Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Oeuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
COLIN DE BLAMONT, François (1690-1760) : LE PARNASSE LYRIQUE (cantate française)
Description générale
Titre uniforme : 
LE PARNASSE LYRIQUE
Autorité(s) principale(s) : 
Compositeur : COLIN DE BLAMONT, François
Auteur du texte : MONCRIF, François-Auguste Paradis de
Genre : 
cantate française
Source(s) de l'oeuvre
Source musicale A

LE PARNASSE LYRIQUE/ OU/ POLIMNIE/ Cantate a Voix Seule/ Et Symphonie/ Composée de differens Instrumens.
 dans
 CANTATES FRANCAISES, LIVRE SECOND
 Paris, Boivin, Leclerc, 1729, p. 68-122
 F-Pn/ Vm7 247

Commentaire(s) contemporain(s)

BEFFARA (Louis-François), « Dictionnaire de l'Académie Royale de Musique », ms, 1783-1784, F-Po/ Rés. 602, p. 248 :
 « [La Fête de Diane a été] exécutée au Concert de la Reine le samedi 12 décembre 1744 avec la cantate de Polymnie de Moncrif & Blamont, qui servit de prologue au même concert le samedi 16 décembre 1752. »
 
 Mercure de France, décembre 1728, p. 2938 : [Comédie de L'Inconnu, 22-29 décembre 1728]
 « La célèbre Dlle Antier chante : Quittès les bois, etc... une cantate de M. de Blamont. Deux musettes en rondeau pour la Dlle Camargo. »
 
 Mercure de France, décembre 1740, p. 2957 : [Concert de la Reine, 05 décembre 1740]
 « Le 28 novembre, le 3 & le 5 décembre, il y eut concert chés la Reine. M. de Blamont, Surintendant de la Musique du Roy, fit chanter son Ballet Héroïque des Fêtes Grecques & Romaines [...] [Mlle Huguenot] chanta à la fin du dernier concert, le Parnasse Lyrique, cantate du même auteur. »
 
 Mercure de France, décembre 1744, p. 145 : [Concert de la Reine, 12 décembre 1744]
 « Le Samedi douze le Concert commença par la Cantate de Polhimnie. Les paroles sont de M. de Moncrif, de l'Académie Françoise, & la Musique de M. de Blamont. Cette cantate qui est à voix seule, accompagnée d'une grande symphonie, composée de divers instrumens, fut chantée par Mademoiselle de la Lande, & servit comme de Prologue à l'entrée des Fêtes Grecques & Romaines, intitulée : La Fête de Diane. »

Attribution(s)

Le Mercure de France de décembre 1744 attribue le texte à Moncrif. Beffara reprend à son compte cette attribution. Voir commentaires contemporains.

Lieu(x)

VERSAILLES

Concert de la Reine
 

Note(s) date(s)

1729 : édition dans le Second Livre de cantates.
 22 décembre 1728 : exécution partielle à Versailles, par Mlle Antier, en tant qu'intermède pour la Comédie de L'Inconnu (Acte IV, scène 7).
 29 décembre 1728 : exécution dans les mêmes conditions.
 5 décembre 1740 : exécution au Concert de la Reine par Mlle Huguenot, à la suite des Fêtes Grecques et Romaines.
 12 décembre 1744 : exécution au Concert de la Reine en guise de prologue du concert.
 16 décembre 1752 : exécution dans les mêmes conditions.

Interprète(s)

ANTIER, Marie
CAMARGO, Mlle
LALANDE, Mlle
HUGUENOT, Mlle

Notes sur l'oeuvre
Note(s) sur la musique

Ut Majeur
 
 - Prélude :
 Ut Majeur, Vivement Détaché, C
 
 - Récitatif : « Quel spectacle s'offre à mes yeux... »
 Ut Majeur, C, C barré
 
 - Air : « Dignes rivaux des Amphions... »
 ut mineur, Rondement et louré, C barré
 
 - Air (instrumental) :
 ut mineur, Très léger et gracieux, 2
 
 - Récitatif : « J'entens de nouveaux chants... »
 Sol Majeur, Rondement, 3
 
 - Air : « Quittez les bois douces musettes... »
 Sol Majeur, Affectueusement et sans lenteur, 6/8
 
 - Première musette
 sol mineur, Très légèrement, 2
 
 - Deuxième musette
 Sol Majeur, 2
 
 - Bruit de trompettes
 Ut Majeur, Très vite,2
 
 - Récitatif : « Mais la trompette ici se fait entendre... »
 Ut Majeur, C, 2, 3, C barré, C, 3, C, 3/2, C barré, 2, 3/2, C barré
 
 - Air : « N'inspirez plus trompettes... »
 Ut Majeur, Modérément, 2
 
 Le prélude est peut-être une des symphonies jouées entre les actes de L'Inconnu en 1728.
 Le Parnasse Lyrique a servi de prologue à certaines occasions, comme La Nymphe de la Seine. Ceci explique la structure élargie de l'oeuvre, proche du divertissement-prologue.

Effectif

sol2/orch.3/bc

Note(s) concernant l'effectif

- Effectif supposé :
 
 2 flûtes
 2 hautbois
 basson
 2 trompettes
 2 dessus de violon
 viole
 musette
 basse continue
 
 - La viole est indiquée facultativement : sa partie peut être jouée par le basson.

Annotation(s) instrumentale(s)

violon
flûte
basson
trompette
hautbois
viole
musette

Incipit(s) chiffré(s) [système Gustafson - Leshinskie]

12733 64321 1765665 6
55 11234 351113 6
123 2512 7234 5
13 243217 151717
5 3334 222557 11
345 171212 321
3217 155432 3
3234 311712 15
335115567 66
11115 15671234 31 55 5

Incipit(s) littéraire(s)

Quel spectacle s'offre à mes yeux
Dignes rivaux des Amphions
J'entends de nouveaux chants
Un succès glorieux
Quittez les bois douces musettes
Mais la trompette ici se fait entendre
N'inspirez plus trompettes

Informations sur la notice

Auteur de la notice : Benoît Dratwicki

Date de diffusion : décembre 2007 ; dernière modification : février 2011


<<<< retour <<<<