Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Notices oeuvres Notices recueils
Informations
Citer le corpus
Légende de l'image de fond
DAUVERGNE, Antoine (1713-1797) : ÉGLÉ OU LE SENTIMENT (comédie)
Description générale
Document(s) joint(s)
Source(s) de l'oeuvre
Source(s) littéraire(s)

PROGRAMME/ DU BALLET/ D'ÉGLÉ,/ COMÉDIE EN VERS,/ De M. vallier, Colonel d'Infanterie, de l'Académie/ des Sciences & Belles-Lettres d'Amiens ; de la Société/ Royale des Sciences & Belles-Lettres de Nancy./ Représentée devant LEURS MAJESTÉS,/ à Fontainebleau, le 29 Octobre 1765./ DE L'IMPRIMERIE,/ De CHRISTOPHE BALLARD, Seul Imprimeur/ du Roi pour la Musique, & Noteur de la Chapelle/ de Sa Majesté./ M.DCC.LXV./ Par exprès commandement de SA MAJESTÉ.
 In 8°, 36 p.
 F-Pn (Arts du Spectacle)/ 8 RO 1278
 
 - p. [3], [11], 35, tampon noir : BIBLIOTHEQUE DE L'ARSENAL. RONDEL
 - p. [3], 27, 35, [36], tampon noir [illisible].
 
 - p. [1] :
 'Pour penser, pour agir le Ciel nous a fait naître :
 La Sensibilité fait honneur à notre être :
 Ce Sentiment nous dit de tout oser ;
 Ne peut-on plus combattre pour son Maître ;
 Il faut chercher à l'amuser.'
 
 - p. [2] :
 'La Musique est de M. DAUVERGNE, Sur-/ Intendant de la Musique du Roi./ Les Ballets de la composition de MM. Laval ;/ Père & Fils, Maîtres des Ballets de Sa Majesté.'
 
 - p. [3], page de titre
 
 - p. [4] : ACTEURS.
 BERGERES.
 La Dlle. Geslin.
 Les Dlles. Lacroix, Lafont, Grandi, Buard.
 
 SUIVANS DE L'AMOUR.
 Les Srs. Beaulieu, Francisque.
 Les Dlles. Leclerc, Odinot.
 
 PLAISIRS.
 Les Srs. Beat, Cezeron.
 Les Dlles. Lahaye, Cornu.
 
 SUIVANTS DU SENTIMENT.
 La D.lle Guimard.
 Les Srs. Leger, Rivier.
 Dlles. Petitot, Godeau.
 
 - p. [5]-10 :
 PROGRAMME/ DU BALLET/ D'ÉGLÉ.
 Le Théâtre représente des Campagnes arides telles qu'elles étoient encore quelque tems après le Déluge ; des Masures point rétablies, des arbres renversés & sans branches.
 
 LE Prologue est une dispute entre l'Amour & le Sentiment. Le Sentiment, pour policer les hommes, en les rendant [p. 6] sensibles, consent à s'unir avec l'Amour : l'Amour, au contraire, prétend regner sur eux sans lui. Chacun expose, selon son caractère, les raisons & les inconvéniens ou avantages de rupture ou de réunion entre eux.
 L'Amour sort en ordonnant aux Plaisirs & aux Amours de porter la sensibilité dans tous les coeurs ; & le Sentiment, en recommandant à ses Suivans de le faire triompher.
 Les Bergeres du nouveau Monde paroissent errantes dans la Campagne : les Suivans du Sentiment viennent danser autour d'elles, & par des danses tendres & touchantes, semblent chercher à leur plaire. D'abord les Bergeres, attirées par la nouveauté de ce Spectacle, se mêlent à leurs jeux, mais ensuite ennuyées par la lenteur de leur danses, les quittent & se retirent au fond du Théâtre, où [p. 7] elles s'endorment : les Suivans du Sentiment essayent en vain de les réveiller.
 Les Suivans de l'Amour & les Plaisirs arrivent sur un air gai, dansent autour des Bergeres, les reveillent, leur présentent des fleurs, en mettent dans leurs cheveux, leur apprennent l'art de se mirer dans les fontaines. Les Bergeres dansent avec eux, & leur donnent la préférence sur les Suivans du Sentiment, qu'elles semblent fuir, toutes les fois qu'ils se rapprochent d'elles.
 
 DIVERTISSEMENT/ Du Prologue d'Églé.
 UN SUIVANT DU SENTIMENT chante.
 Jeunes Beautés,
 Qu'Amour triomphe de vos âmes,
 Mais que le Sentiment en épure les flammes,
 Gardès-vous bien des infidélités.
 Seule avec ce qu'on aime
 On a le bien suprême.
 Les plus affreux deserts sont des lieux enchantés.
 
 [p. 8] Les Suivans du Sentiment dansent autour des Bergeres pour tâcher de les séduire, & les Bergeres les quittent vivement dès qu'elles entendent chanter les Suivans de l'Amour, qu'elles entourent & écoutent avec attention.
 
 UN SUIVANT DU PLAISIR chante.
 Que le Plaisir vous guide,
 N'écoutés que sa voix,
 C'est dans nos Jeux qu'Amour préside,
 Et l'Ennui règne dans les bois.
 
 LE SUIVANT DU SENTIMENT.
 Pour fixer vos Amants fuyés tout autre homage.
 
 LE SUIVANT DU PLAISIR.
 Ils seront plus constants près d'un Objet léger.
 
 LE SUIVANT DU SENTIMENT.
 Gardès-vous d'un Amant volage,
 Il rompt ses fers ou les partage.
 
 LE SUIVANT DU PLAISIR.
 Il retourne aux premiers à force d'en changer.
 
 [p. 9] Les Bergeres passent enfin du côté des Plaisirs & des Suivans de l'Amour, & sortent avec eux sur une Danse gaie & vive, après que les suivans du Sentiment se sont retirés sur un air & sur des pas qui expriment leur douleur.
 
 Ballet général à la fin de l'Acte.
 
 RÉUNION des Plaisirs, de l'Amour & du Sentiment qui animent également les Bergeres.
 
 L'AMOUR chante.
 Je suis l'Enfant du Plaisir,
 Je donne l'être à la plus douce yvresse,
 Je règne sur des coeurs, j'inspire la tendresse,
 Par moi, tout plaît, tout intéresse,
 Et du sein du bonheur naît encor le desir.
 Jaloux de ma victoire,
 Le Sentiment croit l'obscurcir ;
 Ce Dieu n'a fait que l'embellir,
 C'est en la partageant qu'il ajoute à ma gloire.
 
 [p. 10] UNE BERGÈRE chante.
 Tout respire en nos champs la sincere innocence :
 On est heureux quand on sçait bien aimer,
 Et la premiere jouissance
 Est le moment où l'on commence
 A s'enflâmer.
 Pleins d'une douce yvresse,
 Nos Bergers aiment constamment ;
 Ils n'ont jamais qu'une Maitresse ;
 Pour nous l'Amour n'est foiblesse
 Qu'au moment
 Que nous changeons d'Amant.
 
 VAUDEVILLE/ DE L'AMOUR
 
 Si l'inconstance vous fait peur,
 Et vous empêche de vous rendre
 Sexe charmant, & le plus tendre,
 Pardonnez un instant d'erreur,
 Partagès les maux que vous faites,
 Et ne craignés point d'inconstant.
 Toujours le Sentiment
 N'est-il pas où vous êtes.
 
 Fin du programme.
 
 - p. [11-35] : LE TRIOMPHE/ DE FLORE,/ BALLET/ representé devant LEURS MAJESTÉS,/ à Fontainebleau, le 29 Octobre 1765./ DE L'IMPRIMERIE,/ De CHRISTOPHE BALLARD, Seul Imprimeur/ du Roi pour la Musique, & Noteur de la Chapelle/ de Sa Majesté./ M.DCC.LXV./ Par exprès commandement de SA MAJESTÉ.

Commentaire(s) contemporain(s)

JOURNAL/ DES SPECTACLES,/ REPRÉSENTÉS/ DEVANT LEUR MAJESTÉS,/ Sur les Théâtres de Versailles et de Fontainebleau,/ pendant l'année 1765./ TOME PREMIER.
 Paris, P.-R.-C. Ballard, 1766
 F-Po/ C 2769
 
 - p. 15 : 'Le Mardi 29 [octobre], les Comédiens François représenterent pour la premiere fois Églé, Comédie en un Acte en Vers, précédée d'un Prologue, avec des Intermèdes de Chants et de Danses ; qui fut suivie du Triomphe de Flore, Opéra-Ballet en un Acte : les Paroles du Prologue de la Comédie et de l'Opéra-Ballet sont de M. de Vallier ; et la musique, de M. Dauvergne.'

Pour les autres commentaires contemporains : voir fichiers pdf joint.

Voir aussi

Le Retour du Printemps ou Le Triomphe de Flore

Lieu(x)

FONTAINEBLEAU, Chateau, théâtre

Date(s)

1765.10.29

Note(s) date(s)

29 octobre 1765 : création sur le théâtre du château de Fontainebleau à l'occasion du voyage de la cour (unique représentation)

Interprète(s)

GÉLIN, Mlle
LA CROIX, Mlle
LA FOND, Mlle
GRANDI, Mlle
BUARD, Mlle
BEAULIEU, Mr
LE CLERC, Mlle
ODINOT, Mlle
BEAT, Mr
CÉZERON, Mr
LAHAYE, Mlle
CORNU, Mlle
GUIMARD, Marie-Madeleine (1743-1816)
LEGER, Mr
RIVIERE, Mr
PETITOT, Anne (ca 1745-?)
GODEAU, Mlle
FRANCISQUE, Mr

Notes sur l'oeuvre
Informations sur la notice

Auteur de la notice : Benoît Dratwicki, Barbara Nestola avec la collaboration de Martina Weber

Première diffusion : septembre 2011 


<<<< retour <<<<