Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Recueils Oeuvres 1ere tranche
Informations
Citer le corpus
Légende de l'image de fond
LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : LIVRE DE MÉLANGES, I, 1585

LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : LIVRE DE MÉLANGES, I, 1585

Titre uniforme :
LIVRE DE MÉLANGES, I, 1585
Source(s) du recueil :
Source musicale A

LIVRE/ DE/ MELANGES/ DE C. LE IEVNE.
 Anvers, Plantin, 1585
 Parties séparées, 6 vol.
 S : [VIII]-131-[I] p.
 C : [VIII]-135-[I] p.
 T : [VIII]-126-[II] p.
 B : [VIII]-127-[I] p.
 5 : [VIII]-93-[I] p.
 6 : [VIII]-35-[I] p.
 F-Psg/ Vm 74 Rés

Note(s) sur la source musicale A

RISM : L 1674
 Stellfeld 9
 
 Reliure parchemin, avec fers dorés sauf pour le vol. de 6.
 Contient :
 p.[I] [page de titre]
 p.[III] [Dédicace] «À NOBLE ET/ VERTUEUX, MON-/ SIEUR ODET DE LA/ Nouë, Seigneur de Theligny»
 P.[IV] «Privilege pour l'Aucteur» Paris, 23 janvier, 1582
 p.[V] «Privilege pour l'Imprimeur» Fontainebleau, 5 août 1582
 p.[VI-VII] [Table par langues, puis effectifs, puis alphabétique]
 
 n°[1] Que je porte d'envie
 [2] Quell' eau, quel air
 [3] Blessé d'une playe inhumaine
 [4] Tu ne l'enten pas la la la
 [5] L'aspre fureur de mon mal
 [6] Ie ne me plain de vostre cruauté
 [7] Vous estes belle en bonne foy
 [8] En m'oyant chanter quelquefois
 [9] Si dessus vos levres de roses
 [10] Ie voulu baiser ma rebelle
 [11] Debat la noste trill' en May
 [12] Si ma dame eust iadis esté
 [13] Ie ne m'éléve icy par le vague
 [14] O villanella quand' a l'aqua vai
 [15] O occhi manza mia cigli dorati
 [16] Vorria che tu cantassi una canzona
 [17] Io piango & ell' il volto suo mi volta
 [18] O faccia che ralegr' il paradiso
 [19] Assa buccuccia zuccaro ci tieni
 [20] Donna voi mi paret' un Angiolella
 [21] Latra traitora tu me fai morire
 [22] Sta costante cor mio ch'io t'am' ogn' hora
 [23] Oime crudel non mi dar piu martoro
 [24] Chi vuol vedere tutte le bellezze
 [25] Fa mi sicuro o mio dolce desire
 [26] Sappi madonna ch'io n'haggio dispetto
 [27] S'io canto tu mi spacci per cicala
 [28] Un iour estant seulet a la fenestre
 [29] Mon coeur avecque vous sera
 [30] Susanne un iour d'amour sollicitée
 [31] Las il n'a nul mal qui n'a le mal d'amour
 [32] D'où vient l'amour soudeine
 [33] Povre coeur entourné de tant de passions
 [34] I'ay senti les deux maux
 [35] Rossignol mon mignon
 [36] Helas i'ay sans mercy le soucy
 [37] Fuggite amor o voi che donne amate
 [38] Di mi donna crudel quest'è l'amore
 [39] Raggi dov'è il mio bene
 [40] Ma donna un Eremit' haggio trovato
 [41] Poi che di si vil foco
 [42] Mill' affanni e tormenti
 [43] Sto inamorato d'una faccia d'oro
 [44] Io piansi un tempo, e col mio piant'
 [45] Tra le piu belle Ninfe il sol non vede
 [46] Su su ch'el giorn'è fuore
 [47] Quegli occhi tuoi lucenti
 [48] Fuggi fuggi desir fuor del mio core
 [49] Io ti ringrati' amor ch'ai dato bando
 [50] Viv' in dolor, torment' in doglia
 [51] Se Diana in el ciel è una stella
 [52] Na persona che va Per dove luce sta
 [53] Stella crudel perche fuor non mi guidi
 [54] Amanti miei voi che scontenti state
 [55] Quando lo gallo chiama la gallina
 [56] Ogn'un s'allegr' e viv' in fest'
 [57] Pasco mi sol di piant' e vivo in pene
 [58] Saporitella mia, musillo d'oro
 [59] Elle n'eust sceu la chaleur esprouver
 [60] Monsieur l'Abbé & monsieur son valet
 [61] Amour & Mars sont presque d'une sorte
 [62] Arreste un peu mon coeur, ou vas tu
 [63] Sancti Spiritus adsit nobis gratia
 [64] Emendemus in melius quae ignoranter
 [65] Omnes gentes plaudite manibus
 [66] Veni sancte Spiritus, reple tuorum
 [67] Philomena praevia temporis amoeni
 [68] Adiuro vos filiae Ierusalem
 [69] Quae celebrat thermas Echo' & stagna'
 Texte de l'écho final «Quae celebrat thermas Echo' & stagna'» à la fin des recueils (sauf quinta et sexta pars).
 
 «À NOBLE ET
 VERTUEUX, MON-
 SIEUR ODET DE LA
 Nouë, Seigneur de Theligny.
 MONSIEUR, combien que l'injure du temps m'avoit retenu de ne mettre en lumiere aucunes de mes Oeuvres ; si est ce que ne pouvant plus endurer les prieres par trop importunes de mes amis, qui en avoyent jà gousté quelques eschantillons ; je me suis mis à revoir mes papiers : entre lesquels s'est offert premierement en mains ce livre des Meslanges, lesquels j'avoye du tout proposé de supprimer & ensevelir comme choses frivoles & vaines : Mais craignant qu'on ne les eust imprimé sans mon sceu, en quoy faisant il s'y fust (sans aucun doubte) commis beaucoup de faultes : je me suis tant plus facilement laissé persuader à les divulguer, estant present, jusques a ce que j'en puisse bailler d'aultres plus au goust de cest eage. D'autant doncques Monsieur, que je cognois que ce mien labeur a de besoing de quelque bon protecteur pour le defendre contre les langues mesdisantes, je me suis addressé à V. S. estant esguillonné du bon naturel qu'elle a de ses tant nobles & vertueux parens avec la prompte inclination à ceste science, laquelle j'ay apperceue en luy proposant les premiers rudiments. Souhaitant aussi grandement, que toutes les fois que ce mien livre se presentera devant voz yeuz, qu'il puisse d'une part servir de louable regaillardissement & rafreschissement d'esprit ; & d'autre part, pour tesmoignage de la bonne & entiere affection que je porte à V. S. Laquelle je prie Dieu vouloir maintenir en sa saincte garde.
 Votre humble & affectionné serviteur
 C. le Jeune.»
 
 «Privilege pour l'Aucteur
 HENRI par la grace de Dieu Roy de France & de Pologne, A tous nos Justiciers & Officiers qu'il apertiendra, salut. Nostre chier & bien aimé Claude le Jeune maistre de la Musicque de nostre treschier & tresaimé frere le Duc d'Anjou nous a treshumblement faict entendre que il a mis en musicque tant par nostre commandement & de nostredict frere, que à la requeste des excellents poetes de ce temps, plusieurs oeuvres curieusement recueilliz & redigés par tomes & livres separez, lesquels il voudroit volontiers mettre en lumiere : n'estoit qu'il craint que les ayant une fois faict imprimer par l'Imprimeur qu'il a designé ou designera, quelques autres Imprimeurs voulsissent apres entreprendre de les imprimer, à son tresgrand interest & perte de ses labeurs, du fruict desquels par ce moyen il demeureroit privé & frustré, Nous suppliant treshumblement luy vouloir sur ce pourvoir de nos lettres de defences. Ce que desirans faire tant en contemplation de nostred. frere que pour la favorable recommandation en laquelle nous l'avons : Nous à ces causes avons aud. le Jeune permis, accordé & octroyé, de faire imprimer tous lesdicts oeuvres , par tel Imprimeur de Paris ou d'aultres lieux hors cestuy nostre Royaume qu'il choisira, pour apres icelle impression en disposer ainsi que bon luy semblera, sans que ledict Imprimeur mesmes, ni aucuns des aultres Imprimeurs ou libraires en puissent imprimer aussi doresnavant ou faire imprimer aulcune chose particulierement ou generalement durant le temps & terme de dix ans, à commencer du jour de la premiere edition desdicts livres inscript à la fin de chacun d'iceux, ne les vendre pareillement ou debiter en cestuy nostre Royaume en quelque sorte que ce soit, sans la permission, congé & adveu expres dudict le Jeune. Ce que nous avons audict Imprimeur qui les imprimera & à tous lesdicts aultres Imprimeurs & libraires de nostredict Royaume defendu & prohibé tresexpressement sur peine de pure perte des livres de Musique dudict le Jeune qui se trouveront avoir esté ou estre autrement & dedans le terme de dix ans imprimés, & se vendre ou distribuer, & de deux cens escus d'amende contre les contrevenans. Voulans qu'en tesmoignage de cestes nos lettres de permission & defences susdictes ledict le Jeune face au premier fueillet desdicts livres pour toute signification aposer l'extraict sommaire d'icelles, par lesquelles nous vous mandons que icelluy le Jeune vous souffrez jouir de l'effect de nostre intention, & de nostre present Privilege user plainement, entierement & paisiblement sans en ce luy estre faict, mis ou donné aulcun empeschement : Et en cas de contravention procedez par les peines & selon que dessus contre les delinquans & infracteurs de cesdictes presentes ; lesquelz nous voulons estre condamnés par jugement dernier & contrainct de payer ladicte amende incontinent & sans deport. Donné à Paris le XXIII jour de Janvier l'an mil cincq cens quatre vingts deux, & de nostre regne le huictiesme.
 Par le Roy en son conseil
 Thomas.»
 
 «Privilege pour l'Imprimeur.
 HENRI par la grace de Dieu Roy de France & de Poloigne Aux Prevost de Paris, Bailly de Rouen, Seneschal de Lyon, ou leurs Lieutenans, & à tous nos autres Justiciers & Officiers, qu'il apartiendra, Salut. Nostre chier & bien aimé Christophle Plantin, Imprimeur demourant en la ville d'Anvers, nous a faict remonstrer que pour le desir & affection qu'il a eu de tout temps de servir au public, il s'est cy devant efforcé à recouvrer de toutes partz plusieurs bons & rares livres & volumes en toutes sortes de langues, artz, & sciences, lesquelz il a mis en lumiere avec grandz fraiz & despens, esperant par apres cueillir quelque fruict de son labeur : duquel neantmoins il a esté le plus souvent frustré, à l'occasion que les autres Imprimeurs de cestuy nostre Royaume, si tost qu'ils ont peu recouvrer quelques copies de sesdits livres, les ont faict rimprimer, vendre & debiter iceux : de sorte que continuant à ce faire ledict Plantin sousfriroit une tres grande perte, & par ce moyen seroit demeu de continuer sa vocation ; chose qui seroit de tres grande consequence & prejudice aux personnages doctes d'estre privés de la communication de ces oeuvres, qui ne leur peuvent apporter que toute emulation de servir au public. Aquoi voulans pourveoir, A ces causes nous voulons & vous mandons que vous ayez à faire faire tresexpres commandement & defenses de par nous sur certaines & grandes peines à tous les libraires & Imprimeurs, qui sont & resident tant en vostre ressort qu'en autres endroits de nostre-dict Royaume : A ce qu'ils n'aient aucunement s'entremettre ne ingerer de vendre, debiter, & distribuer ne reimprimer aucune oeuvre de nouvelle composition, laquelle non imprimée au paravant, aura par ledict Plantin, premierement & nouvellement esté imprimée en tout ou partie desdicts livres, Sinon du vouloir & contentement d'icellui, & ce pour le temps & terme de VI. ans, à commencer dés la datte de la premiere impression desdicts livres. Et où il y aura aucun si ozé de contrevenir à ceste nostre volonté, Nous voulons estre procedé contre eux par amendes & confiscation des livres, dont ils se trouveront saisis, & autrement selon la rigueur de noz Ordonnances (pourveu que lesdictesoeuvres & livres de ladicte nouvelle composition ne soient en rien contraires à la religion Catholicque, Apostolicque, & Romaine, ni contre nostre estat.) De ce faire vous donnons pouvoir, authorité, & mandement special, entendant que l'extraict de ces presentes imprimé à la teste ou à la fin de ces livres se tiennent pour deuement signifiées à tous Imprimeurs ou libraires, à ce qu'ils n'en pretendent cause d'ignorance. Car tel est nostre plaisir. Donné à Fontainebleau le cinquiesme jour d'Aougst. L'an de grace M.D.LXXXII. Et de nostre regne le neufviesme.
 Soubsigné
 Par le Roy
 de Neufville.»
 
 Autres exemplaires :
 Dbrd-Mbs/ CESR Micr.243
 Dbrd-DS (Sexta)
 F-Pn/Res Vm7 241 (exemplaire mutilé ; mq 6) + Bob.6756
 GB-Lbm/D 17 (Contra)
 PL-GD

Autre(s) source(s) musicale(s)

B.
 MESLANGES/ DE LA MVSIQVE/ DE CLAV. LE IEVNE./ A 4. 5. 6. 8. & 10. parties.
 Paris, Le Roy & Ballard, 1586
 Parties séparées, 6 vol.
 S : 57+1 f.
 C : 58+2 f.
 T : 56 f.
 B : 56 f.
 5 : 43+1 f.
 6 : 17+1 f.
 GB-Lbm/ B 283 (exemplaire composite : la partie de Bassus comporte des extraits de l'édition de 1607, et celle de Contra est entièrement de 1607 sauf la page de titre, rapportée de 1586)
 
 RISM : L 1675
 Lesure-Thibault 280
 Même contenu mais avec des changements d'organisation (déplacement de la chanson «D'où vient l'amour soudaine» et du motet «Sancti Spiritus adsit nobis gratia»).
 A la fin des vols. de S, C et 5 (f.?), extrait du privilège royal octroyé à Ballard pour toute sorte de musique, «spetialement de Claudin le Ieune» pour 6 ans (Paris, 20 juillet 1586, Combaud)
 A la fin de 5 et 6 (f.?), marque à Pégase.
 A la fin de chaque volume (sauf T et B), table avec le même classement que chez Plantin.
 A la fin des vols. de S et C, absence du texte de l'écho final.
 
 C.
 MESLANGES/ DE LA MVSIQVE/ DE CLAV. LE IEVNE./ A 4. 5. 6. 8. & 10. parties.
 Paris, Le Roy & Ballard, 1587
 Mêmes caractéristiques que l'édition de 1586 (même édition sous 2 dates)
 F-Pn/ Rés Vmd 96 (Bassus)
 F-Psg/ Vm 64 Rés
 F-Psg/ Vm 65 Rés (S, C, B)
 NL-DHgm (S)
 RISM : L 1676
 Lesure-Thibault 292
 
 D.
 MESLANGES/ DE LA MVSIQVE/ DE CLAV. LE IEVNE./ A 4. 5. 6. 8. & 10. parties./
 Paris, Pierre Ballard, 1607
 Parties séparées, 6 vol.
 D : 59+1 f.
 HC : 60+2 f.
 T : 58 f.
 BC : 58 f.
 5 : 43+1 f.
 6 : 17+1 f.
 B-Br/ Fetis 2317 A LP
 RISM : L 1677
 Guillo, Ballard/ 1607-H
 
 Autres exemplaires :
 Dbrd-Mbs/ 4 Mus pr 366 (Basse-Contre)
 F-Pn/ Rés Vmd 98 (4) (Dessus)
 GB-Lbm/ B 283 (HC, avec page de titre rapportée de 1586)
 GB-Lbm/ B 283 d (HC, T, BC: exemplaire composite, avec dans les parties de HC et BC des extraits de l'édition de I586 et des folios manuscrits)
 US-Wc/M 1490. L53 Case (D, 5, 6)

Comparaison des sources

Les exemplaires datés 1586 et 1587 (Le Roy & Ballard) sont issus d'une même édition sous deux dates.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

B-Br/ Fétis 2317 A LP
F-Pn/ Rés Vm7 241
F-Pn/ Rés Vmd 96
F-Psg/ Vm 74 Rés
F-Psg/ Vm 64 Rés
GB-Lbm/ D 17
GB-Lbm/ B 283
GB-Lbm/ B 283 [d]
F-Pn/ Rés Vmd 98 [ 3]

Commentaire(s) contemporain(s)

Brossard, Catalogue, n°412, p. 165 (Res Vm7 241) :
 «[...] Parfaitement bien imprimé, in 4° et sous les yeux même de l'autheur [...] La musique de la pluspart de ces pieces est excellentissime, c'est dommage que les paroles des chansons françoises soient si mauvaises et si libres, mais aprez cela, c'estoit le goût de ce tems la. Sans basse continuë, ny separations de mesures [...]»

Date(s)

1585 : édition de Plantin
1586 : première édition de Le Roy & Ballard (sous 2 dates avec 1587)
1587
1607 : édition de P. Ballard

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

PLANTIN, Christophe [1520 ca-1589]
LE ROY, Adrian [1520-1598]
BALLARD, Robert [1530 ca-1588]
BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Notes sur le recueil :
Note(s) sur la musique

Organisation modale :
 Chansons à 4
 1 RÉ ut1
 2 RÉ ut1
 3 RÉ ut1
 4 b SOL ut1
 5 MI ut1
 6 LA ut1
 7 SOL ut1
 8 SOL ut1
 9 b FA sol2
 10 b FA sol2
 11 b FA sol2
 12 DO sol2
 13 b FA ut2
 Canzonette à 4
 14 b FA sol2
 15 b FA sol2
 16 b DO sol2
 17 b FA sol2
 18 b FA ut1
 19 b FA ut1
 20 RÉ ut1
 21 RÉ ut1
 22 b SOL ut1
 23 b SOL ut1
 24 SOL ut1
 25 SOL ut1
 26 LA sol2
 27 LA sol2
 Chansons à 5
 28 LA ut1
 29 b SOL sol2
 30 b SOL sol2
 31 b SOL sol2
 32 RÉ ut1
 33 b SOL ut1
 34 b SOL ut1
 35 DO sol2
 36 SOL sol2
 Canzonette à 5
 37 b FA sol2
 38 b FA sol2
 39 b FA ut1
 40 b FA ut1
 41 b SOL sol2
 42 b SOL sol2
 43 b SOL ut1
 44 b SOL ut1
 45 FA sol2
 46 FA ut1
 47 SOL sol2
 48 SOL sol2
 49 SOL ut1
 50 SOL ut1
 51 LA sol2
 52 LA sol2
 Canzonette à 6
 53 b SOL sol2
 54 b SOL sol2
 55 SOL sol2
 56 SOL sol2
 57 LA sol2
 58 LA sol2
 Chansons à 6
 59 RÉ sol2
 60 b SOL ut1
 Chansons à 8
 61 SOL sol2
 62 LA sol2
 Motets à 5
 63 SOL sol2
 64 b RÉ sol2
 65 b FA sol2
 Motets à 6
 66 SOL ut1
 67 RÉ sol2
 Motets à 8 et 10
 68 RÉ sol2
 69 b FA ut1

Référence(s) bibliographique(s) :
Bibliographie :

HIS, Isabelle, «Le Livre de melanges de Claude Le Jeune - Transcription et étude critique», Thèse de Doctorat, Université de Tours, 1990.
HIS, Isabelle, "Plantin et l'organisation modale des Melanges de Claude Le Jeune (1585)", Music Printing in Antwerp in the 16th Century, actes du colloque d'Anvers, août 1995 (éd. E. Schreurs et H. Vanhulst), Peer : Alamire, 1997, p. 353-364.
HIS, Isabelle, "Les modèles italiens de Claude Le Jeune", Revue de musicologie, 77/1 (1991), p. 25-58.
HIS, Isabelle, "Claude Le Jeune et le rythme prosodique : la mutation des années 1570", Revue de musicologie, 79/2 (1993), p. 201-226.

Édition(s) moderne(s)

LE JEUNE, Claude, Livre de meslanges-1585 ; éd par Isabelle His, Tours, CESR ; Turnhout, Brepols, 2003, lxiii-476 p.

Informations sur la notice :

Auteur de la notice : Isabelle HIS


<<<< retour <<<<