Login
Menu et informations
VIDAL, Jean-Baptiste (1773-1791 fl.)
État civil
NOM : VIDAL     Prénom(s) : Jean-Baptiste     Sexe : M
Date(s) : 1773  / 1791
Notes biographiques

• avant janvier 1773, Cahors : Jean-Baptiste VIDAL accède au poste de sous-maître de musique, ainsi qu'il apparaît dans une pièce de compte intitulée "Médicaments fournis à la maîtrise des Messieurs du chapitre de Caors par la veuve Cantarel et Albrespie apo[thicai]res en ville ". De ce document il apparaît que son prédécesseur (NOM A CHERCHER )était souffrant depuis le début du mois de mai 1772.

1790, Cahors : Jean-Baptiste VIDAL est mentionné comme musicien "pour avoir soin des livres " avec un salaire de 410 livres. Son nom figure avec ceux de ARMAN, ALANIOU, LANCOU, CAPEL (aussi cantoral), LANGE, DREUILLES, JOUGLA, TESTAS tous qualifiés de musicien, de SAUVAGE organiste et CAVALLETI haute-contre dans une liste des charges du chapitre cathédrale.

• 1791, Cahors : un dénommé VIDAL, sans que l'on soit sûr qu'il s'agisse du musicien, demande son traitement de "chappelain de Notre-Dame de Cahors" qui a été fixé à 689 livres 14 sols 8 deniers. Le chapitre a pu effectivement confier le soin des livres à un musicien ecclésiastique, plutôt que laïque.

• 22 octobre 1791 : Jean-Baptiste VIDAL réclame et obtient (le 3 décembre 1791) le paiement de 150 livres pour le 3e trimestre de son service de musicien dans l'église épiscopale.

Sources
F-Ad46/ 1 Q 34 ; F-Ad46/ L 308 ; F-Ad46/ L SUPP 41 5 ; F-Ad46/ L SUPP 41 7
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1773-1 av.  / 1791 ap.
Lieux :  Cathédrale Saint-Étienne (CAHORS)  
Fonction :  musicien (Église)  ;  sous-maître de musique (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : clerc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<