Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Recueils Oeuvres
Informations
Citer le corpus
Légende de l'image de fond
LECLAIR, Jean-Marie (1697-1764) : OUVERTURES ET SONATES EN TRIO, op. 13

LECLAIR, Jean-Marie (1697-1764) : OUVERTURES ET SONATES EN TRIO, op. 13

Titre uniforme :
OUVERTURES ET SONATES EN TRIO, op. 13
Source(s) du recueil :

Source A :

OUVERTURES/ ET/ SONATES/ EN/ TRIO/ Pour Deux Violons,/ avec la Basse Continuë./ Composées/ PAR M. LECLAIR/ L'Ainé./ Gravées par M.me son Epouse./ Dédiées,/ A MONSIEUR/ DOUBLET/ Secretaire du Cabinet du Roy./ OEUVRE XIII.e/ Le Prix 9.lt/ A PARIS/ Chez L'Auteur, rue Taranne Carrefour S.t Benoist./ La V.e Boivin, rue S.t Honoré à la Régle d'Or./Le S.r Leclerc, rue du Roule à la Croix d'Or./ M.lle Castagnery, rue des Prouvaires à la Musique Royale/ La V.e Roussel, dans l'Abaïe S.t Germain à la Bource Royale, Cour Abatiale/ Avec Privilége du Roy. [1753]
3 parties séparées

Violino Primo : [IV]-18 p ; Violino Secondo : 18 p. ; Organo è Violoncello : 17-[1] p.
F-Pc/ Ac e3 219 (a-c)

Notes sur la source A :

Contient 3 ouvertures et 3 sonates pour 2 violons et bc (la dénomination des parties est prise au titre courant) :
Violino Primo :
- p. [I] [titre]
- p. [II] [blanche]
- p. [III] «A Monsieur Doublet,/ Secretaire du Cabinet du Roy [...]», dédicace, signée Leclair
- p. [IV] «CATALOGUE/ des Oeuvres de M. Leclair. [...]», jusqu'au présent Opus 13
- p. [1] «Avertissement de l'Auteur [...]»
- p. 2-3 Ouvertura I
- p. 4-5 Sonata I
- p. 6-8 Ouvertura II
- p. 8-11 Sonata II
- p. 12-14 Ouvertura III
- p. 14-18 Sonata III

Violino Secondo :
- p. [1] [titre]
- p. 2-3 Ouvertura I
- p. 4-5 Sonata I
- p. 6-8 Ouvertura II
- p. 8-11 Sonata II
- p. 12-14 Ouvertura III
- p. 14-18 Sonata III

Organo è Violoncello :
- p. [1] [titre]
- p. 2-3 Ouvertura I
- p. 4-5 Sonata I
- p. 6-7 Ouvertura II
- p. 8-11 Sonata II
- p. 12-14 Ouvertura III
- p. 14-17 Sonata III
- p. 18 [blanche]

[dédicace :]
«A Monsieur Doublet,
Secretaire du Cabinet du Roy
Monsieur
Je saisis avec empressement l'occasion de vous donner un temoignage public de ma reconnoissance, et de mon attachement votre gout pour les beaux Arts que vous cultives avec tant de succés, n'est pas le motif qui ma déterminé a vous presenter ces Trio. je n'ay consulté que l'amitié que j'ay pour vous. je seray charme aue cet Ouvrage contribüe a vos amusemens et qu'il vous soit un garant certain des sentimens d'estime avec lesquels j'ay l'honneur d'être
Monsieur
Vôtre très humble et très
obeïssant Serviteur
LECLAIR l'ainé»

«Avertissement :
Apres avoir Examiné, et entendu plusieurs fois cet Ouvrage, j'ay cru que le Public ne dés'aprouveroit pas le choix que j'ay fait de mes Sonates pour les mettre en Trio. J'ay preferé celles qui m'ont paru les plus susceptibles pour ce genre, et dont l'Effet serois le plus agréable.
J'y ay joint l'Ouverture de mon Opera, peu connüe acause de l'Embaras qu'il doit y avoir a l'Executer, comme je l'ay donné d'abord. On la trouvera icy sans etre afoiblie, arangée de façon a pouvoir plus facilement l'Entendre.
Je prie Messieurs les Executants, de ne point trouver mauvais que je les fasse resouvenir de l'Avertissement qui est a la tete de mon 4.e Livre de Sonates. J'ay oublié de dire que je n'entend point par le terme d'Allegro, un mouvement trop vite ; c'est un mouvement Guay. Ceux qui le pressent trop, sur tout dans les morceaux de caractaire comme dans la plus part des Fugues a quatre Temps, rendent le chant Trivial, au lieu d'en conserver la Noblesse. Cet avis ne regarde que les personnes qui peuvent en avoir besoin.»

Comme le souligne Leclair lui-même dans cet Avertissement, ces oeuvres sont pour la plupart des arrangements de pièces antérieures du compositeur :
- la Sonata I en Ré Majeur est un arrangement pour deux violons et basse continue de la sonate op. 2 n° 8 (Sonates pour violon et basse continue, livre 2) pour violon, viole de gambe obligée et basse continue (voir JML.020) ;
- la Sonata II est un remaniement de la sonate op. 1 n° 12 pour violon et basse continue (voir JML.012) ;
- la Sonata III est dérivée de la sonate op. 2 n° 12 pour violon et basse continue (voir JML.024) ;
- les deux premiers mouvements (grave, allegro) de l'Ouvertura III sont un arrangement de l'ouverture de Scylla et Glaucus ;
- selon G. Sadler et N. Zaslaw (voir bibliographie), les Ouvertura I et II, a priori originales, pourraient être des arrangements des ouvertures et de certaines danses ou ritournelles extraites des oeuvres dramatiques que Leclair fit représenter chez le duc Antoine-Antonin de Gramont (Le danger des épreuves, Apollon et Climène) en 1749 et 1750.

Autres exemplaires :
A-Wn/ SA 80 B 7 [prov. : fonds des ducs de Lorraine]
GB-Ob
NL-DHgm
US-NYp
US-Wc/ M 312 4 L 47 op 4 1734 (Case)

Références :
RISM A.I/ L 1335

Commentaire(s) contemporain(s) :

- annonce de la publication dans le Mercure de France, mars 1753, p. 214 :
«M. Leclerc l'aîné vient de donner un Recueil d'Ouvertures et de Sonates en trio. Si notre suffrage particulier pouvoit ajouter quelque chose à l'idée qu'a l'Europe entière de cet Artiste, le plus célèbre qu'ait eu la France pour la musique purement instrumentale, nous dirions que les nouveaux ouvrages de ce musicien sont égaux, supérieurs même à tout ce qu'il a fait de plus estimé. Nous en jugeons ainsi d'après les impressions vives & fortes qu'a fait sur nous l'exécution de plusieurs morceaux du Recueil que nous annonçons.
On trouve ce Recueil chez l'auteur, rue Taranne, & aux adresses de musique.»
- annonce de la publication dans les Annonces, affiches et avis divers, 5 avril 1753, p. 222 :
«Ouvertures & Sonates en trio pour deux violons, avec la basse continue, composées par M. LE CLERC l'ainé. Oeuvre XIII.
Gravées par Mme son épouse. Prix 9 livres. A Paris, chez l'auteur, rue Taranne, carrefour S. Benoit, et aux adresses ordinaires de musique.
Ce célèbre compositeur avertit qu'après avoir examiné et entendu plusieurs fois cet ouvrage, il a cru que le public ne désapprouveroit pas le choix qu'il a fait de ses sonates pour les mettre en trio. Il y a joint l'ouverture de son opéra, peu connue à cause de la difficulté de son exécution. On la trouvera plus facile ici, et sans être affoiblie.
L'auteur s'explique sur le terme d'Allegro. Il n'exprime pas, dit-il, un mouvement vite, mais seulement gai, qui ne doit pas etre pressé, sur-tout dans les fugues à quatre tems.»

Lieu(x) concerné(s) :

PARIS

Notes sur les dates :

1753.03 : annonce de la publication dans le Mercure de France
1753.04.05 : annonce de la publication dans les Annonces, affiches et avis divers
1753 : édition source A

Notes sur le recueil :

Ce recueil contient les oeuvres suivantes :

Référence(s) bibliographique(s) :

Autre(s) catalogue(s) :

RISM A.I/ L 1335
Lesure/ p. 379

Auteur(s) de la notice :

<<<< retour <<<<