Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Oeuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
COLIN DE BLAMONT, François (1690-1760) : EUROPE (cantate française)
Description générale
Titre uniforme : 
EUROPE
Autorité(s) principale(s) : 
Compositeur : COLIN DE BLAMONT, François
Auteur du texte : non identifié
Genre : 
cantate française
Source(s) de l'oeuvre
Source musicale A

EUROPPE/ Cantate/ a Voix Seule/ Et Symphonie/ pour le violon/ ou la violle
 dans
CANTATES FRANCAISES, LIVRE SECOND
Paris, Boivin, Leclerc, 1729, p. 36-67
F-Pn/ Vm7 247

Date(s)

1729 : édition dans le second livre de cantates

Notes sur l'oeuvre
Note(s) sur la musique

la mineur
 
 - Récitatif : « Ne puis-je me flatter qu'un vain songe... »
 la mineur, C, C barré, C
 
 - Air : « Ce n'est pas sans beaucoup de soins... »
 La Majeur, Gracieusement sans lenteur, 3/2,
 
 - Récitatif : « Mais Europe longtemps ne saurait s'abuser... »
 C, C barré, C, 3/2, C barré
 
 - Air : « Monstre si quelque dieu... »
 Sol Majeur, Vivement et piqué, 2
 
 - Air : « La jeunesse folle... »
 mi mineur, Légèrement et louré, 6/8
 
 - Récitatif : « D'Europe errante dans ces lieux... »
 mi mineur, C, 3, C barré, C
 
 - Air : « C'est sans effort que la beauté... »
 la mineur, Légèrement, 2, 3, 2

Effectif

sol2/d/bc
sol2/vle/bc

Note(s) concernant l'effectif

Seul le premier air fait appel à une flûte ou une viole : toutes les autres parties de dessus sont destinées à être jouées par un violon, comme mentionné en en-tête. Un exemplaire conservé à Versailles (voir fiche « Second Recueil de Cantates ») porte une collette sous le titre de la cantate (p. 36) avec la mention « Et Symphonie pour le Violon ou la Violle » (on lit en filigrane l'original : « Et Symphonie »).

Annotation(s) instrumentale(s)

flûte
viole
clavecin

Incipit(s) chiffré(s) [système Gustafson - Leshinskie]

53335 772665 55
31 54345 35432 1
55223 446432 3
11131 442342 5
12 32151 6543 2
5727777 6555223 4
123 2432 353 212371 25

Incipit(s) littéraire(s)

Ne puis-je me flatter
Ce n'est pas sans beaucoup de soins
Mais Europe longtemps ne saurait
Monstre si quelque dieu te met en mon pouvoir
La jeunesse folle cède à ses désirs
D'Europe errante dans ces lieux
C'est sans effort que la beauté

Informations sur la notice

Auteur de la notice : Benoît Dratwicki

Date de diffusion : décembre 2007 : dernière modification : janvier 2011


<<<< retour <<<<