Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Oeuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
COLIN DE BLAMONT, François (1690-1760) : LE CHARME DE LA VOIX (cantate française)
Description générale
Titre uniforme : 
LE CHARME DE LA VOIX
Autorité(s) principale(s) : 
Compositeur : COLIN DE BLAMONT, François
Auteur du texte : THIBAULT, Mr
Genre : 
cantate française
Source(s) de l'oeuvre
Source musicale A

Le Charme de La Voix./ Cantate a Voix Seule, et Symphonie
 dans
 CANTATES FRANCAISES, LIVRE SECOND
 Paris, Boivin, Leclerc, 1729, p. 18-35
 F-Pn/ Vm7 247

Commentaire(s) contemporain(s)

Mercure de France, juin 1729, p. 1251 : [Concert Français, 13 juin 1729]
 « La Demoiselle Le Maure chanta Les Charmes [sic] de la Voix, cantate de M. de Blamont. »
 
 Mercure de France, août 1729, p. 1873 : [Concert de la Reine, 8 août 1729]
 « La Demoiselle Le Maure chanta ensuite une cantate nouvelle de la composition de M. de Blamont, intitulée Le Charme de la Voix, qui fut parfaitement bien exécutée & très applaudie. »
 
 Mercure de France, décembre 1744, p. 146 [Concert de la Reine, 19 décembre 1744]
 « Le Samedi dix-neuf Mlle Romainville ouvrit le Concert par une Cantate du deuxième livre des Cantates de M. de Blamont, intitulée : Le Charme de la Voix. »

Attribution(s)

Cette cantate emprunte en partie le texte d'une cantate de Bernier intitulée « Le Charme de la Voix » (Cinquième Cantate du Septième Livre). [voir comparaison texte]

Lieu(x)

VERSAILLES
Concert de la Reine
Concert Spirituel

Note(s) date(s)

1729 : édition dans le Second Livre de cantates.
 13 juin 1729 : exécution au Concert Spirituel par Mlle Le Maure.
 8 août 1729 : exécution au Concert de la Reine par Mlle Le Maure.
 19 décembre 1744 : exécution au Concert de la Reine par Mlle Romainville.

Interprète(s)

LEMAURE, Catherine-Nicole
ROMAINVILLE, Mlle

Notes sur l'oeuvre
Note(s) sur la musique

Sol Majeur
 
 Récitatif : « Dans un boccage epais »
 Sol Majeur, Mesuré, C
 
 Air : « En vain on donne a la tendresse »
 Sol Majeur, Gracieusement sans lenteur, 3
 
 Récitatif : « Le fidelle Berger qu'elle tient dans sa chaine »
 mi mineur > Sol Majeur, C, 3, C barré, C, 2
 
 Air : « Quand la belle florise chante »
 Si b Majeur, 3/2
 
 Récitatif : « Ce langage flateur »
 sol mineur, C, C barré, C, 3
 
 Air : « Beautés qui ne pouvés chanter »
 Sol Majeur, Gaiement détaché, 6/4

Effectif

ut1/fl,vl/bc
ut1/fl,vle/bc

Note(s) concernant l'effectif

On trouve dans les exemplaires F-Pn/ Vm7 247 ainsi que F-V/Res Partition non fol.1, des aménagements de la partie de violon jouables à la flûte.

Annotation(s) instrumentale(s)

flûte
violon
viole

Incipit(s) chiffré(s) [système Gustafson - Leshinskie]

33345 255116 22
3 565 43432 321
55 222 335332 22
13 223 21767 75
55223 34254432 233
535 65671 5243 2

Incipit(s) littéraire(s)

En vain on donne à la tendresse
Le fidèle berger qu'elle tient dans sa chaîne
Quand la belle Florise chante
Ce langage flatteur
Beautés qui ne pouvez chanter
Dans un bocage épais où régnait le silence

Informations sur la notice

Auteur de la notice : Benoît Dratwicki

Date de diffusion : décembre 2007 ; dernière modification : janvier 2011


<<<< retour <<<<