Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Recueils Oeuvres 1ere tranche
Informations
Citer le corpus
Légende de l'image de fond
LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : OCTONAIRES DE LA VANITÉ ET INCONSTANCE DU MONDE

LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : OCTONAIRES DE LA VANITÉ ET INCONSTANCE DU MONDE

Titre uniforme :
OCTONAIRES DE LA VANITÉ ET INCONSTANCE DU MONDE
Source(s) du recueil :
Source musicale A

OCTONAIRES/ DE LA VANITE ET INCON-/ STANCE DV MONDE./ Mis en Musique à 3. & 4. parties/ Par CLAVDE LE IEVNE, natif de Valentienne, Compositeur/ de la Musique de la chambre du Roy.
Par PIERRE BALLARD, Imprimeur en Musique du Roy, de-/ meurant ruë S. Iean de Beauuais, à l’enseigne du mont Parnasse./ 1606./ AVEC PRIVILEGE DE SA MAIESTE.

 Parties séparées, 4 vol.
 D : 25 f., 1 f.
 HC : 25 f., 1 f.
 T : 25 f., 1 f.
 BC : 19 f., 1 f.
 F-Psg/ Vm 68 Rés (Microfilm 123)

Note(s) sur la source musicale A

RISM/ L 1693
 Guillo, Ballard/ 1606-H
 
 Dédicace, quatrain liminaire d'Odet de la Noue, table regroupant 3 pièces par mode, privilège daté de 1605.
 
 [f. 1] : titre
 f. 2 : [dédicace à Monsieur Constans]
 f. 3 : «QUADRAIN./ SUR LES OCTONAIRES DE LA VANITE ...»
 
 contient :
 [1] Quand on arestera la course coustumiere
 [2] Le feu, l'air, l'eau, la terre, ont toujours changement
 [3] Comme de l'Aigle en l'air l'aisle vite
 [4] C'est un grand mal que l'extréme avarice
 [5] Mon ame ou sont les grans discours
 [6] Quand la face noire des Cieux
 [7] Quel Monstre voy-je là qui tant de testes porte
 [8] L'ambitieux veut toujours en haut tendre
 [9] Quand la Terre au Printemps prend sa verde couleur
 [10] Lors que la feuille va mourant
 [11] Le mondain se nourrit toujours
 [12] Ambition, Volupté, Avarice, Trois Dames sont
 
 À la fin de chaque vol. :
 -«TABLE»
 -«EXTRAICT DU PRIVILEGE»
 -[Marque de l'imprimeur Ballard sauf pour la partie de hc]
 
 Dédicace :
 «A MONSIEUR,
 MONSIEUR CONSTANS, GOUVERNEUR POUR
 LE ROY EN L'ISLE ET CHASTEAU DE MARANS.
 MONSIEUR, L'intention de feu mon frere ayant esté de dedier ses oeuvres à ses plus affidez amis, & sachant, tant par l'obligation qu'il vous avoit, que par l'amitié que vous luy portiez, combien il faisoit d'estat de vous : je ne puis atendre plus longtemps à m'acquiter de ce devoir : & partant mets au jour soubs vostre nom les Octonaires de la vanité & inconstance du Monde, qu'il avoit mises en Musique peu avant sa mort : oeuvre petit en aparence, mais grand en effect. Il y a seulement trois pieces de chaque mode, à trois & à quatre parties, esquelles il a non seulement amassé tout ce que la science & l'industrie precedence ont fait cognoistre de beau & de rare : mais y a adjousté tant & tant de traicts, si nouveaux, si excellens, j'ose dire si inimitables (ce mot me soit pardonné) qu'on jugera par cest eschantillon, combien, s'il eust vescu, la piece entiere eust esté pleine de perfection. Car son intention n'estoit pas de s'arrester là, mais d'y joindre encore trois pieces de chacun Modes à cinq & à six parties, dont il avoit projetté les desseins si hauts, qu'il asseuroit, que tout ce qu'il avoit fait au paravant de plus beau, ne paroistroit rien au prix. Il n'a pas pleu à Dieu qu'il en soit venu au bout. Cependant, puis que vous ne pouvez plus l'aymer vivant, continuez, je vous supplie, à aymer & sa memoire & ses oeuvres : & ayder à defendre l'un & l'autre de la calomnie des ignorans, lesquels (quoy qu'ils puissent dire) y trouveront toujours plus à apprendre, qu'à reprendre : & moy, honorez moy de la continuation de vos bonnes graces, & me tenez
 MONSIEUR pour
 Vostre tres-humble servante,
 CECILE LE JEUNE.»
 
 Quatrain liminaire :
 «QUADRAIN.
 SUR LES OCTONAIRES DE LA VANITE,
 MIS EN MUSIQUE PAR CL. LE JEUNE.
 Les Musiciens de l'ancienne pratique
 A de beaux mots, donnent bien de beaux sons :
 Mais on peut voir en ces vaines chansons
 Q'un JEUNE seul fait parler la Musique.
 O.D.L.N. » [Odet de la Noue]
 
 Privilège :
 «EXTRAICT DU PRIVILEGE.
 Par Lettres patentes de Roy, données à Paris le vingt-uniesme jour d'Aoust, l'an de grace mil six cens cinq : & de nostre regne le dixseptiesme. Signées Bouchery, & scellées du grand sceau sur simple queuë. Est permis à Pierre Ballard, Imprimeur en Musique de sa Majesté, d'imprimer toute sorte de Musique tant vocale, qu'instrumentale, de quelque autheur que ce soit : faisant deffences à tous Libraires, Imprimeurs & autres, de quelque condition & qualité qu'ils soyent : d'en imprimer, faire imprimer, vendre ny distribuer en general ou particulier, sans le congé & permission dudit Ballard, durant le temps & terme de dix ans, sur peine de confiscation desdits livres, despens dommages interests, & d'amende arbitraire, ainsi qu'il est plus amplement declaré esdites lettres. Sadite Majesté veut sans autre formalité, l'extraict d'icelles estant au commencement ou fin desdits livres, estre tenuës pour bien & deuëment signifiées à tous qu'il apartiendra.»
 
 Autres exemplaires :
 Dbrd-Mbs/ 4 Mus pr 546 (Dessus)
 F-Pn/ Rés Vmd 98 (3) (Dessus)
 GB-Lbm/ B 283 c
 GB-Lbm/ R M 15 b 1 (3)
 F-Pn/ Rés 644 : page de titre datée 1606, mais privilège daté 1611 (réédition antidatée ?)

Autre(s) source(s) musicale(s)

B.
OCTONAIRES DE LA VANITE, ET INCONSTANCE DV MONDE. mis en Musique à 3. & 4. Parties. Par CLAVDE LE IEVNE, natif de Valentiennes, Compositeur de la Musique de la Chambre du Roy. A PARIS. Par PIERRE BALLARD, Imprimeur en Musique du Roy, demeurant ruë S. Iean de Beauuais, à l’enseigne du mont Parnasse. 1631. AVEC PRIVILEGE DE SA MAIESTE.
 Réédition inconnue du RISM
 B-Bc/ 26.009 Z (HC, BC)
GB-Lbl/ B.283.c (D)
 Guillo, Ballard/ 1631-C
 
 C.
 OCTONAIRES/ DE LA VANITE ET INCON-/ STANCE DV MONDE./ mis en Musique à 3. & à 4. parties./ Par CLAVDE LE IEVNE, natif de Valentienne,/ Compositeur de la Musique de la Chambre du Roy.
 Paris, Robert Ballard, 1641
 Parties séparées, 4 vol.
 D, HC, T : 25 f., 1 f.
 BC : 19 f., 1 f.
 F-Pn/ Rés Vm7 244
 F-Pn/ Rés Vm7 245
 RISM/ L 1694
 Guillo, Ballard/ 1641-D
 
 Dédicace de Robert Ballard à Monseigneur Seguier, Chancelier de France ; épigramme liminaire de Colletet ; privilège daté de 1639
 
 autres exemplaires :
 B-Bc (incomplet)
 GB-Lbm/ B 283 k (HC, T, BC)
 GB-Ge/ Sp. Coll. R.c.4
 US-Wc/ M 1490.L54 Case

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pn/ Rés Vm7 244
F-Pn/ Rés Vm7 245
F-Pn/ Rés Vmd 98 [ 3]
F-Psg/ Vm 68 Rés [microfilm 123]

Commentaire(s) contemporain(s)

Catalogue Brossard (F-Pn/Vm8 21), f° 269-70.

Date(s)

1606 : première édition (Ballard)
1611,1631,1641 : rééditions (Ballard)

Note(s) nom(s) cité(s)

Monsieur Constans, Gouverneur pour le Roy en l'Isle et Chasteau de Marans.

Dédicataire(s)

CONSTANS, Jacques de

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca.-1639]

Informations sur la notice :

Auteur de la notice : Isabelle HIS


<<<< retour <<<<