Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Oeuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
Légende de l'image de fond
JACQUET DE LA GUERRE - PIÈCES DE CLAVECIN, I

JACQUET DE LA GUERRE - PIÈCES DE CLAVECIN, I

Titre uniforme :
JACQUET DE LA GUERRE - PIÈCES DE CLAVECIN, I
Source(s) du recueil :

INCOMPLET
Les/ Piéces de Clavessin/ De Mad.elle de La Guerre/ Se Vendent à Paris/ Chez l'Auteur, ruë Guill.me Isle Nre Dame/ Et/ Chez le S.r de Baussen, ruë Simon le franc./ Premier Livre/ Avec Privil. du Roy.
partition, 210 x 280 mm, [7] f.-77 p.
I-Vc/ Stampe antico 137
F-Collection Catherine Cessac

Notes sur le recueil :
Note(s) sur la source musicale A

Exemplaire A (I-Vc/ Stampe antico 137)

Reliure en cuir brun, les plats ayant été recouverts de cuir marbré plus foncé. Au dos, six rectangles ornés d'or dont le deuxième en partant du haut porte le titre « PIECE/ DE/ CLAVE ».
Manquent le f. du début de la dédicace et deux autres f. après la dédicace.
Page non numérotée contenant six portées vides entre p. 25 et p. 26.
Annotations manuscrites (notes ajoutées, ornements).
 
 contient :
 - f. [a] recto marbré, verso blanc (tardif)
 - f. [1] page de titre, verso blanc
 - f. [2] manquant (traces d'arrachement)
 - f. [3] fin de la dédicace
 - f. [4-5] manquants (traces de découpage)
 - f. [6r] Madrigal./ A Mademoiselle de la Guerre.
 - f. [6v] Epigramme./ A La Même.
 - f. [7r] Extrait du Privilege du Roy.
 La musique suit au recto de ce folio, paginé 1.
 - p. 1-77 : pièces de clavecin avec la mention au bas de la p. 77 : « Gravé par H de Baussen. ». Verso de la p. 77 blanc
 - f. [b] recto blanc, verso marbré (tardif)
 
 Trente-cinq pièces réparties en quatre groupes (suites) :
 p. 1-22 : [Suite I en ré mineur] EJG.01
 p. 23-39 : [Suite II en sol mineur] EJG.02
 p. 40-58 : [Suite III en la mineur] EJG.03
 p. 59-77 : [Suite IV en Fa Majeur] EJG.04
 
 Extrait du Privilège du Roy : "Le Roy, par ses Lettres Patentes du [ ] Janvier 1687 signées et scellées a permis à Mademoiselle de la Guerre de faire graver et imprimer, vendre et débiter toutes les pièces de Clavessin qu'elle a composées par tel Graveur et Imprimeur ou autre qu'elle trouvera bon être [...]".
 
 Madrigal et une Epigramme, signés de R[ené] T[répagne], S[ieur] de Menerville :
 Madrigal.
 A Mademoiselle de la Guerre.
 
 Ces Lûts mystérieux d'Amphion et d'Orphée,
 Dont les Siècles passez trouvoient l'Art tout divin,
 Servent aujourd'huy de trophée
 A Vôtre charmant Clavessin;
 Mais, aux Siècles futurs pour voir de Vos Pareilles,
 Il faut un Règne égal à Celuy de Louis,
 Car c'est le Règne des Merveilles,
 Et des Prodiges inoüis.
 
 R.T.S. De Menerville
 
 
 Epigramme.
 A La Même.
 
 Terpsicore, qu'on nomme Muse,
 Préside au Clavessin dit'on.
 Pour moy, je crois que l'on s'abuse
 Ou sur le nombre, ou sur le Nom;
 Car, si l'on ne prend pas, pour Jacquet, Terpsicore,
 Comme chaque chose a son prix,
 Le Nombre des Neuf Soeurs doit s'augmenter encore,
 Il faut du moins en compter Dix.
 Mieux qu'aucune, sur le Parnasse,
 Vous méritez occuper place.
 Telle est, Docte Jacquet, la douceur de Vos Chants,
 Qu'Appollon, pour les siens, les avoûroit luy même,
 Et se feroit sans doute un Mérite suprême,
 Si les sons de sa Lyre étoient aussy touchants.
 
 R.T.S. De Menerville.
 
 dédicace incomplète
 
 [...] que V. M. m'a donnez, la Gratification que j'en ay receüe, L'honneur que MADAME LA DAUPHINE m'a fait de demander aussi cette pièce chez Elle, et la reputation que le bruit de cette Nouveauté m'a acquise jusques dans les païs estrangers, Tous ces avantages ont êté des marques indubitables du succés inespéré de mon coup d'essay. Vous témoignates, SIRE, en être si satisfait qu'il Vous plût alors de me commander un divertissement pour le mariage de MAD.LE DE NANTES. La fortune n'a pas voulu qu'il ait servy à celebrer cette auguste feste, encore qu'il fust prest assez à tems. Mais cet Obstacle n'a point interrompu l'exercice ordinaire de ma Muse, qui benit sans cesse la tranquilité de ce Regne Glorieux, si propre a cultiver les beaux Arts que l'on voit fleurir dans toute l'étendüe de cet Empire par les soins du plus grand Monarque de l'Univers. Trop heureuse, si, reconnüe parmy la foule des Plaisirs qui Vous attendent, SIRE, pour Vous delasser de vos importantes occupations, Je puis venir à bout de faire entendre à V. M. trois Opera nouveaux, que je tiens tous préparez. Cependant, SIRE, agréez, s'il Vous plaist, ce Livre, comme un hommage tres respectueux de ma parfaite reconnoissance, de mon Zele infatigable, Et de la profonde Veneration, avec laquelle Je suis
 
 Sire
 De Vostre Majesté
 La tres-humble, tres obeissan.te
 tres fidelle et tres-obligée servante
 Et sujette. Elizabeth Jacquet.

Autre(s) source(s) musicale(s)

Exemplaire B (F-Collection Catherine Cessac)
 
Reliure veau brun avec cinq rectangles ornés d'or (celui du bas est manquant), de dessins toutefois différents de ceux de l'exemplaire A. En outre, le titre « PIECE/ DE/ CLAVES » est en caractères plus gros. Les dimensions des volumes sont cependant les mêmes, à savoir un format oblong de 210 x 280 cm. Les papiers et les filigranes sont également identiques.
 Le recueil est amputé de trois folios de musique (les traces des feuilles arrachées sont visibles), le premier constitué d'un recto réglé de six portées vides (irrégularité provenant d'un problème de tourne résolu par ce folio blanc) et d'un verso paginé 26 (première partie de l'Allemande en sol mineur), les p. 57-58 (Gavotte et Menuet en la mineur) et p. 73-74 (seconde partie de la Gigue et première partie des Cannaris en Fa Majeur).
 
 contient :
 - f. [1] page de titre, verso blanc
 - f. [2-3] dédicace
 - f. [4r] Madrigal./ A Mademoiselle de la Guerre.
 - f. [4v] Epigramme./ A La Même.
 - f. [5r] Extrait du Privilege du Roy.
 La musique suit au recto de ce folio, paginé 1.
 - p. 1-77 : pièces de clavecin avec la mention au bas de la p. 77 : « Gravé par H de Baussen. ». Verso de la p. 77 blanc.
 - f. blanc
 
 Trente-cinq pièces réparties en quatre groupes (suites) : voir exemplaire A.
 
 Privilège et poèmes identiques à l'exemplaire A.
 
 dédicace complète :
 Au Roy
 
 Sire,
 Voicy le premier Ouvrage, que j'ose mettre au jour, Et je prens la liberté de le dedier à VOSTRE MAJESTÉ, parce que je LUY suis redevable de tout ce que mon Génie a produit jusques à present. Ouy, SIRE, il me souvient, que trouvant en moy à l'âge de cinq ans, quelques dispositions pour le Jeu de Clavessin, Vous ordonnâtes que l'on prist soin de m'y eslever. Qui pourrait comprendre, combien je fus sensible tout Enfant que j'étois à la joye qu'un Ordre si pressant versa dans mon ame, et combien il m'inspira d'ardeur pour le travail. J'ay vëu couler mes plus tendres années dans une estude continüelle, Et de tems en tems présentée devant V. M. J'ay joüy du plaisir de la Voir favorablement attentive à mes foibles accords. Le bonheur de LUY plaire m'a fait aller plus loin. Je me suis moy même imposé une longue retraite chez mon Pere, ou j'ay toûjours esté accoûtumée, SIRE, à Vous consacrer toutes mes Veilles. C'est là, qu'apliquée à de Nouveaux deßeins, je m'estudiois à pouvoir un jour meriter encore d'avantage la précieuse estime de V. M. Graces au Ciel, mes soins m'ont reüssy. V. M. ayant appris que j'avois mis une Pastorale en Musique, a eü la curiosité de l'entendre, comme une chose que Personne de mon Sexe n'a encore tentée. Cinq représentations consécutives meslées d'ornemens, et de danses, formées par des Princesses même de la Cour, Tant d'applaudissemens que V. M. m'a donnez, la Gratification que j'en ay receüe, L'honneur que MADAME LA DAUPHINE m'a fait de demander aussi cette pièce chez Elle, Je l'avoûroy (Et je croy pouvoir sans blasme faire Vanité d'une réception si glorieuse) Tous ces avantages ont êté des marques indubitables du succés inespéré de mon coup d'essay. Vous témoignâtes, SIRE, en être si satisfait qu'il Vous plût alors de me commander un divertissement pour le mariage de MAD.LE DE NANTES. La fortune n'a pas voulu qu'il ait servy à celebrer cette auguste feste, encore qu'il fust prest assez à tems. Mais cet Obstacle n'a point interrompu l'exercice ordinaire de ma Muse, qui benit sans cesse la tranquilité de ce Regne Glorieux, si propre a cultiver les beaux Arts que l'on voit fleurir dans toute l'étendüe de cet Empire par les soins du plus grand Monarque de l'Univers. Trop heureuse ! si, pour mesler mes chants aux Cris d'allegresse qu'excite par tout, SIRE, le rétablissem.t de Vre. Santé, d'ou dépend le Salut de l'Europe, Je puis venir à bout de faire entendre à V. M. trois Opera nouveaux, que je tiens tous préparez. Cependant, SIRE, agréez, s'il Vous plaist, ce Livre, comme un hommage tres respectueux de ma parfaite reconnoissance, de mon Zele infatigable, Et de la profonde Veneration, avec laquelle Je suis
 
 Sire
 De Vostre Majesté
 La tres-humble, tres obeissan.te
 tres fidelle et tres-obligée servante
 Et sujette. Elizabeth Jacquet.

Comparaison des sources

La comparaison de la partie de la dédicace commune aux deux exemplaires montre que le texte n'est pas exactement identique. Nous observons deux modifications majeures qui ont entraîné une nouvelle gravure des pages concernées.

Exemplaire A :
(a) « [...] chez Elle, et la reputation que le bruit de cette Nouveauté m'a acquise jusques dans les païs estrangers, Tous ces avantages [...] »
(b) « Trop heureuse, si reconnüe parmy la foule des Plaisirs qui Vous attendent, SIRE, pour Vous delasser de vos importantes occupations, Je puis venir à bout [...] »

Exemplaire B :
(a) « [...] chez Elle. Je l'avoûroy (Et je croy pouvoir sans blasme faire Vanité d'une réception si glorieuse) Tous ces avantages [...] »
(b) « Trop heureuse ! si, pour mesler mes chants aux Cris d'allegresse qu'excite par tout, SIRE, le rétablissem.t de Vre. Santé d'ou dépend le Salut de l'Europe, Je puis venir à bout [...] »
 
Plusieurs pages de musique musique (3, 4, 17, 18, 20, 24, 25, 37, 40, 41, 43-46, 49, 51, 52, 54-56) ont subi des changements impliquant l'aménagement de nouvelles planches pour l'exemplaire B, notamment la page 5 (première partie de l'Allemande en ré mineur). La page 48 est particulièrement intéressante car tous les changements apportés dans la gravure de l'exemplaire B correspondent à des corrections manuscrites apportées dans l'exemplaire A.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Collection Catherine Cessac
I-Vc/ Stampe antico 137

Commentaire(s) contemporain(s)

Mercure Galant, mars 1687, p. 238-239 : "Cette mesme Demoiselle [Mademoiselle de La Guerre], qui n'a encore que vingt ans, vient de donner au Public un Livre de Pièces de Clavessin qu'elle a dédié au Roy. Ce grand Prince l'a receu avec cet air obligeant qui luy est si ordinaire, & luy a marqué qu'il ne doutoit point que cet Ouvrage ne fust parfaitement beau. Ce livre gravé au burin contient plusieurs suites de différens tons, & plusieurs Préludes, Fantaisies, Toccades, Allemandes, Courantes, Sarabandes, Gigues, Canaries, Menuets, Gavotes, & Chaconnes. La pluspart de ces pieces sont propres à estre joüées sur un dessus de Violon ou de Viole avec une Basse, & toute la second suite est faite à l'imitation du Luth".

Lieu(x)

PARIS

Date(s)

1687.01

Note(s) date(s)

1687.01 : date du privilège

Nom(s) cité(s)

TRÉPAGNE, René [1654-1734]
BOURBON, Louise-Françoise de Bourbon [1673-1743], duchesse de

MARIE-ANNE DE BAVIÈRE, dauphine [1660-1690]

CONDÉ, Louis III de Bourbon , prince de (1668-1689)

Dédicataire(s)

LOUIS XIV, roi de France (1638-1715)

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BAUSSEN, Henri de [1656 ca-1723 av.]

Référence(s) bibliographique(s) :
Bibliographie :

Carol Henry Bates, Elizabeth Jacquet de La Guerre, A New Source of Seventeenth-Century French Harpsichord Music, Recherches sur la musique française classique, XXII, 1984, p. 8-14.
 
Catherine Cessac, Les Piéces de Clauessin de 1687 d'Élisabeth Jacquet de La Guerre : un second exemplaire retrouvé, Revue de musicologie, 89/2, 2003, p. 349-363.

Édition(s) moderne(s)

Exemplaire A :
Élisabeth-Claude Jacquet de La Guerre, Pièces de clavecin, édition de Carol Henry Bates, Paris, Heugel, 1987 (Le Pupitre).
 
Élisabeth Jacquet de la Guerre, Les pièces de clavessin : premier livre [fac-similé], Genève, Minkoff, 1996 (Clavecinistes français du XVIIIe siècle ; 28).
 
Élisabeth Jacquet de la Guerre, Les Pièces de clavecin, premier livre, Paris (s.d. = 1687) [fac-similé], Courlay, Fuzeau, 1997 (La musique française classique de 1650 à 1800 ; 104).
 
Exemplaire B :
Élisabeth-Claude Jacquet de La Guerre, Les Piéces de Clauessin, Premier livre [fac-similé], Edited by Catherine Cessac and Arthur Lawrence, New York, The Broude Trust, 2009 (Critical Facsimiles ; 9).
 
Exemplaires A et B :
Élisabeth-Claude Jacquet de La Guerre, The Collected Works, Volume 1, Harpsichord Works, Edited by Arthur Lawrence, with a Biographical Essay by Mary Cyr, New York, The Broude Trust, 2008, p. 3-56.

Informations sur la notice :

CESSAC, Catherine - mars 2015.

Date de référence :

<<<< retour <<<<