Login
Menu et informations
WERQUIN, Étienne Marie Joseph (1742-1812)

WERQUIN, Étienne Marie Joseph (1742-1812)

État civil
NOM : WERQUIN     Prénom(s) : Étienne Marie Joseph      Sexe : M
Date(s) : 1742-10-26  / 1812-1-26
Notes biographiques

La carrière d'Étienne-Marie-Joseph WERQUIN reste en  grande partie à reconstituer. En 1790, cet ecclésiastique occupe la place de maître de musique de la petite collégiale Saint-Pierre d'Aire-sur-la-Lys en Artois. Après le rétablissement du culte, il retrouve une partie de ses attributions, jusqu'à son décès à la fin de l'Empire.

• 26 octobre 1742, Armentières : Lorsque naît Étienne-Marie-Joseph WERQUIN, son père est décédé, il est un fils posthume de Jean-Baptiste Werquin, marchand, et de Marie-Joseph Lemaire.

• [1756], lieu inconnu : Étienne Marie Joseph WERQUIN commence sa carrière de musicien.

• 14 septembre 1767, Aire-sur-la Lys [Pas-de-Calais] : Étienne Marie Joseph WERQUIN, clerc tonsuré du diocèse d'Arras, est reçu maître de musique de la collégiale Saint-Pierre.

• 17 mai 1768, Aire-sur-la Lys : Le chapitre confère à WERQUIN, son maître de musique, la chapelle de Sainte-Marie dite du Molinet.

• 1773, Aire-sur-la-Lys : Un pichet de faïence signé "p j. Delaire 1773" est peint, semble-t-il, de la main de Philippe-Joseph DELAIRE. Il représente le corps de musique de la collégiale avec les noms des musiciens indiqués : WERQUIN le maître de musique, HUGUE l'organiste, BAUQUET [BOCQUET] le joueur de serpent, quatre chantres dont DELAIRE lui-même ainsi que SOUPLET, DUPUŸ [DUPUIS] et PETIT, un certain "Mr Leduc" joueur de violoncelle dont on ne sait s'il s'agit du père ou du fils, et enfin deux enfants de chœur, les jeunes DURANT et JONART.

1790, Aire-sur-la Lys : WERQUIN est toujours en poste comme maître de musique de la collégiale Saint-Pierre ; il est prêtre et loge dans la maison dépendant de son bénéfice; il perçoit alors 645 livres d'appointements annuels.

• 26 janvier 1812, Aire-sur-la Lys : Étienne-Marie-Joseph WERQUIN meurt en son domicile de la place des Béguines. Il est alors qualifié de "prêtre, maître de chant" de l'église paroissiale Saint-Pierre.

Mise à jour : 10 juin 2017

Sources
Catalogue vente à Drouot, 19 mai 2017 ; F-Ad59/5MI039R009 ; F-Ad62/ 4 G 10 ; F-Ad62/5MIR014/22
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1767-9-14   / 1790-12
Lieux :  Collégiale Saint-Pierre (AIRE-SUR-LA-LYS)  
Fonction :  maître de chapelle / maître de musique (Église)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : clerc    
Situation maritale : célibataire    

<<<< retour <<<<