs.
• 19 septembre 1789, Paris : Monseigneur de Bovet, tout nouvel évêque de Sisteron, lui confère les quatre ordres mineurs dans la chapelle du palais épiscopal.
• 19 décembre 1789, Paris : Il est ordonné sous-diacre dans la chapelle du palais épiscopal par Monseigneur Meroudot-Dubourg, évêque in partibus de Babylone.

• 1789, Paris : Le Calendrier musical universel le mentionne comme basse-chantante de la cathédrale Notre-Dame.

• 29 octobre 1790, Paris : Il présente une supplique au chapitre dans laquelle il réclame le versement des distributions de matines auxquelles il a droit en dépit de son absence pour raison de maladie ou de séminaire. Le chapitre ordonne au receveur général de lui verse 72 livres.
• 4 novembre 1790, Paris : Charles Albert VARLET envoie sa déclaration de revenus à la municipalité en tant que chapelain de Sainte-Catherine et bénéficier de la cathédrale Notre-Dame. Il perçoit 1 842 livres 9 sols 11 deniers par an. 

• 1er octobre 1791, Paris :  Le traitement définitif de Charles Albert VARLET est fixé à 1 421 livres 4 sols 11 deniers.

• Septembre 1793, Paris : Il est admis à l'Opéra pour chanter la basse-taille dans les chœurs. 

• 12 janvier 1794, Paris : VARLET, artiste, 33 ans, signe le contrat de mariage de Jean Louis BERTIN. Il réside alors au cloître de la Raison, section de la Cité.

• [vers 1801], Paris : Ses appointements à l'Opéra sont de 1 300 francs.

• 12 août 1804, Paris : Il répond à une demande de renseignements sur sa carrière de M. Bonnet, directeur de l'Opéra.

Dernière mise à jour : 26 mars 2016

Sources
Calendrier Musical Universel, suite de l'Almanach Musical, année 1788 ; Calendrier musical universel ; F-Ad75/ 5 Mi 1 2008 ; F-An/ AJ/13/57 ; F-An/ AJ/13/86 ; F-An/ LL 232/ 40 ; F-An/ LL 232/ 42 ; F-An/ LL 232/41/2 ; F-An/ LL232/37/2 ; F-An/ S 7051 ; Tablettes de renommée des musiciens
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1789-6-17  / 1790-11
Lieux :  Cathédrale Notre-Dame (PARIS [ville])  
Fonction :  chapelain (Église)  ;  basse-taille (Église)  ;  bénéficier (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : clerc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<